Des salopes vendent leur virginité à l’aide d’Internet : la nécessité de la contrainte sociale encore démontrée

La prostitution est quelque chose d’assez dégoûtant, même si on peut se demander s’il est vraiment possible – ou même souhaitable – qu’une société l’éradique complètement. Même s’il est souhaitable que les prostitués soient méprisés, elles remplissent pour l’heure un certain rôle social (je noterais que si le concept des robots sexuels me révulse, il pourrait constituer une autre possibilité).

Cependant, prostituer sa virginité a quelque chose de plus particulièrement répugnant. La première fois est quelque chose de très fort émotionnellement qui nous marque durablement et devrait encore moins être sali en étant commercialisé.

RT :

C’est une tendance qui a émergé sur internet il y a une douzaine d’années et qui est désormais en train de s’y inscrire durablement. En passant par le site spécialisé Cinderella Escorts, une jeune Américaine de 19 ans a vendu sa virginité à un homme d’affaires émirati. Pour une somme qui atteint cette fois-ci des sommets : 2,5 millions d’euros.

Une jeune salope – une femme se prostituant volontairement alors que ce n’est pas nécessaire pour sauver sa famille est une salope – va donc se vendre à un bougnoule riche grâce à la manne pétrolière.

Voilà la société “libre” !

Selon le site, les participants aux enchères se sont livrés une lutte féroce pour s’offrir la première nuit de la jeune femme, et le vainqueur aurait battu de peu un acteur hollywoodien.

La jeune femme prénommée Giselle, qui fait un peu de mannequinat à côté de ses études, a expliqué avoir décidé de s’inscrire sur le site basé en Allemagne afin de pouvoir payer ses frais de scolarité et voyager.

Payer ses frais de scolarité, mais bien sûr. Un choix très responsable, va-t-on nous expliquer… ?!?

Faire des études inutiles, avoir une pseudo-carrière, aller d’un pays à l’autre pour y acheter des sacs de luxe et autre fariboles tout en se faisant tringler par des tas d’homme ; voilà son “rêve”.

Quand son degré d’attraction sexuelle aura fortement décliné avec l’âge (à la photo je dirais déjà qu’elle a une sale tête, mais le reste va se dégrader avec), quand elle ne trouvera aucun homme qui veuille s’engager avec elle hormis quelques pervers dérangés, quand elle sera une droguée sans enfants ; son “rêve” lui paraîtra beaucoup moins formidable.

« Je n’avais jamais imaginé que l’offre monterait autant […] C’est un rêve devenu réalité », s’est-elle réjouie dans des propos rapportés par le Daily Mail.

Vendre sa virginité ne lui pose par ailleurs aucun problème éthique, elle y voit au contraire un signe de l’émancipation de la femme : « le fait que les femmes puissent faire ce qu’elles veulent de leur corps et aient le courage de vivre leur sexualité de façon libre malgré les critiques est un signe d’émancipation. »

Cette femme est une égoïste de première classe, seulement intéressée par son petit confort. C’est le genre de personnes qui vous poignarderaient volontiers dans le dos si elles croyaient y gagner. Dans son cas, il faut dire que sa physionomie nous le crie.

Cette prétendue “émancipation”, qui rend la femme occidentale plus malheureuse que jamais, qui détruit la famille, qui détruit la natalité, est une catastrophe sans pareille.

Combien de vies brisées ou abîmées parce que des solipsistes en son genre ont cru qu’il était dans leur petit intérêt de faire des crasses aux autres ?

« Rétrospectivement, combien auraient probablement abandonné leur première fois si elle avait pu en retirer 2,5 millions d’euros ? », s’est-elle encore interrogée.

La plupart ne pourraient nullement en retirer un prix de cet ordre de grandeur. En même temps, nul doute qu’avec la publicité qui est faite à cette pratique se trouveront davantage de candidates prêtes à vendre leur âme.

Une transaction à même de satisfaire Jan Zakobielski, l’homme à l’origine du site Cinderella Escorts, qui touche 20% de la somme, d’après le Daily Mail. Loin de tout romantisme, ce dernier compare la virginité des femmes dont il fait commerce à un très vieux vin ou à une voiture de luxe.

Pour tout marché, on trouvera des hommes assez vils pour s’y enrichir.

Conclusion

Doit-on laisser la “loi du marché” et la “liberté individuelle” permettre ce genre de chose ?

Je réponds clairement : non.

Il y a beaucoup d’individus capables de très mauvais comportements, et les laisser s’y livrer au nom de la liberté est complètement destructeur pour la société.

Si, à long terme, éliminer les tendances délétères est souhaitable, ce sera une tâche de longue haleine et les ravages produits pendant ce temps sont beaucoup trop élevés.

Il faut, par la contrainte directe et indirecte, réguler ces tendances destructrices.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

8 Commentaires sur "Des salopes vendent leur virginité à l’aide d’Internet : la nécessité de la contrainte sociale encore démontrée"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
unposteur
26 novembre 2017 0 h 54 min

Bof..de toute façon une conne et une salope, prostituée ou pas, reste une conne et une salope. Celle-ci en plus est vraiment pas terrible.. sans maquillage, au saut du lit, elle doit être carrément laide. Ce billet de 2,5 millions de dollars c’est plutôt un super coup..le faîte de toute sa vie, on peut en être sûr. Ordinairement, le même genre de vierge se fait tringler par un nègre dans des chiottes la première fois, et en plus elles y sont de leur poche vu que c’est elles qui payent le McDo.

