Les Australiens votent en faveur du pseudo-mariage homosexuel : la démocratie en action !

Je comprends les Australiens. Après tout, qui dit mariage homosexuel, dit adoption d’enfants par les homosexuels. Et c’est vraiment la chose la plus important qui soit : qu’un bébé enlevé à sa famille puisse se faire briser le crâne parce que pleurant trop ; qu’un couple homosexuel accepté comme famille d’accueil viole plusieurs enfants (en), alors que les travailleurs sociaux ferment les yeux par peur d’être qualifiés d’homophobes, qu’un garçon “adopté” soit systématiquement violé et fourni à d’autres déviants (en) ; qui pourrait être contre tout cela, je vous le demande ?!?!?

En fait, c’est tellement important pour les Australiens que les différents États d’Australie n’ont pas attendu l’instauration officiel de ce “mariage” pour voter des lois le permettant : trois des huit États l’ont mis en place en 2016 ou 2017, et un seul ne l’a pas encore fait.

Le Monde :

Les Australiens ont voté en faveur du mariage homosexuel, selon les résultats officiels d’une consultation postale qui devraient entraîner un débat politique sur son éventuelle légalisation.

Quelque 62 % des 12,7 millions de personnes qui ont participé à ce vote postal – une procédure très rarement utilisée permettant aux électeurs d’exprimer leur opinion sur la base du volontariat – se sont prononcées pour les unions entre personnes de même sexe, a déclaré le Bureau australien des statistiques, mercredi 15 novembre au cours d’une conférence de presse à Canberra.

Le non a, lui, recueilli 38,4 %. Selon Davis Kalisch, chef du Bureau australien des statistiques, près de 80 % du corps électoral a pris part à cette consultation qui aura duré deux mois.

Prenant acte de ces résultats, le premier ministre conservateur Malcolm Turnbull a réagi mercredi en annonçant que le gouvernement se fixait pour objectif d’adopter avant la fin de l’année une loi en faveur du mariage homosexuel.

Les résultats sont en effet on ne peut plus clair.

« Le peuple australien nous a confié cette mission. Cette année, avant Noël, cela doit être notre engagement, a déclaré le chef du gouvernement australien. C’est sans équivoque, c’est impressionnant. Ils ont été des millions à se prononcer pour l’égalité de l’accès au mariage. Ils ont dit oui à l’équité, oui à l’engagement, oui à l’amour. »

Quel enthousiasme de la part de ce premier ministre

Parlement et gouvernement sont habituellement très lents, mais là, ils jurent de faire tout leur possible pour permettre ces unions juridiques le plus vite possible !

La majorité des Australiens est favorable au mariage entre personnes du même sexe. Mais une impasse politique empêche tout progrès sur ce sujet depuis plus de dix ans. Les élus n’arrivent pas à se mettre d’accord sur la façon d’y parvenir. Le premier ministre avait initialement promis d’organiser un « plébiscite » sur le sujet – un vote obligatoire mais dont les résultats ne sont pas contraignants – mais le Sénat a fait échouer deux fois cette proposition. Le chef du gouvernement avait alors annoncé début août l’organisation d’un vote postal. Il avait promis un vote sur le sujet au Parlement en cas de victoire du oui.

Des milliers de personnes, dont certaines habillées en robe blanche de mariage ou en costume trois-pièces, s’étaient rassemblées dans un parc au cœur de Sydney, mardi, pour assister devant un écran géant à l’annonce en direct des résultats de ce sondage.
[…]
Ces résultats marquent un tournant pour les droits de la communauté gay en Australie, où s’adonner à une activité homosexuelle était interdit dans certains Etats du pays jusqu’en 1997.

Il aura fallu moins de 50 ans pour passer de l’Australie Blanche ferme contre les déviances au cloaque multiracial et multipervers.

Le résultat de ce vote me ramène à mon titre : la démocratie en action !

Plus tôt cette année, le résultat d’une votation suisse, qui facilitait l’invasion migratoire, m’avait agacée. J’avais à cette occasion écrit un article qui, après avoir discuté de la votation, s’étendait sur la stupidité de la démocratie.

Habituellement, les partisans de cette forme de régime inefficace et dangereuse vont accuser le parlementarisme d’être une atteinte à la “vraie démocratie” que l’on n’aurait pas pu tester, mais ces référendums occasionnels démontrent bien que le problème est beaucoup plus profond.

Comme je l’écrivais :

La supposition fondamentale de la démocratie est qu’en mettant aux voix de toute la population une question politique – directement ou par des représentants – on obtiendra la meilleure des réponses. C’est une assertion non démontrée, et qui en fait présente plusieurs failles évidentes.

Je rappelais que cumuler les avis ne provoquent pas une addition qualitative, mais une moyenne – “Dans la masse ; la vision, la sagesse, la raison sont dissolues dans des abîmes de médiocrité” ; le conformisme qui fait que l’individu moyen va dans le sens du courant (la télé dit que c’est bien, le mouton suit) ; l’intérêt personnel et à court-terme prenant le pas sur les décisions de long terme.

