La France blanche est “finie, terminée”, nous annonce un nègre écrivant pour Le Monde

L’audace des vermines extra-européenne nous colonisant ne connaît pas de borne.

Parce qu’ils perçoivent les Européens d’aujourd’hui comme faibles, ils n’hésitent pas à nous cracher au visage et à se réjouir de notre destruction anticipée.

Hamidou Anne, africain raisonnable ?

L’auteur de la tribune du Monde commentée ci-après est l’africain Hamidou Anne, dont la sale tête illustre l’article.

Quelques jours plus tôt, Hamidou avait sorti un article affirmant que la fameuse publicité Dove n’était pas raciste. Pour ceux ayant manqué l’affaire (que je n’avais pas rapportée tant elle était ridicule), une publicité Dove présentait une série de jeunes femmes retirant un pull de la couleur de leur peau, chaque pull laissant place à une femme d’une autre race. Un extrait manipulé de cette publicité avait été utilisé pour affirmer que la publicité était anti-noire.

Au vu de son article sur cette publicité, on aurait presque pu croire qu’avec Hamidou, on avait trouvé un “bon noir”.

Voici en effet un extrait de son article :

Sur les réseaux sociaux, véritable foire aux curiosités, le travail d’amplification de l’humiliation dont se serait rendu coupable Dove se fait à un rythme effréné. Des internautes – dont certains qui se blanchissent de façon ostentatoire la peau – s’indignent, insultent, menacent et appellent à la riposte, oubliant qu’il serait peut-être normal de savoir – parfois avant – de quoi on parle.

Ce n’est en effet pas quelque chose que les médias contrôlés nous disent souvent ; mais l’industrie du “blanchiment de la peau” fait fureur dans le Tiers-Monde : Afrique, Inde, Asie… Partout, divers produits miracles supposés blanchir la peau sont vendus. Beaucoup de ces produits font appels à des composants toxiques afin de blanchir la peau, mais cela n’empêche pas leur grande popularité.

Pub pour un produit promettant de blanchir la peau à Abidjan
Publicité pour un produit promettant de blanchir la peau à Abidjan

En dépit des tentatives d’interdiction par certains gouvernements, la tendance ne s’arrête pas.

Au contraire, des gazouilleurs compulsifs cherchent par n’importe quel moyen à prouver que tous les Blancs sont racistes – convoquant successivement le franc CFA, le complot issu du Quai d’Orsay, la destruction de la Libye ou l’assassinat de je ne sais quel grand leader tiers-mondiste. Ces entrepreneurs identitaires sont souvent rejoints dans leur complainte par des Occidentaux « amoureux de l’Afrique », avec tout le côté paternaliste et touchant de ridicule de leur posture.

Alors, un africain raisonnable, cet Hamidou ?

Hamidou Anne défend Danièle Obono contre la “haine raciste

Une autre tribune publiée quelques jours plus tard démontre que l’attachement viscéral à son identité raciale est insurmontable.

Il est noir, et ne peut pas s’empêcher de défendre Danièle Obono – vous savez, la député LFI qui “nique la France”. Une réaction compréhensible mais qui démontre bien que la société multiraciale est un échec programmé.

Le Monde :

L’hebdomadaire français d’extrême droite Minute a mis une photo de la députée insoumise Danièle Obono à sa « une » avec le titre choquant « Mais qu’on la fasse taire, bordel ! ». Il s’agit du dernier acte d’une campagne lâche et nauséabonde de dénigrement et d’injures menée depuis plusieurs mois à l’encontre de la députée de 37 ans.

La négresse Danièle Obono est l’incarnation type de ces envahisseurs extra-européens qui vivraient dans des conditions misérables sans les Blancs, mais leur crachent néanmoins dessus.

Oui, elle est la cible d’une campagne de dénigrement et d’injures ; et oui beaucoup de personnes l’attaquant ont aussi des motivations racistes. Motivations qui sont entièrement légitimes : l’hostilité envers un envahisseur agressif est parfaitement saine.

Mais affronter une représentante de la xénocratie anti-blanche n’a rien de “lâche”, puisque les institutions dominantes répriment toute défense des intérêts blancs ; et n’est “nauséabond” qu’aux yeux des partisans de la destruction du peuple français authentique.

