(((Attali))) : “Tout pays doit se penser comme un hôtel”

(((Attali))) en 2011 : déjà cette “métaphore” de l’hôtel

(((Bernard Henri-Lévy))), “philosophe” de pacotille, de toutes les mauvaises causes, avait écrit une pièce de théâtre du nom d’Hôtel Europe. Vous savez, celle qui, en 2014, avait reçu comme spectateurs le président d’alors, François Hollande, le ministre de l’Intérieur d’alors, Manuel Valls l'(((éternellement lié))), le précédent président, (((Nicolas Sarkozy))), et diverses autres personnalités.

Cette pièce avait tout de même fait un flop monumental, tant la pièce était nulle et tant (((BHL))) est détesté.

L’action se déroulant dans un hôtel où le personnage prépare un texte sur l’avenir de l’Europe, le nom pourrait paraître ainsi justifié.

Mais ne faudrait-il pas faire un parallèle avec les propos du tristement célèbre (((Attali))) ?

En 2011, déjà, il nous faisait cette référence hôtelière, reagissant sur les propos xénolâtres tenus un peu avant par Jacques Toubon décidément de tous les mauvais coups.

Peu après une minute dans la vidéo, on voit Attali se félicitant que 200 millions de personnes vivent dans un pays autre que le leur, et qu’il est anticipé que ce phénomène s’accroisse fortement.

Et peu après, il lâchait la formule :

Je crois qu’il est très important d’admettre – et en tout cas c’est moi ce que je défends beaucoup […] : un pays c’est un hôtel.

C’est la négociation la plus absolue qui puisse être faite de la nation. Une origine ethnique partagée ? Une culture commune ? Une langue commune ? Quoi que ce soit qui unisse un “nous” contre un “eux” ? Tout cela ne doit plus exister selon (((Attali))), tout cela serait une nuisance, le pays ne serait qu’une structure artificielle destinée à héberger une population changeante et hétérogène.

On notera par ailleurs que, en demandant “d’admettre”, il ne se borne pas à présenter ce délire comme une opinion : il prétend que ce serait la là vérité.

C’est là encore une manifestation de (((choutzpah))), ce fameux culot juif.

En poursuivant, (((Attali))) fait mine de modérer la portée de son propos en disant qu’un pays doit être capable d’accueillir (pour quelle raison, déjà ?) sans avouer l’abolition de tout lien d’apparentement qu’implique le mot “hôtel”, mais son expression ne souffre d’aucune ambiguïté.

Attali caricature invasion

En poursuivant son développement, il qualifie la Corée et le Japon de “cas particuliers”, sans expliquer pourquoi exactement nous ne pourrions pas, comme eux, nous passer avec succès de l’invasion de hordes hostiles du Tiers-Monde.

Le reste de la vidéo est révélateur de la propagande anti-blanche qui règne à la télévision, Jacques Toubon niant toute distinction entre français de naissance et par décision administrative ; alors qu’(((Élisabeth Lévy))) est placée pour attirer le français de souche ; Attali utilisant le spectre d’Hitler pour persuader les moutons qu’il faut tolérer l’invasion. Le public soigneusement sélectionné applaudit aux ordres de la production de l’émission.

(((Attali))) insiste sur le thème de l’hôtel

(((Attali))), après nous avoir raconté il y a deux ans qu’en accueillant des hordes de “migrants”, l’Europe deviendrait la première puissance mondiale (si seulement le ridicule tuait… !), et au passage que “98%” des musulmans “s’intègrent, sont médecins, avocats, journalistes”, ne s’est pas arrêté là.

Déchets laissés par des ingénieurs, médecins et philosophes
Fertilisation du sol hongrois par des ingénieurs, médecins et philosophes syriens, pakistanais et somaliens venus nous sauver de la barbarie.

La lutte anti-blanche est un combat quotidien pour (((Attali))).

Le mois dernier, il demandait un “passeport planétaire”, dans son rêve de faire un État mondial unifié qui, selon ses dires, aurait sa capitale à (((Jérusalem))) – d’ailleurs, bizarrement

Tribune de Genève :

[Après une question précédente sur un futur rôle moteur de la France en Europe] TdG : Pourquoi à travers la francophonie ?

