(((Israël))) entend boycotter les ministres autrichiens du FPÖ – alors que les politiques raciales israëliennes sont bien plus radicales !

Nos (((meilleurs alliés))) ?

Un bobard qui nous est parfois servi, surtout en France où la proportion de “juifs de droite” anti-musulmans est plus élevée qu’outre-Manche ou outre-Atlantique, est que oui, bon, il y a bien des juifs pro-invasion, mais qu’ils ne seraient pas représentatifs. Ces supposés “gentils juifs” nous invitent à regarder du côté d’Israël et de son gouvernement. À les en croire, le Likoud de Netanyahou serait une sorte d’allié des peuples européens, et il ne faudrait donc surtout pas généraliser les actions de la (((LICRA))) et autres.

L’examen des réactions du gouvernement israëlien à chaque progrès en Europe des partis dits “populistes” opposés à l’immigration est donc extrêmement instructif.

Tous ces grands partis “populistes” refusent – hélas – de présenter la situation en termes raciaux, et se restreignent à un discours culturel. Par ailleurs, ces partis, qui appellent à limiter l’immigration, refusent aussi toute critique des juifs (je ne compte bien sûr pas l’Aube Dorée grecque parmi ces partis, je pense surtout au FN, au FPÖ, à l’AfD…).

Mais plutôt que de se féliciter de leurs progrès, le gouvernement israëlien s’en alarme.

Le gouvernement israëlien va boycotter le FPÖ

Times of Israël :

Israël a fait savoir lundi qu’elle travaillerait avec le nouveau gouvernement autrichien formé par la droite et l’extrême droite mais n’aurait « pour le moment » pas de contacts directs avec les ministres issus du parti d’extrême droite.

Selon un communiqué du gouvernement israélien, le Premier ministre Benjamin Netanyahu est lui en « contact direct » avec le chancelier conservateur Sebastian Kurz, chef du Parti chrétien-démocrate (ÖVP) qui a remporté en octobre les élections législatives.

Kurz suce les Juifs de façon écoeurante. Et malheureusement, Strache ne fait pas bien mieux (la photographie illustrant l’article a été prise par Strache à Jérusalem).

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait déclaré plus tôt dans la journée de lundi, qu’Israël boycotterait les ministres du parti d’extrême droite autrichien de la liberté, après son investiture dans le cadre d’un nouveau gouvernement de coalition.

« Pour le moment, Israël maintiendra des relations de travail au niveau des hauts fonctionnaires avec les ministères dirigés par un ministre du FPÖ », a indiqué le communiqué.

C’est on ne peut plus clair.

Néanmoins, beaucoup de juifs se sont fâchés qu’Israël conserve encore un contact avec le gouvernement autrichien plutôt que de le boycotter tout entier.

Israël a des politiques raciales bien plus dures que le FPÖ n’en propose

En fait, le FPÖ n’a tout bonnement pas de proposition explicitement raciale – certaines propositions portent sur les immigrés, d’autres sur les musulmans, mais sinon l’idée directrice de son discours est que des papiers autrichiens suffiraient à rendre Ahmed autrichien.

Regardons ce qu’on a cependant du côté d’Israël :

Plus tôt cette année, un rapport de l’ONU avait constaté cette situation, et suscité une énorme fureur juive.

À la lumière de ces exemples, qui ne sont pas exhaustifs, il est parfaitement clair que la politique migratoire, ethnique et raciale d’Israël est bien plus dure que ce que propose le FPÖ.

Toute indignation de la part du gouvernement israëlien est feinte.

Ajoutons que le ministère des Affaires Étrangères du pays a directement financé de l’aide aux envahisseurs non-blancs.

Ils savent parfaitement que la société multi-ethnique est nuisible, mais veulent absolument que nous la subissions.

Non, vraiment, nationalistes blancs et juifs ne peuvent pas s’entendre.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

7 Commentaires sur "(((Israël))) entend boycotter les ministres autrichiens du FPÖ – alors que les politiques raciales israëliennes sont bien plus radicales !"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
dtc
23 décembre 2017 14 h 29 min

Les fameux suaveliens…

Guerteron
26 décembre 2017 6 h 41 min

Quel est le rapport ? Soyez explicite.

Darkeuclyde
26 décembre 2017 8 h 43 min

Beauc d’abrutis Suaveliens sont pro-israél dans leur grande naïveté ou dans leur volonté de destruction consciente ou inconsciente de la race blanche pour certains car à mon avis ceux qui sont pro-Israel comme le Yann Merkadouille savent très bien ce qu’ils font.

soldat louis
25 décembre 2017 21 h 10 min

L’entité “Israel” est pire qu’une reproduction totalitaire et raciste du IIIeme Reich. Au moins cela permet de montrer ce qu’une bonne partie des juifs pensent de l’humanité (goyim), de sa diversité qu’ils imposent aux peuples autochtones par les médias et les tribunaux idéologiques.

En passant
26 décembre 2017 9 h 02 min

Comme quoi ce sont bien les Juifs qui sont les instigateurs et organisateurs de la destruction de l’identité blanche des Nations européennes.
Car qu’ont-ils à reprocher d’autre au FPO que de refuser cette destruction.

moi77
29 décembre 2017 0 h 34 min

Et oui, le discours simpliste c’est de croire que parceque y’a une guerre entre arabes et juifs, les européens doivent etre pro-israël.

d’ailleurs au passage, les arabes sont les meilleurs allié des juifs en occident pour plusieurs raisons quand on analyse un peu la situation.

Miroul
29 décembre 2017 22 h 39 min

Un bobard qui nous est parfois servi, surtout en France où la proportion de « juifs de droite » anti-musulmans est plus élevée qu’outre-Manche ou outre-Atlantique, est que oui, bon, il y a bien des juifs pro-invasion, mais qu’ils ne seraient pas représentatifs.

Bobard démonté en règles par : https://lesourcilblog.wordpress.com/2016/12/30/lescroquerie-du-patriotisme-francais-israelo-compatible/

wpDiscuz