La une de Minute
La une de Minute qui a fâché Hamidou.

Danièle Obono est née au Gabon et y a vécu jusqu’à la préadolescence avant de rejoindre la France, pays dont elle a acquis la nationalité en 2011.

Une française de papier, donc.

Lors des dernières législatives, elle est devenue députée du mouvement La France insoumise. Depuis cette élection qui l’a propulsée sur le devant de la scène politique nationale, elle fait face à des agressions racistes quotidiennes.

D’abord, c’est dans le studio de l’émission « Les Grandes Gueules » sur les ondes de RMC qu’elle a été sommée de prouver son attachement à son pays d’adoption en clamant un « Vive la France ! ». Ses procureurs s’offusquaient qu’elle ait signé, en 2012, aux côtés de nombreuses personnalités françaises (dont Eva Joly, Noël Mamère, Clémentine Autain) que personne n’a songé pourtant à inquiéter, une pétition pour défendre la liberté d’expression parue dans Les Inrockuptibles au sujet d’une chanson de rap intitulée « Nique la France ».

Tout l’épisode démontrait qu’elle n’a aucun attachement sincère à la France. Elle n’est certes pas seule, les traîtres d’extrême-gauche cités ne valent pas mieux ; mais cela ne l’innocente pas.

Bien sûr, c’est normal qu’une négresse ne ressente pas d’attachement sincère à la France ; mais plutôt que de retourner en Afrique, elle préfère largement nous parasiter et chercher à nous culpabiliser. Mais pourquoi serions-nous supposés la tolérer ?

Des mois plus tard, c’est son foulard noué en coiffe « à l’africaine » qui a été jugé scandaleux et déshonorant pour le Parlement français.

Si le vêtement africain est moins grave que l’élu africain ; son foulard a contribué à casser le mythe qu’en important des hordes d’envahisseurs non-blancs on pourrait préserver intacte la culture française.

J’élude les accusations sordides lancées par Manuel Valls de liens avec l’islamisme politique et d’accointances avec les courants antisémites et sur le fatras de sottises visant à la discréditer.

Je suppose que quand la négresse Obono affirme qu’il n’y a aucun rapport entre les conducteurs de bus refusant de conduire après une femme et l’islamisme, en parlant plutôt de machisme, cela n’indique pas certains liens avec l’islamisme politique ? (Par ailleurs, je n’ai pas pris la peine d’évaluer en détails les allégations sans intérêt de Manuel (((éternellement lié à Israël))) Valls, pourri anti-blanc de première classe.)

Il ne reste qu’à ajouter qu’elle garde des bébés blancs dans son réfrigérateur qu’elle consomme avec du couscous chaque vendredi.

La presse du système aime affirmer que “l’extrême-droite” (qui au fond ne défend que des positions logiques) a une vision “simpliste” et “caricaturale”. Et cette remarque d’Hamidou, qu’est-ce donc ?

« L’Insoumise » est victime d’attaques violentes de journalistes et de citoyens, car elle est une jeune femme noire qui, de surcroît, a décidé de ne pas se taire. Son identité composite est un problème pour de nombreuses personnes qui vivent encore dans le mythe de la France blanche et chrétienne.

Le “mythe de la France blanche et chrétienne”. Parce qu’elle était censée être comment, de Hugues Capet à 1950 ?

Hamidou ne se contente pas d’attaquer notre présent, il attaque aussi notre passé.

Leur France au périmètre identitaire étriqué peut faire des concessions aux femmes dans le milieu politique – et encore – si celles-ci ont la bonne couleur de peau. Les pourfendeurs d’Obono ne tolèrent pas qu’on confère une écharpe tricolore ou un maroquin à des « bougnoules », « bamboulas » et autres « nègres ».

Les racistes critiquent naturellement la négresse Obono. Ceci dit, Hamidou, en affirmant que tous les critiques d’Obono seraient racistes, est de mauvaise foi. Ils seraient bon qu’ils le soient, mais bon nombre d’entre eux ne le sont pas.

