L’attentat hyper-meurtrier dans le Sinaï utilisé pour affirmer que les musulmans seraient les “premières victimes du terrorisme”

À côté de qui vivent la plupart des musulmans ? Réponse : d’autres musulmans.

Il n’y a “que” quelques dizaines de millions de musulmans vivant en Europe, en Russie, aux États-Unis. Même si c’est bien assez pour provoquer beaucoup de problèmes, c’est peu comparé à plus d’un milliard et demi de musulmans dans le monde. Il y a d’autres pays avec une minorité musulmane substantielle : en Inde, ils sont assez nombreux ; mais la majorité hindou réagissant très brutalement si elle est attaquée, ils s’y tiennent relativement tranquilles. En Chine, il y a un conflit assez brutal avec l’État central. Dans l’ensemble, plus des deux-tiers des musulmans vivent dans un pays au moins à 85% musulman.

Si les musulmans – de part leurs tendances culturelles ou de part les tendances raciales des peuples s’étant convertis à l’islam – ont tendance à se montrer particulièrement violents, il est logique qu’étant d’abord au contact les uns des autres, ils s’attaquent d’abord les uns aux autres ; selon des divisions tribales ou sectaires (chiites contre sunnites, etc.).

Récemment, des terroristes islamistes ont commis un attentat tout particulièrement meurtrier.

Le Monde :

Le bilan de l’attaque perpétrée contre la mosquée de Bir Al-Abeb, dans le nord du Sinaï, s’est alourdi à 305 morts dont 27 enfants, et 128 blessés, a annoncé samedi le parquet égyptien. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière qu’ait connue l’Egypte dans son histoire récente.

Encore non revendiqué, même si tout indique une opération djihadiste, l’attentat est survenu lors de la prière du vendredi dans la mosquée Al-Rawda de Bir Al-Abeb. Les assaillants, une quarantaine d’hommes armés, ont encerclé le complexe religieux avec des véhicules tout-terrain, ont fait exploser une bombe avant de tirer à l’arme automatique sur les fidèles.

Les réactions internationales se sont multipliées pour condamner cette attaque « lâche » et « cynique ».

L’ancien ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, désormais ministre des Affaires Étrangères, en a profité pour nous sortir le couplet des “musulmans premières victimes”.

Le Figaro :

Le ministre français des Affaires étrangères, en visite en Chine jusqu’à dimanche, a indiqué à l’AFP avoir fait part à son homologue égyptien Sameh Choukry de « l’émotion de la France (…) aux côtés (de l’Égypte) face à ce drame ».
[…]
« Ce n’est pas la première fois que le terrorisme frappe des musulmans. Ce sont souvent les musulmans qui sont les premières victimes du terrorisme qui se réclame du fondamentalisme islamiste », a insisté M. Le Drian.

Le Drian soutient l’invasion de la France.

Donc on nous dit en substance : “Laissez entrer des musulmans dans votre pays, ils ne vous veulent pas de mal, ils se tuent d’abord entre eux quand ils sont entre eux, vous n’avez donc rien à craindre !”

Terroriste musulman
Il faut se rappeler que pour chaque attentat commis en France, il y en a plusieurs commis dans le monde arabe : ceux qui se plaignent des attentats en Europe sont vraiment des râleurs !

Pour faire un parallèle : la criminalité est d’abord intra-raciale, et les nègres violeurs et tueurs ont pour premières victimes d’autres noirs. Pour autant, est-ce une bonne idée d’accueillir chez soi des tas de noirs qui voleront, violeront et tueront les nôtres au motif qu’ils seraient malgré tout les “premières victimes de la criminalité” ?

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "L’attentat hyper-meurtrier dans le Sinaï utilisé pour affirmer que les musulmans seraient les “premières victimes du terrorisme”"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
lansquenet
28 novembre 2017 11 h 19 min

Pour qui veut faire de la propagande par mail, j’ai une liste . (envoi de 2-3 mails par jour, contenu varié, Grand Remplacement le plus percutant)

Envoyer un msg à [email protected]

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
29 novembre 2017 14 h 19 min

J’ai une sainte horreur des collabos Français de l’Islam, c’est a ces gens qu’il faut réserver les pires traitements, quand notre heure viendra.

30 novembre 2017 10 h 25 min

(((Peut-être que ce terrorisme dans le Sinaï n’est pas seulement musulman)))
Tout comme la collusion entre Israël et l’Arabie s’oppose à l’Iran (qui doit néanmoins être débarrassé de l’islam pour redevenir persan : la république islamique a été encouragé par les deux parties du monde alors en “guerre froide” via la république, avec l’Arrêtons-là-tes-conneries qui habitait à Neauphle-le-château et ses émissions radiophoniques relayées par la R.D.A. vers l’Iran !), au Liban, à la Syrie, etc. via le même terrorisme islamiste de “Al Bagdhadi”, qui a un nom à la Al Balkany, Al Deutch, Al Hollande, Al Ciganer, Al Albeniz… et tous ces parasites qui se disent de là où ils sont nés pour mieux faire oublier qui ils sont vraiment.
C’est aussi leur règle républicaine du loup né dans une bergerie et qui a dès lors des papiers de mouton, de façon à berner le reste du troupeau avant de l’égorger ou, mieux, de le faire égorger par un barbu sans moustache.
Les musulmans ont tout à disposition pour le savoir et pourtant, ils préfèrent se mettre au service du mondialisme israélien qui leur permet de toucher les allocs en France tout en nous exterminant petit à petit.
Donc, il faut détruire leur république à visée universelle et tout ce qui y ressemble, en est proche ou la sert.

wpDiscuz