Des statues de Christophe Colomb vandalisés aux États-Unis, tandis qu’en Espagne la télé prétend qu’un musulman aurait guidé sa découverte de l’Amérique

Pour les anti-blancs, tout est bon pour essayer de criminaliser notre Histoire et pour rabaisser nos réalisations (et ces initiatives, quand elles sont non coordonnées sont souvent contradictoires).

Statues de Colomb vandalisées

Si nous avions déjà rapporté des destructions d’un monument à Colomb, l’approche de la date-anniversaire de sa découverte des Amériques (le 12 octobre) et de la “fête de Colomb” (célébré aux États-Unis un jour variable début octobre) ont mobilisé les gauchistes.

Ces vandalismes ont été nombreux, mais, surprise, surprise, aucun grand article de la presse dominante ne semble prendre la peine de les recenser et de souligner le caractère massif de ce phénomène destructeur. On trouve plutôt des mentions des incidents individuels dans les titres locaux.

TurnTo10 :

Une statue de Christophe Colomb à Providence [ndt : dans le Rhode Island] a été vandalisée lors de la fête fédérale qui marque l’arrivée de l’explorateur italien dans les Amériques en 1492.

De la peinture noire et rouge a été découverte lundi sur la statue.
[…]
Le vandalisme incluait une insulte suivie par le nom de Colomb.

AZ Central :

Une statue de Christophe Colomb dans le Nord de Phoenix a été vandalisée dans la nuit de dimanche à lundi, a déclaré mardi la police de Phoenix.

Quelqu’un agissant seul ou avec d’autre a jeté de la peinture rouge sur la statue.

CBS Pittsburgh :

Juste en contrebas du conservatoire Phipps [dans le quartier] Oakland [de Pittsburgh] se trouve une statue majestueuse de Christophe Colomb.

Et pour le Jour de Colomb, elle se tenait vandalisée avec de la peinture rouge.

New York Post :

Le célèbre mouvement de Christophe Colomb qui surplombe le cercle Colomb a été vandalisé avec du vernis à ongle rose le week-end dernier [ndt : fin septembre].
[…]
[Ce] vandalisme était le deuxième incident impliquant la dégradation d’une statue de Colomb dans la zone ce mois-ci.

Un autre vandale avait vandalisé une statue de l’explorateur italien controversé dans Central Park.

WGN9 :

Un homme de 30 ans a été arrêté après qu’il a vandalisé la statue de Christophe Colomb dans le quartier village universitaire/petite Italie, samedi, rapporte le Chicago Tribune.

NECN :

Trois polices du Connecticut enquêtent après que des statues de Christophe Colomb à Middletown, New Haven et Norwalk ont été découvertes vandalisées.

La peinture est la méthode utilisée dans ces cas aussi.

Cela commence à faire beaucoup, non ?

[…]
Depuis des années un débat a fait rage sur l’héritage historique de Colomb, certains arguant qu’un homme ayant ouvert les Amériques à la domination européenne ne devrait pas être célébré.

C’est purement et simplement un argument anti-blanc. D’ailleurs, le message “Kill the colonizer” (“tuez le colonisateur”) du vandalisme de Norwalk, illustrant cet article ; peut-il être interprété autrement qu’un appel à tuer les Blancs ?

Et de nombreuses villes et États gauchistes ont décidé de célébrer un “Jour des peuples autochtones” en lieu et place. C’est littéralement cracher sur ceux-là même qui ont édifié les États-Unis.

D’ailleurs, si les Chicanos, Noirs, Juifs ou Asiatiques vont utiliser sans vergogne cela comme arme anti-blanche, ils ne prévoient nullement de quitter les États-Unis pour les rendre aux Amérindiens qui les occupaient à l’origine…

Christophe Colomb, guidé par le vieux sage musulman

Il faut dire que les Blancs sont très stupides, et n’ont jamais rien découvert d’original. La technologie moderne ? Volée aux génies africains, qui n’ont pas pu se défendre face à nous. Et vous pourriez croire que le savoir se copie plus qu’il ne se vole, mais non. Le traumatisme infligé aux Africains explique leur sort contemporain (ne riez pas, certains y croient !).

Lien direct

Diversity Macht Frei :

Rappelez-vous, les enfants. Ce sont les musulmans qui ont dit à Colomb comment arriver [en Amérique].

Cette scène de propagande ridicule est tirée de la mini-série espagnole “Requiem pour Grenade”. En 1492, Grenade, la dernière enclave musulmane en Espagne, est assiégée par les forces chrétiennes de Ferdinand et Isabelle. Christophe Colomb se glisse on ne sait comment à travers les lignes de combat pour parler à un vieux sage musulman qui lui donne des cartes et conseils pour atteindre l’Amérique.

En filigrane comme message : c’était très méchant de reconquérir l’Espagne !

Colomb et le pseudo-génie musulman

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

1 Commentaire sur "Des statues de Christophe Colomb vandalisés aux États-Unis, tandis qu’en Espagne la télé prétend qu’un musulman aurait guidé sa découverte de l’Amérique"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
nufnuf
14 octobre 2017 23 h 43 min
wpDiscuz