Peut-on critiquer Danièle Obono ? Oui. Peut-on s’opposer vigoureusement à ses prises de position ? Oui, quand notamment ici, sur son blog, elle a du mal à exprimer de la compassion vis-à-vis des victimes de Charlie Hebdo. Et aussi lorsqu’elle évoque et dénonce la censure dont serait victime Dieudonné. S’y ajoute, le 1er octobre, sa prise de position sur les conducteurs de bus refusant de prendre la relève d’une collègue femme. Là encore, avant même de répondre aux arguments de Mme Obono qui y voit davantage un problème de discrimination et de sexisme qu’une radicalisation relevant de la loi d’exception sur la lutte contre le terrorisme, Jeannette Bougrab l’affuble, sur le plateau de l’émission « La République » de LCI, du qualificatif d’« idiote utile ». Certes la députée de Paris commet des maladresses et prend des positions discutables sur des sujets clivants. Mais elle mérite qu’on lui oppose des arguments rigoureux, car elle a choisi le combat syndical, associatif et politique de terrain, fait de bagarres, de coups à recevoir et à donner. Et aussi celui des idées.

Hamadou fait mine d’ignorer que les arguments rigoureux répondant à ces sornettes ont été nombreux – mais que dans toute polémique sur quelque sujet que ce soit la plupart des gens ne s’y limitent pas.

Mais nul ne doit accepter le déferlement de haine raciste dont elle est victime. On lui reproche, de façon parfois hystérique, d’être une femme noire qui refuse de se taire, de ne pas se vautrer dans la case de ses origines ou de ne pas exprimer au quotidien sa gratitude vis-à-vis du pays qui l’a accueillie et, l’intégrant symboliquement dans sa communauté nationale, lui a donnée sa nationalité. Elle n’est pas dans la célébration vaseuse et candide de cette France universelle qui accueillerait tous les fils de la Terre et leur permettrait de réaliser leurs rêves. Son irrévérence, si précieuse, lui vaut cette campagne infecte.

Elle n’a de cesse de dire du mal de la France, et ce serait une chance. Merci Hamidou !

Mais cette cabale odieuse contre Danièle Obono n’est pas inédite. Les femmes politiques noires et arabes en France sont souvent l’objet d’une réelle stigmatisation. Rachida Dati, Christiane Taubira ou encore Najat Vallaud-Belkacem, femmes diplômées et brillantes mais souvent appréhendées selon leur couleur de peau et leur origine, donc haïes pour ce qu’elles sont ; elles ont subi de violentes attaques dont les relents racistes étaient évidents.

Ces politiciennes menaient aussi des actions anti-blanches dont les motivations raciales étaient évidentes. Quand Taubira criait “la Guyane aux Guyanais” ou qu’elle libérait les racailles comme ministre de la “Justice”, ce n’était pas neutre.

[…]
Les détracteurs de Mme Obono ne la pensent digne que de faire la queue devant la CAF ou les Restos du cœur, inspirant le dégoût par ci et la pitié par-là, mais nullement de représenter le peuple français. Or cette France raciste, misogyne et conservatrice devra subir l’image pendant cinq ans d’une femme noire arborant son écharpe tricolore et siégeant au palais Bourbon.

Il y aura d’autres Danièle Obono au Parlement français, dans les ministères et même un jour à l’Elysée, car la marche de l’Histoire est ainsi faite. La France blanche, chrétienne, au risque de terroriser certains petits esprits, est finie. Terminée. L’avenir du monde est le métissage qu’avait prédit un illustre Français, qui a siégé dans le même Hémicycle que Danièle Obono aujourd’hui : il s’appelait Léopold Sédar Senghor.

Cette vermine africaine nous dit sans gêne que, supposément, nous allons disparaître. Il affirme aussi très clairement que cela le réjouit. Il n’hésite pas à en rajouter, en présentant le nègre sénégalais Sédar Senghor comme un “français”. Le “métissage” qu’Hamidou annonce, c’est la submersion du monde par les hordes africaines. Il sait très bien qu’il n’y aura pas des centaines de millions de non-Noirs allant se mélanger avec la population africaine. Notons enfin que, s’il mentionne la “France chrétienne” – que la chute de la pratique religieuse a déjà à peu près tuée -, il est éminemment clair que c’est d’abord et avant tout contre la “France blanche” que porte son attaque, puisque c’est entièrement autour du fait racial qu’il construit ses critiques.