Attali : Aujourd’hui, 180 millions de personnes parlent français. Avec le développement de l’Afrique, il y en aura 700 millions. L’Afrique regroupe un milliard d’habitants, et dans trente ou quarante ans, elle en comptera deux milliards. C’est la grande question du XXIe siècle.

Si des hordes d’africains baragouinent un français médiocre, la France deviendra puissante ! Non mais sérieusement ?

Pour l’Europe, cette explosion démographique peut déboucher sur une catastrophe, parce que des centaines de millions d’Africains s’installeront ici, ou alors nous les aidons à bien se développer et le continent sera un formidable marché. Pour l’Europe et pour la France grâce à cette langue commune.

Mince, Attali ne disait pas que l’immigration est une chance ? Des centaines de millions, c’est une superplusdoublechance !

TdG : L’immigration a tendance à diviser l’Europe. L’Europe doit-elle accueillir des migrants ?

Attali : Malheureusement, tous les pays européens sont d’accord pour contenir l’immigration, et même la réduire. Mais regardons les chiffres: nous sommes 600 millions d’habitants en Europe et nous parlons d’accueillir 200.000 migrants par an. En trois ans, cela ferait 600.000, soit 1 pour mille de la population de l’Europe. Vous vous rendez compte? 1 pour mille ! Ce n’est pas assez. Nous sommes capables d’en accueillir bien plus. Le Liban doit se débrouiller avec 25% de migrants syriens.

Dans sa malhonnêteté sans bornes, Attali “oublie” les hordes affluant chaque année en Europe par des voies légales et clandestines n’étant pas considérées comme constituées de “migrants.

En France, plus de 100.000 maghrébins et africains entrent dans le pays chaque année par la seule voie légale. La situation est pire au Royaume-Uni. Avec ces deux pays, on dépasse déjà les 200.000 prétendus – ajoutons l’Italie, la Suisse, l’Espagne, la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Suède…

Par ailleurs, en prétendant que l’impact est minime, il “oublie” que les envahisseurs s’additionne.

Graphique invasion remplacement
0,3% ; ça n’est pas beaucoup, hein… ? Et ce n’est pas comme si la totalité des statistiques disponibles indiquent une plus grande natalité des immigrés non-blancs, hein ?

C’est de là que vient la preuve irréfutable du grand remplacement.

L’Europe est aussi confrontée à un effondrement démographique. Et l’accueil des réfugiés fait partie de ses valeurs.

La (((choutzpah))), vous disais-je… On retrouve encore les fameuses (((valeurs))). L’avortement est aussi une (((valeur))).

Juif avortement

Juif invasion

TdG : N’existe-t-il pas un décalage entre vos espoirs et les politiques des pays européens ? Et puis l’Europe se met-elle en danger en voulant contenir l’immigration ?

Attali : Non, elle se protège. Mais trop, à mon avis. Je sais que je suis très isolé face à ce consensus européen. Mais c’est honteux de ne pas accueillir tous ces gens dignes, magnifiques, souvent bien formés, jeunes, pleins de dynamisme.

Les viols, les feux de poubelle et le trafic de drogues comptent-ils dans la catégorie “dynamisme” ?

Je vous passe une partie de l’entretien, au cours duquel il critique notamment le pouvoir des marchés et la puissance démesurée de certains grands groupes, comme Google ou Bayer. Des propos raisonnables d’Attali ?

On comprend vite mieux pourquoi :

[…]
TdG : Comment peut-on contrôler ces groupes ? Il faudrait un gouvernement mondial ?

Attali : Oui, il faudrait un Etat de droit mondial. La seule institution internationale se situe d’ailleurs à Genève. C’est l’OMC (Organisation mondiale du commerce), qui s’appuie sur son système de règlement des conflits. Il faut au moins une institution internationale de décartellisation, mais l’OMC a perdu une partie de son pouvoir.