Anonyme85
27 novembre 2017 18 h 40 min

Si tu parle des françaises, en effet elles aiment bien se faire troncher par toutes les entrées pour la plupart et puis franchement c’est loin d’être les plus belles femmes du monde en plus d’avoir la réputation d’être des salopes couche avec tout. Donc oui j’ai déjà entendu des rumeurs de poufs mal élevées qui aiment se faire troncher par du noir et de l’arabe dans des coins public.

Si sursaut nationaliste il y a, faudrait par tout les moyen démasquer cette porcherie crasse de françaises inculte et souiller de gêne impure dans leurs carcasse qui sert de corps. Et les marquées pour éviter de étendre la contamination.

antisalopes
27 novembre 2017 0 h 56 min

On nous saoule avec l’égalité hommes-femmes, avec le harcèlement de rue (en oubliant de dire que les harceleurs sont en majorité des jeunes étrangers), avec le harcèlement sexuel des hommes envers les femmes mais on oublie de dire que beaucoup d’entre elles sont profiteuses, vénales, de 18 à 78 ans, pour en avoir connu ou dont on m’a évoqué les abus financiers. On ne dit pas également que beaucoup sont infidèles (dont des femmes mariées), perverses sexuelles, manipulatrices, cleptomanes, réclammant beaucoup des hommes sans quoi elles les cocufient sans pitié ! Mais tout est de la faute des hommes bien-sûr, ce sont tous des pervers ou presque, veut-on nous faire croire ! Evidemment beaucoup de femmes et d’hommes sont honnêtes ! Faut voir tous les divorces qu’il y a : la plupart sont dû à l’infidélité, au sexe ou au fric (souvent celui de monsieur) ! En ce moment c’est la “mode” des célébrités qui se plaignent de mecs frotteurs, violeurs, caresseurs… mais pourquoi certaines qui se plaignent s’affichent en petites tenues, décollés, jupe à raz le bonbon ! MDR ! Allé #dénoncetacochonne, #dénoncetonallumeuse, #dénoncetavénale ! Ce sujet des vierges en est une preuve ! Lol

Anonyme85
27 novembre 2017 2 h 55 min

Vraiment une catin crasseuse, vendre sa virginité aux enchères alors que c’est justement cela qui fait qu’une femme puisse aimer un homme à la vie ! Ça famille devrait avoir honte. Surtout que pour une femme contrairement à un homme, c’est une chose très importante, franchement la honte, la femme occidentale devient pute apparemment et le gros sac arabe qui là dépuceler a dû être content.

Valkoinen Kuolema
28 novembre 2017 10 h 03 min

Si la virginité était si importante pour les femmes, y en aurait pas tant qui se font péter le berlingot vers 15-16 par le Jean-Mouloud du coin avec qui elles restent 3 semaines avant de passer à un autre.
Cette salope qui se prend pour un top model avec ses 200 followers instagram a été plus intelligente que des millions de femmes.
Puis vu sa tronche, ce sera certainement pas son premier rodéo.
Si un bougnoule blindé de pognon veut la payer 2.5 million pour s’en servir de toilette…
Bon y a des chances qu’il lui prenne son passeport et la garde 2 ou 3 ans, mais vu le prix qu’il a payé, ce serait normal.

antisalopes
27 novembre 2017 15 h 09 min

Antivénales, vous avez raison, celles-ci se baisent toutes races! Il ne faut pas toucher les putes car derrière la porte de chambres d’hôtel il y a souvent les macs qui attendent! Qu’attend-t’on pour tous les arrêter surtout que ce sont la plupart des étrangers?
Suite à mon message. Nul homme ne doit faire du mal à une femme, les connards doivent cesser de violenter les femmes. Il est impératif de punir les criminels qui les violentent! Certaines femmes doivent cesser aussi d’abuser des mecs! Tant qu’à faire si certaines craignent d’être matées dans la rue ou d’être agressées par des malades en manque qu’elles cessent de s’habiller de façon très courtes voire obcène, certaines étant des allumeuses maladives en manque! En cas de meurtre, la peine de mort envers le criminel serait la meilleure punition; dommage que dans notre pays elle n’existe pas, ça dissuaderait des tarés de tuer commes les islaniques

viberik
27 novembre 2017 23 h 59 min

a 2,5 millions d’euros, franchement…. y’a pas à hésiter.
Des portugais se brisent le dos et ruinent leur vie pour des chantiers à 10 000e, donc bon…
Le couillon, au final, c’est celui qui paie pour se taper une fille bonne à rien au lit qui va lui saloper ses draps.
Est ce que ça me choque De la part de la nana ? non, elle n’est pas engagée aupres d’un homme, elle fait ce qu’elle veut de son cul

unposteur
28 novembre 2017 14 h 43 min

Mon premier post allait aussi dans ce sens, mais bon, c’est du cynisme, de l’humour noir.
Il est facile d’imaginer que l’homme d’affaire emirati dont il est question n’a rien du jeune jouvenceau et qu’il a bien l’intention d’en avoir pour son argent.
Après son stage chez ce qui est probablement un pervers sadique la donzelle aura bien ses 2,5M de dollars mais sera détruite psychologiquement. Je doute fortement que même tout l’argent du monde puisse l’aider à reprendre goût à la vie après cela.
Au choix je préfere largement une scyatique pour 10000€ et une pension d’invalidité à vie.

wpDiscuz