Nous sommes encore loin d’avoir succombé, cependant. Rira bien qui rira le dernier – nous verrons si ce ne seront pas plutôt ses congénères africains qui disparaîtront du continent européen !

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

39 Commentaires sur "La France blanche est “finie, terminée”, nous annonce un nègre écrivant pour Le Monde"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Kolovrat
23 octobre 2017 1 h 26 min

Cette vermine africaine nous dit sans gêne que, supposément, nous allons disparaître. Il affirme aussi très clairement que cela le réjouit.

Ce genre d’opinion est très répandue chez les nègres. Il n’y a aucune diversité d’opinion avec eux, ils pensent tous pareils, quand vous connaissez la pensée du nègre moyen vous les connaissez tous.

Ce genre de discours est bon pour nous car en plus de réveiller les blancs et de casser le vivre-ensemble, cela va tuer la gauche en Europe, le blanc moyen aura bientôt le choix entre être avec des blancs qui veulent survivre et défendre leurs interêts., ou alors militer à gauche et servir d’idiot utile à des afro-musulmans anti-blancs, ultra-racialistes et ayant des intentions génocidaires contre lui,

C’est déjà le cas aux Etats-Unis.
https://www.blancheurope.com/2017/09/30/luttes-intestines-chez-les-antifas-une-asiatique-haineuse-explique-a-un-militant-blanc-quaucun-de-ses-actes-ne-peut-rattraper-sa-naissance/

23 octobre 2017 11 h 59 min

Même en entendant ce genre de discours des abrutis de moutons pourraient dire : il ne représente pas l’avis de tout les noirs, pas d’amalgames.

Il ne faut pas attendre un réveil massif des Blancs, il faut agir maintenant car il y a déja eu assez d’exemples pour prouver à tout le monde que nous sommes une race en voie de disparition (et surtout une disparition souhaitée par les non Blancs).

Ali_Sourate
23 octobre 2017 3 h 17 min

Monsieur Hamidou, ce docte personnage afro-musulman a dit que la France blanche ET chrétienne est finie. Quand on cite quelqu’un, même un cafre baiseur de chameaux, il convient de le faire en entier.

nufnuf
23 octobre 2017 8 h 04 min

Je crois que Hamadou a été voir deux rues qui était remplient de noirs et qu’il c’est dit ça y est il y a plus de blancs lol!

23 octobre 2017 12 h 00 min

Si c’est en Seine Saint Denis je peux comprendre son affirmation.
Mais s’il pense avoir déja gagné nous allons lui faire ravaler ses paroles.

nufnuf
24 octobre 2017 23 h 12 min

En tout cas il faut pas compter sur le gouvernement ni rien.

25 octobre 2017 15 h 43 min

Il ne faut compter que sur nous même. Entre Blancs réveillés.

jones
23 octobre 2017 8 h 59 min

la race blanche est la seule qui soit variee ,il ya des blancs qui ont les yeux noirs,les yeux marrons ,les yeux bleux ,les yeux verts,il ya des blancs qui ont des cheveux chatains ,noirs ,roux ou blonds,aucune autre race n’a ces carasteristiques ,,90 pour cent des decouvertes et inventions sont le fait de blancs,sachant qu’ils representent seulement un septieme de la population mondiale,,,,,,,,et ce qui est dramatique c’est que cette population blanche est en train de disparaitre a cause du metissage,de l’immigration et de deficit croissant des naissances,,le probleme est que c’est voulu et planifie depuis deja 50 ans,,c’est une veritable tragedie dont n’ont pas conscience helas,de cnombreux blancs,,

Frankistan 2017
23 octobre 2017 11 h 44 min

La dernière partie a débuté il y a 50 ans . La planification fut réalisé bien avant

Michael
23 octobre 2017 14 h 08 min

La France blanche c’est fini toi là..
Tu mets un peu de jungle en fond, lui enlève le costume, reste le primate.

albert
23 octobre 2017 15 h 58 min

Le sort de la race blanche est scellé . Est-ce bien sûr ?
La Nègue prolifère , il ne fait rien d’autre , si ce n’est d’introduire misère et désordre là où il s’installe .
Les découvertes scientifiques , les exploits technologiques et la pensée philosophique du monde noir , cela n’existe qu’à l’Université de Dakar . Personne” n’y croit .
Restaurer les critères de sélection en vigueur jusque dans les années 1940 et vous ne verrez quasiment plus de Nègues dans le supérieur .
Des débiles , c’est tout ..
– iisez les exploits de Genghis Khan et de son admirateur le plus doué , Mao Zedong , e”t votre pessimisme s’évanouira intantanément .
Des héros du genre humain . A imiter , messieurs les ( faux ) écolos ..