Ce vote stupide des Australiens démontre une fois de plus l’inanité de la démocratie.

Rappelons encore ces sages mots de Stoddard :

L’idéal de la perfection raciale combine et harmonise dans une synthèse supérieure les idées jusqu’ici en conflit d’aristocratie et de démocratie.
[…]
Quand […] les partisans de l’amélioration de la race sont accusés d’être « non-démocratiques », ils devraient répondre : « Vous avez raison ! La science, en particulier la biologie, a révélé la fausseté de certaines idées comme « l’égalité naturelle » […] sur lesquelles le concept démocratique est largement fondé. Nous entendons prendre les éléments sains des philosophies démocratiques et aristocratiques traditionnelles et les combiner en une synthèse supérieure – une nouvelle philosophie digne de la race et de la civilisation que nous entrevoyons. »

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

10 Commentaires sur "Les Australiens votent en faveur du pseudo-mariage homosexuel : la démocratie en action !"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Saphnatio
17 novembre 2017 21 h 55 min

Le lobby LGBT c’est un poison qui se propage partout en Europe de l’Ouest, aux USA, au Canada, au Mexique, au Brésil…. Le lobby LGBT est une secte qui tente de convertir les adolescents qui se cherchent. Cette secte fera tout pour vous convaincre que oui vous êtes comme ça et que vous devez l’accepter. Ces jeunes adolescents devraient être au contraire soutenus par des adultes sains et non être livrés au lobby LGBT. En Russie la propagande pro LGBT est interdite ainsi que ces gays pride dégeulasses. C’est ce qu’il faudrait appliquer au plus vite afin de sauver nos adolescents de cette propagande destructrice.

Max.B
18 novembre 2017 2 h 41 min

Interdiction mais aussi destruction de toutes personnes se proclamant pro-LGBT !
Ou castration tout du moins…

don
18 novembre 2017 12 h 13 min

Comment veux-tu les aider si tu les detruis ? Puis, vu le nombre de gens qui se disent pro-LGBT… Les castrer revient a castrer une bonne partie du monde blanc, de quoi se faire remplacer encore plus rapidement…

18 novembre 2017 21 h 53 min

Avec le même drapeau que :
– la région (oblast) que les soviétiques avaient réservée aux juifs (sur le territoire de l’actuelle fédération de Russie) ;
– les militants de l’Afrique du Sud… “Arc-en-ciel”, dont les promoteurs ayant obtenu le blocus pour contraindre De Clerck à céder étaient… des (((autos-élus))).

AA
18 novembre 2017 22 h 32 min

Le drapeau ” arc-en-ciel” de ces tarés a été utilisé pour une région réservé au juif en URSS ?

nufnuf
18 novembre 2017 17 h 00 min

Sans compter toute la misogynie la plus basse qui règne chez les homos et la misandrie chez les lesbiennes, en gros si ses gens là diraient un quart de se qui disent en Turquie je ne suis pas sûr que tout finirait comme les contes.

katapugon
18 novembre 2017 17 h 25 min

– Quelque 62 % des 12,7 millions de personnes qui ont participé à ce vote postal – sur combien d’australiens en Age de voter ?

Michael
19 novembre 2017 1 h 46 min

Quelle horreur. Les gouines déjà c’est très moche mais alors les pédés rien de plus répugnant, même hollywood hésite. Efféminé, ne se reproduit pas, déséquilibré mental, pervers et exhibitionniste, contre nature..
Plus le choix lorsqu’on est enjuivé à ce point. Bombe(s) atomique sur l’Australie sodomite : approuvée. Toute façon ils n’ont jamais rien fait de bon.

Saphnatio
19 novembre 2017 14 h 02 min

“La bombe atomique faudra la lancer sur plusieurs pays sodomites”. Et ben, on est pas sorti d’affaire entre le Canada qui autorise le mariage des pédales, les USA, le Mexique, le Brésil, l’Argentine, l’Urugay, Nouvelle-Zélande, sans compter l’Europe (Belgique, France, Pays-Bas, Allemagne, Grande-Bretagne, Écosse, Irlande du Nord, Espagne, Portugal, Malte, Italie, Suède, Norvège, Finlande, et Danemark). Ça fait beaucoup de pays à atomiser. Il ne restera plus de blancs si on atomise tous ces pays où il y a le mariage des pédales, il ne restera plus que l’Afrique (pas de mariage de pédales en Afrique et chez les gnoules).

Damien
20 novembre 2017 15 h 37 min

La démocratie est en effet, avec son corollaire la république, le meilleur moyen de détruire une société et son peuple dans les plus brefs délais.
Ces deux concepts – tous deux des concepts de gauche – sont l’exact opposé de l’ordre universel qui a structuré la nature depuis l’aube des temps et illustrent à merveille ce qui pourrait être l’adage de la gauche : toujours détruire, jamais construire.

wpDiscuz