Nous voilà rassurés : il ne les critique que pour proposer pire encore à la place.

Après avoir qualifié la Suisse de “hors-jeu” :

[…]
TdG : Un pays hors jeu peut-il être pérenne ?

Non. Pas de façon durable. Donc, un processus de banalisation de la Suisse est en marche. Cela dit, la Suisse joue remarquablement bien sa normalisation, de la manière la plus lente possible (sourire). La Suisse a aussi de grandes capacités à accueillir les étrangers. Le secteur de l’hospitalité, au sens large, sera l’un des principaux de l’avenir. Pas seulement sur le plan hôtelier. Le grand métier de demain sera celui de l’empathie.

TdG : Les Suisses sont empathiques 

Oui, à leur façon. D’une manière particulière : c’est ce que j’appelle l’altruisme intéressé !

TdG : C’est de l’empathie par rapport à soi-même ?

Ce qui se passe à l’EPFL, par exemple, est assez génial. J’envie l’EPFL. Je regrette qu’elle ne soit pas française. L’EPFL est une sorte d’hôtel d’entreprises. Tout pays doit se penser comme un hôtel et ses habitants comme des hôteliers. Recevoir sans cesse des étrangers. Etre accueillant. C’est ce qui rend la Suisse symboliquement maritime.

Il pourrait tout aussi bien dire “les pays doivent disparaître”. Dans deux dernières questions de l’entretien, il invite aussi la Suisse à entrer dans l’Union “Européenne”, qui marche à fond pour l’oligarchie.

Conclusion

Pour l’observateur non informé, mais tout de même assez lucide pour réaliser les dangers de l’invasion migratoire ; (((Attali) paraît être un fou, un dangereux lunatique. Une telle somme d’absurdités semble inexplicable.

Mais quand on comprend qu’il appartient à une (((tribu))) étrangère, tout s’explique : il n’a aucun scrupule à voir la France et l’Europe détruites, puisque ce n’est pas son peuple, mais des peuples concurrents qui sont ainsi laminés. Il défend avec insistance la “conception hôtelière du pays”, parce qu’il fait partie d’une petite minorité parasite qui craint plus que tout une société homogène où elle serait facilement repérée. Une société multiraciale, comme le Brésil, offre bien plus de possibilités pour se cacher, sans empêcher de profiter et d’escroquer. Il défend un gouvernement mondial parce qu’il anticipe que ce serait sa (((tribu))) qui le gouvernerait.

On ne peut pas comprendre les actions d'(((Attali))) si on n’intègre pas le fait que c’est un juif cherchant à nous youpiner.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

14 Commentaires sur "(((Attali))) : “Tout pays doit se penser comme un hôtel”"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Michael
25 octobre 2017 20 h 10 min

Thermostat 250°, cuisson longue.

Max Baranyai
26 octobre 2017 0 h 43 min

Il faut d’abord le faire mijoter dans de l’eau bouillante voyons …

Earl Turner 31
25 octobre 2017 20 h 23 min

Quelqu’un doit s’occuper de lui.

Driant
26 octobre 2017 10 h 41 min

Entièrement d’accord.
Quelqu’un peut-il fournir des renseignements sur cette saloperie vivante : adresse, hôtel, restaurant où il a ses habitudes, adresse de personnes de sa famille ?

Kevin le boss
26 octobre 2017 1 h 17 min

L’abjection à l’état pur.

On rappelle souvent que les juifs veulent couvrir l’Occident de clandestins mais trouvent normal qu’israël n’en prennent pas, mais on oublie cet article expliquant que le gouvernement de Bibi a passé un contrat avec la Chine pour que cette dernière lui loue des travailleurs, notamment pour le BTP.
Preuve que ce pays a besoin de main d’oeuvre, pourquoi alors fermer la porte à cette belle jeunesse subsaharienne si compétente et dynamique ?

Godïk
26 octobre 2017 1 h 39 min

J’offre le Champagne le jour ou cette saloperie crève.

loup gris
26 octobre 2017 2 h 24 min

Un hotel ou une maison de passe ?

wpDiscuz