En passant
23 octobre 2017 19 h 25 min

Tout est prétexte à glorifier les asiatiques communistes.
Mao a génocidé le meilleur de son peuple, comme l’ont fait les bolcheviques russes et Pol Pot. Au bénéfice de qui ?
Vous vous moquez du monde, Albert. Le pire est que peu semblent le réaliser.

baguette
23 octobre 2017 21 h 07 min

Bonjour à tous
Bonjour Blanche,

j’ avoue ètre perplèxe à glorifier la race jaune surtout communiste.
Genghis Khan n’ est pas communiste certes, mais à par conquérir des territoires, je ne vois pas ce qu’ il a apporté à la civilisation.
Mao Zedong ayant plus repris l ‘ idéologie bolchévique crée par les juifs, qui a entrainé un désastre pour les Blancs en Russie ( repris par le faux ami Poutine dans une moindre mesure pour l’ instant),je ne vois pas le besoin de se référencer à lui.
Par contre, étant nouvellement conscient de ma race et du problème des juifs, j’ ai pu trouver de quoi me renseigner sur la révolution juive/russe 1917 mais je n’ ai pu trouvé des renseignements fiables sur la française, j’ ai trouvé quelques documents que c’ est la franc-maçonnerie, donc les juifs, qui a provoqué la révolution française.
Pouvez m’ aider dans ma recherce de documents expliquant l’ implication juive sur la révolution française ? ( surtout les bonnes sources svp, parceque sur le net, si on cherche des documents sur la Terre plate avec des trous, on peux trouver ).

J’ aurais plus d’ arguments pour convaincre une partie de mon entourage.

En vous remerciant pas avance.

Force et Honneur

Ali_Sourate
24 octobre 2017 23 h 32 min

Au sein des cercles natio, ton opinion est en fait assez répandu : ça s’appelle du nationalisme civique.
Les vendéens se révoltent pendant que toute l’Europe “nous” fait la guerre ? Des salauds de contre-révolutionnaires qui ne voulaient pas qu’un état parisien qu’ils n’avaient pas choisi leur vole leurs terres et leurs biens, leur interdise leur culture et leur religion.
Aussi les vendéens, bretons, normands et autres ne voulaient pas partir à l’est se battre et mourir pour des guerres qui ne les concernaient pas. Mais quels ordures. Quel déni de démocratie ! Donc pour sauver la liberté contre ces ordures qui refusaient, en homme libres qu’ils étaient, de se faire dépouiller, il a fallût en tuer 200000 pour l’exemple. En quelques mois. Quand la guerre en syrie a fait 600000 morts au bout de 5 ans. Chapeau pour le sens de l’organisation à la française.

Chaque ville et province avait des privilèges découlant d’un simple rapport de force ? Non, découlant de chartes et de traités. Ces “privilèges” faisait que le roi ne pouvait pas légalement décider de les dépouillés. Les états des provinces eût été consultées sur les portiques éco-taxes, et autres initiatives que les gouvernements prennent en écoutant des lobbies, pas la population.
Donc c’est plus juste et efficace d’avoir une administration poussive, inefficace et tyrannique qui n’entend rien aux affaires locales mais s’y entend pour pressurer et attaquer physiquement les populations.
Sinon, je vois pas en quoi les provinces et pays de jadis fonctionnaient moins bien que les départements et régions d’aujourdhui. Y avait-il plus de chômage ? Plus d’alloc filées à des basanés ? Une économie aussi ravagée ?
Les destructions économiques et l’exode rural sont le résultat de la centralisation jacobine.

