Des “demandeurs d’asile” gambiens bannis d’un bar gauchiste à Augsbourg !

Quand la “diversité” est loin, très loin d’eux, les gauchistes sont ultra-tolérants.

Mais quand ils doivent vivre en contact direct avec leurs petits chéris non-blancs, leur enthousiasme diminue soudain…

Augsburger Allgemeine :

La propriétaire est en plein dilemme. Tatjana Dogan dit d’elle-même et de son bar “Kreuzweise” dans la Konrad-Adenauer-Allee :

Nous sommes de gauche.

Son bar devrait être un endroit où tout le monde peut se rencontrer. Le videur ne triera pas les clients par sexe, âge, couleur de peau ou style vestimentaire. Mais après les incidents du week-end, elle ne peut plus continuer comme avant, explique Tatiana Dogan. Parce que des réfugiés de Gambie se sont comportés agressivement et se sont attaqués les uns les autres, la police a dû rappliquer dans la nuit de vendredi à samedi. Ce n’est que lorsque lespoliciers ont menacé d’utiliser leurs armes que la situation s’est calmée.

Selon la propriétaire du “Kreuzweise”, les problèmes viennent d’un groupe d’environ 25 demandeurs d’asile africains. Ces hommes ont été remarqués plusieurs fois dans le bar par des vols, mais aussi par le harcèlement des femmes et un comportement agressif.

Cette Tatiana Dogan dit être de gauche, mais il s’agit clairement d’une nazi-raciste-xénophobe ! Après tout, il n’y a que les nazis pour ne pas être enchantés de la courtoisie africaine des ingénieurs et médecins venus payer nos retraites !

[…]
La police signale que plusieurs hommes se tenaient devant le bar avec des bouteilles de verre à la main. Un jeune homme de 23 ans a fracassé le fond de sa bouteille sur un mur et l’a menacé. Dans le rapport de police sur elle lit comme suit: « Seulement quand il a été menacé par rapport à l’utilisation des armes à feu, âgé de 23 ans a quitté la chute de la bouteille, mais a frappé l’une des parties – 19 ans – toujours avec son poing dans le visage ». Selon la police, tous les participants étaient des hommes de Gambie qui vivaient dans un centre d’accueil à Donauwörth.

Sur le réseau social Facebook, la patronne du « Kreuzweise » a donné libre cours à sa colère. Elle écrit :

Nous en avons complètement marre ! Cela ne nous fait pas rire. Je suis sans voix. Les jeunes ne tiennent pas compte de non conseils, ils sont très agressifs et nous ne pouvons plus l’accepter.

Et elle a ajouté :

Ils sont dehors, tous sans exception !

Ici, cette bavaroise commet le fameux “amalgame” – un principe nazi bien connu – en estimant que si les membres d’un groupe sont en général nuisibles, il serait acceptable d’effectuer une punition collective contre ce groupe.

Les bien-pensants savent que si une mesure collective peut frapper un seul innocent, il vaut mieux ne punir personne et laisser la diversité sévir nous enrichir.

Cette allemande se disant de gauche est en fait une vraie nazie. C’est bien connu, si les Allemands laissent leurs instincts les pousser, finissent forcément par transformer six millions de juifs en savonnette. C’est pourquoi il faut remplacer tout les Allemands par des turcs, des arabes, des africains. Que sont 80 millions de goyim face à 6 millions d'(((élus))), hein ?

Savon juif
Plus jamais ça !

De nombreux utilisateurs ont compris cela comme signifiant que maintenant, les gens à la peau foncée ne seraient plus autorisés dans le bar ! Il en a résulté une discussion lors de laquelle Tatiana Dogan a reçu des soutiens, mais a également dû subir beaucoup de critiques venant des milieux de gauche.

C’est normal, c’est une nazie !

Dans une conversation avec notre équipe de rédaction, la patronne dit clairement qu’elle ne se soucie pas de ne pas laisser entrer des réfugiés ou des noirs dans le bar.

Excuses ! Elle a embauché un videur supplémentaire !

Tatiana Dogan ne veut pas d’applaudissements venant de la droite.

Ses camarades nazis ne lui laissent pas le choix !

Plus sérieusement, Dogan finit évidemment par essayer de trouver des excuses aux envahisseurs. Parce que leur demande d’asile bidon sera probablement refusée, et parce qu’ils ne seraient pas assez bien traités, ils seraient des victimes.

Mais en dépit de ces efforts pour continuer à se considérer de gauche, les résultats de sa rencontre avec la réalité sont on ne peut plus clairs : en dépit de tous ses préjugés positifs et de toute sa bienveillance à l’égard des nègres, ils se sont montrés odieux et ingérables.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Des “demandeurs d’asile” gambiens bannis d’un bar gauchiste à Augsbourg !"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Pekam
28 novembre 2017 23 h 07 min

Dogan , c’est turc comme nom de famille non ?

duparc
30 novembre 2017 10 h 48 min

Tatiana Dogan est bavaroise comme un noir est breton!!!

Waffen-SS
29 novembre 2017 18 h 49 min

J’ai deux mots à vous dire Mme Dogan: SALE NAZIE!

HappyNaSSi
2 décembre 2017 21 h 21 min

Chers Amis,

Nous ne pouvons pas resté les bras croisés face à de tels agissements à l’odeur noséabonde du rejet du vivre ensemble. Mme Tatiana Dogan a eu le malheur de reconnaitre la valeur de la race et en a dénnocé tous les méfaits. Remercions-la pour son courage et son attitude national-socialiste sans complexe:

Une carte postal de votre ville lui fera le plus grand bien et un encouragement à la ségrégation racial lui doit être prodigué.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Liebe Frau Tatjana Dogan,

Ich bin mit deinen Wörten ganz einverstanden:

” NIGGER RAUS ! ”

Ich grautuliere dich für deinen Mut.

Sieg Heil,

Dein national-sozialisticher Kamarade,

… votre signature ici ….

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Elle va certainement se sentir soutenu dans sa démarche racialiste et national-socialist.

VOICI SON ADRESSE:

Frau Tatjana Dogan
c/o
Kreuzweise
Konrad-Adenauer Allee 19
86150 Augsburg
Deutschland

A vos crayons et cartes postales … et que ca saute !

OTOOSAN
3 décembre 2017 11 h 58 min
wpDiscuz