Le gouvernement suédois rejette toute statistique ethnique sur les viols

Les gauchistes ont une solution magiques à tout nos problèmes : supprimer les statistiques.

Après tout, chacun sait que quand on casse le thermomètre, ça met fin aux grands froids comme aux canicules, hein ?

Sputnik :

Suite à la publication d’un rapport privé suggérant la surreprésentation des immigrés dans les affaires de viol, le partie conservateur a présenté au Conseil de Prévention du Crime (Bra) une proposition visant à établir l’ethnicité des violeurs dans une étude complète afin de jeter la lumière sur ce sujet sensible. La dernière fois qu’une telle enquête a été faite été en 2005.

“Nous voulons une nouvelle cartographie complète des crimes sexuels. Qui est le coupable et qui est la victime ? Il est important de pouvoir tirer des conclusions sur le travail préventif”, a déclaré Tomas Tobé, le porte-parole des conservateurs, cité par la chaîne nationale suédoise SVT. Selon Tobé, cette cartographie devrait spécifiquement inclure l’origine et l’ethnicité du violeur.

Dans le même temps, les conservateurs, actuellement dans l’opposition, ont annoncé le désir de renforcer la peine minimale pour des crimes sexuels de deux à trois ans de prison.

Quand être un homme blanc qui a couché avec une fille bourrée est plus risqué judiciairement que d’être un authentique violeur non-blanc, on peut avoir quelques doutes sur l’efficacité de cette proposition.

Cependant, le ministre de la Justice, le social-démocrate Morgan Johansson, n’a pas été convaincu par la proposition des conservateurs, même s’il a admis le besoin d’une enquête complète sur les crimes sexuels. Une telle enquête devrait spécifiquement exclure l’origine ethnique, a-t-il déclaré, arguant que les Conservateurs essayent de “déplacer la culpabilité sur les immigrés”, alors que le principal problème seraient que la plupart des coupables sont des hommes, a rapporté SVT.

“Le dénominateur commun de ceux qui commettent ces crimes sont qu’ils sont des hommes”, a argué Morgan Johansson, insistant que cela ne compte pas que le coupable soit noir ou blanc.

Et les coupables sont aussi tous des mammifères, doit-on soumettre les chiens, les chats, les souris, les vaches, etc. à de la propagande supposée empêcher les viols ?!?

Si les petits chéris non-blancs des invasionnistes étaient si fantastiques qu’ils le prétendent, alors une enquête tenant compte de l’origine ethnique ne devrait en aucun cas les effrayer, puisqu’elle devrait ne révéler aucune surreprésentation !

Mais c’est bien parce qu’ils savent que c’est faux, et que les données révéleraient une forte surreprésentation des envahisseurs, qu’ils refusent toute évaluation sérieuse du phénomène !

Johansson a aussi souligné que la campagne anti-harcèlement connue sous le nom du mot-clé #metoo ont révélé que les atteintes sexuelles sont partout. Ces dernières semaines, des milliers de femmes suédoises se sont avancées en public avec leurs histoires de harcèlement, d’abus sexuel et de viol. Plus de 700 stars suédoises du film, dont l’oscarisée Alicia Vikander, ont signé une lettre ouverte, partageant leurs expériences d’avoir été victime d’attention non sollicitée en protestation contre le harcèlement.

Ces délires noient les atteintes authentiques sous une montagne de sottises.

Être “victime d’attention non sollicitée”, c’est un degré de délire tout nouveau. Comment, exactement, un homme est-il censé jamais pouvoir séduire une femme si la moindre tentative d’approche est criminalisée ? Le flirt est un comportement entièrement naturel, et c’est en essayant, en recevant ici et là des “non”, qu’un homme peut finir par trouver une femme qui lui dira “oui”.

D’ailleurs, le délire est à un tel niveau que The Times a récemment produit un article s’en alarmant (en). Il se concentrait sur la situation anglaise, où c’est la chasse à l’homme contre les députés, et comportait des raisonnements du genre “plus les femmes seront perçues comme hypersensibles, plus elles seront jugées risquées par les employeurs” qui, quoique justes dans l’absolu, s’inscrivent dans l’égalitarisme homme-femme. Mais en dépit de cela, il s’alarmait que “la barre pour le harcèlement a sombré si bas, bien dans la zone grise du flirt” qu’il est littéralement impossible de se protéger contre les allégations de harcèlement ; pour les hommes qui flirtent ou les entreprises les employant.

Mélanger les viols et agressions sexuelles authentiques avec ce genre d’allégations ridicules n’est pas rendre service aux victimes des premières, et c’est détruire bien des innocents.

En octobre, Patrik Jonasson avait compilé un sondage privé qui révélait la surreprésentation drastique des immigrés dans les agressions sexuelles, avec des hommes d’origine étrangère qui auraient commis plus de 90% des viols. L’enquête de 80 pages, qui impliquait plus de 4000 jugements de 40 tribunaux suédois de 2012 à 2014, a nécessité plusieurs mois de travail.

D’ailleurs, le propre rapport du Bra de 1996 indiquait une surreprésentation semblable de certains groupes immigrés, en particulier du monde arabe. Cependant, alors que le nombre de personnes d’origine étrangère a constamment augmenté en Suède (et atteignant près de 20% de la population, selon certaines sources), le lien entre ethnicité et crime est devenu un sujet tabou. Aujourd’hui, les médias suédois s’abstiennent d’indiquer la nationalité des coupables.

La situation est on ne peut plus claire.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Le gouvernement suédois rejette toute statistique ethnique sur les viols"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
anonyme
25 novembre 2017 14 h 01 min

Les suedois sont dans la merde….ils doivent réagir au plus vite.

Max.B
25 novembre 2017 14 h 14 min

J’ai pourtant lu quelque part que depuis que les migrants sont arrivés là-bas, les viols ont augmentés de plus de 200%.
95% des viols sont commis par des migrants venus du tiers-monde.
Les hommes là-bas sont très passifs et manquent de testostérone tout comme en Europe de l’Ouest…

Malika Le Pen
27 novembre 2017 10 h 11 min

Vivement que les Suédois reviennent à leurs fondamentaux. Au 17ème siècle, lors du Déluge, ils ont occupé une partie de la Pologne après lui avoir fait la guerre. Les pillages et les massacres ainsi que les destructions étaient tellement importantes que même les Allemands et les Soviétiques pendant la Seconde Guerre Mondiale n’ont pas autant ravagé le pays.

J’aimerais pas être à la place d’un Somalien quand le Nordic Resistance Movement prendra le pouvoir.

Frère Blanc
28 novembre 2017 19 h 50 min

Malika le pen Le NRM ne prendra pas le pouvoir tant qu’ils n’auront pas la majorité démographique avec eux .

wpDiscuz