Après pour le système métrique… ouais, soit, j’aurai du mal à m’y retrouvé avec les mesures ricaines, ou arabes (pour bientôt). Mais à part ça, je vois pas ce que la révolution a apportée.
Le même discours sur la “liberté”, “l’égalité, “la fraternitude”, c’est ce qu’on sert aux couillons. L’universalisme républicain français et le soviétique, c’est pareil.
Sans cet universalisme à la con, l’état franc-maçon n’aurait jamais tenté de “civiliser” les africains, il n’y aurait donc pas 15 millions d’afro-bougnes.

Les contre-révolutionnaires en France et en Russie refusaient qu’on détruise leur mode de vie, qu’on les taxe, qu’on les envoit comme moutons à l’abattoir parce qu’un gouvernement scélérat et illégitime l’ordonnait.
Notre tyrant pas si éclairé, Macron, comme ses successeurs avant lui, a décidé qu’il était anti-républicain d’être blanc et chrétien (ou au moins non musulman), même le français doit être aboli.
Alors à ce point là, je vois pas bien la différence entre les natio civiques et les islamo-collabos.

WhiteFeeling
25 octobre 2017 4 h 31 min

@Ali_Sourate

L’universalisme n’est pas né avec la judéo-maçonnerie, comme le désir de civiliser les non-blancs d’ailleurs. Mais un judéo-chrétien sait tout cela bien mieux que moi… Voici quelques questions que tous les racialistes sincères anti-juifs devraient se poser et tenter de résoudre impartialement, en n’oubliant pas que la raison d’être de notre combat est la préservation de l’identité spécifique de notre race.

Peut-on se revendiquer d’une identité Aryenne, défendre cette identité raciale contre toute dénaturation, et dans le même temps, être adepte d’une religion d’origine juive et faire la promotion de celle-ci ?

Est-ce que le Christianisme est intrinsèquement Aryen, fait-il partie de nos atavismes raciaux ?

Peut-on intégrer une religion exprimant une pensée juive au sein du paradigme identitaire de notre race ?

Ali_Sourate
25 octobre 2017 8 h 58 min

Dans ton universalisme aryen, tu inclus donc les baiseurs de chèvre iraniens et les sous-hommes du sous-continent indien ?
Est-ce que déféquer dans la rue, voler ton prochain ou faire des sacrifices humain font partie de tes paradigmes raciaux ?
Le christianisme a été intégré à l’europe pendant 1500 ans sans que les européens en pâtissent il me semble.
L’universalisme judéo-maçonnique a fait bien plus de mal en seulement 2 siècles. Alors que la société européenne chrétienne n’était ni universaliste ni libertaire.
Ce sont les francs-maçons qui ont donnés la pleine citoyenneté (et les pleins pouvoirs) aux youtres.
Et il a fallût Vatican II (encore) pour que les youpins ne soient plus officiellement accusés de Déicide.
Donc si ton seul argument c’est “la croix elle nous fait trop mal”… Ben oui c’est du nationalisme civique universaliste de franc-maque.

WhiteFeeling
25 octobre 2017 11 h 28 min

@Ali_Sourate

Je ne perdrai pas inutilement mon temps à réfuter les absurdités que vous avez énoncées dans votre commentaire, mais je ferai juste remarquer que vous n’avez répondu à aucune question que j’avais énoncée.

Vous êtes la preuve vivante que les nationalistes catholiques sont des boulets pour engager l’émergence d’une conscience raciale véritable. Vous êtes incapables de faire une auto-critique et de vous remettre en question sur le plan doctrinal, ce qui ne laisse rien présager de bon pour l’avenir de notre race dans ce pays. Il n’y a rien à construire de politiquement sérieux avec des juifs mentaux qui s’ignorent, je plains ceux qui envisagent une association politique ou une communautarisation avec des catholiques.

Les nationalistes catholiques n’ont jamais été racialistes et il n’y a aucune chance qui le devienne un jour, sauf en apparence pour abuser les naifs les plus jeunes et que ces derniers fassent office d’idiots-utiles. Pour l’anecdote, la politique du nationaliste portugais Salazar est souvent mis à l’honneur parmi les nationalistes catholiques français, une politique très multiraciale si l’on considère que cet homme n’a pas hésité à offrir la citoyenneté portugaise à tous les Angolais dans les années soixantes, afin d’essayer de conserver l’Angola sous domination portugaise.

Quant à l’universalisme Aryen que je n’ai jamais évoqué et que je ne conçois pas, il est visiblement le fruit de vos fantasmes de chrétien, ou de crétin, qui considère que tout ce qui n’est pas parfumé à l’eau bénite est de nature satanique, ou qui s’imagine que tout est né avec le (((christianisme))) et que tout disparaitra avec lui.

Une dernière petite remarque, si la société est le fruit des idéologies dominantes, elle est aussi la conséquence des doctrines politiques faibles ou inadéquates qui n’ont pas permis de combattrent efficacement les vues imposées par les gouvernements. Il n’y a rien de surprenant à notre situation raciale actuelle déplorable, si l’on prend la peine de regarder au-delà des discours formatés des nationalistes catholiques et que l’on s’efforce surtout de réfléchir. Bref, des qualités qui font grandement défauts dans notre milieu, les moutons ne sont pas forcément là où on le pense.

.

Ali_Sourate
25 octobre 2017 12 h 42 min

“je ferai juste remarquer que vous n’avez répondu à aucune question que j’avais énoncée.”

Vous n’avez posées aucunes questions, juste l’habituel “l’église est méchant, l’état a raison”.
Comme beaucoup de natifs j’ai été à l’école de la ripoublique, j’y ai appris tout ça. A la sortie de l’adolescence, apprenant à réfléchir par moi-même, j’ai lu les ravages républicains, les mensonges et la propagande destinés à couvrir ces ravages.
Je suis ethno-nationaliste et non nationaliste catholique, ce qui ne veut strictement rien dire. Vous êtes une nationaliste civique universaliste pseudo-aryenne. Le juif mentale, c’est vous.
C’est bien d’écouter les émissions de démocratieparticipative, encore faudrait-il lire leur ligne politique.
Je vous invite à lire leur manifeste, sûrement trop de mots compliqués pour vous, mais au moins ça vous tiendra occupée.
http://democratieparticipative.biz/index.php/2017/10/04/la-revolution-raciste-europeenne-que-nous-voulons-analyse/

Extrait :
“Le fétichisme autour de ces états hérités du passé me laisse totalement froid. Cela revient à vénérer une administration postale au seul motif qu’elle existe depuis un certain temps, sans regard pour sa pertinence. Ces états monarchiques d’hier, devenus pour certains des républiques, ont été forgés pour lever des impôts afin d’entretenir des armées contre leurs voisins. Les questions religieuses et dynastiques ont prolongé cette mobilisation puis, après 1918, la confrontation idéologique.”

Cordialiement.

WhiteFeeling
25 octobre 2017 13 h 50 min

@Ali_Sourate

Les trois questions que je suis supposé ne pas avoir posées sont les suivantes:

Peut-on se revendiquer d’une identité Aryenne, défendre cette identité raciale contre toute dénaturation, et dans le même temps, être adepte d’une religion d’origine juive et faire la promotion de celle-ci ?

Est-ce que le Christianisme est intrinsèquement Aryen, fait-il partie de nos atavismes raciaux ?

Peut-on intégrer une religion exprimant une pensée juive au sein du paradigme identitaire de notre race ?

D’autre part, je n’ai jamais dit explicitement ou implicitement “l’église est méchant, l’état a raison”. Vous avez l’art et la manière simpliste de voir des propos qui n’existent pas ou d’imaginer ceux qui vous arrangent.

“Vous êtes une nationaliste civique universaliste pseudo-aryenne”.

Décidément, vous avez de sérieux problèmes de compréhension de lecture, vous devriez consulter un spécialiste sans plus attendre, ça vous évitera d’écrire des âneries plus grosses que le fujiyama. Je ne suis pas une femme et encore moins un nationaliste civique universaliste. Les émissions de démocratieparticipative, émissions que je n’ai nullement évoquées, je ne les écoute pas, elles ne m’intéressent pas, je ne suis pas un adolescent boutonneux qui s’excite à l’écoute des mots “nègres” et “bougnoules” répétés frénétiquement, j’ai passé l’âge.

Bref, vous faites visiblement partie des nombreux commentateurs qui écrivent pour ne rien dire et qui ont du mal à comprendre ce qu’ils lisent. Finalement, on peut s’interroger sur l’utilité de faire des commentaires construits lorsque l’on constate la piètre qualité d’esprit de ceux qui les lisent. Et dire que c’est avec des individus comme vous que certains s’imaginent que l’on va engager une politique raciale dans ce pays, c’est à pleurer…

Pour ma part, je vais désormais m’absternir de toute intervention et retourner à l’attitude contemplative que je n’aurai jamais dû quitter.

Ali_Sourate
25 octobre 2017 14 h 32 min

Tes questions sont du babillage sans aucun sens. Aryen ne veut rien dire pour moi. Ca inclût les iraniens et indiens.
D’ailleurs, une religion ou un système de pensée n’a rien à voir avec des atavismes.
L’atavisme se définit comme l’apparition imprévue chez un individu de caractères physiques disparus depuis des générations, et absent de ses ancêtres proches, ou dans le sens d’hérédité.
Tu utilise des termes de que tu ne maîtrise même pas…

Les anciens européens pratiquaient les sacrifices humains, et souvent le pillage comme modèle économique. Le christianisme a peu à peu tempéré ces pratiques, qui ont toujours courts chez les juifs.
Donc le christianisme ayant contribué à faire disparaître des pratiques toujours en cours chez les juifs serait une pensée juive ?
Brillant.

“vous faites visiblement partie des nombreux commentateurs qui écrivent pour ne rien dire et qui ont du mal à comprendre ce qu’ils lisent”
Oui ça résume plutôt bien ta manière de faire. Tu ne comprend même pas ce que tu écris.

“Pour ma part, je vais désormais m’absternir de toute intervention et retourner à l’attitude contemplative que je n’aurai jamais dû quitter.”
Sage est la femme qui connaît sa place.

Steph
24 octobre 2017 6 h 07 min

Sur cette page vers la fin vous lirez des choses intéressantes au sujet des juifs dans la révolution. Le plus important est Weishaupt, qui est a tout même implanté l’idée de république universelle, encore présente aujourd’hui.

Mais comme le dirait Blanche, on ne peut pas tout réduire aux juifs. On peut étudier la question juive dans l’histoire, mais il faut d’abord s’intéresser au contexte. Bien évidemment la révolution et a foritiori la république et Bonaparte leur ont été favorables (les synagogues font une prière à la République le samedi). C’est l’allégorie de Wagner dans l’Or du Rhin : quand on tue les Dieux, Alberich (le juif) peut voler l’or.

Mais si les juifs ont joué leur rôle de juif, pour ainsi dire, ils ont rendu béante une brèche dans l’ordre chrétien qu’ils n’ont probablement pas créée eux-même, mais qui est apparue fortuitement.

L’imprimerie en langue vulgaire explique surtout le XVIe et XVIIe siècle, ses guerres de religion, l’apparition d’un sentiment national face à Rome, de l’État moderne, et elle explique très bien le chaos théologique en France (huguenots, jansénistes, gallicans, athées, libertins, franc-maçons…).

Mais la révolution de 1789 est autre chose. Elle commence par une tentative d’appliquer le modèle de gouvernement anglais, objectivement plus efficace au vu des victoires de l’Angleterre trois fois moins peuplée. C’est un modèle où le Roi est faible, et où l’action de l’État n’est pas légitimée par un clergé (ce qui évite les querelles théologiques), mais sur l’assentiment populaire aux réformes du parlement. La maçonnerie récupère et diffuse cette ‘religion du progrès’ et de la raison.

Finalement ce qui est le plus dommageable, outre la haine révolutionnaire pour Dieu et ses ouailles, c’est la violence de la transition vers le modèle bourgeois, et l’infinie bêtise de l’arasement jacobin, et du nouveau rapport de force entre les provinces esseulées et Paris athée et démagogue…

baguette
24 octobre 2017 14 h 37 min

Bonjour,

Vous avez raisons tous les deux. Je me suis trop concentré sur les juifs.
Ce n’est pas parce qu’ils nous abreuvent de leur version de l’ histoire qu’ils ont fait l’ Histoire.

J’ai entamé ” Mon Combat ” de Monsieur Hitler. Une fois terminé, je regarderais le site fourni par steph.
Je l’ ai ” feuilleté ” et ttrouvé fort intéressant.

En vous remerciant.

Force et Honneur

wpDiscuz