À propos des 26.000 euros de maquillage de Macron en trois mois

Honnêtement, je ne considère pas que ce soit une question importante. Les frais de maquillage du traître anti-blanc Macron, bien qu’extrêmement élevés, ne coûtent pas plus cher à la société qu’une dizaine d’envahisseurs nègres.

Mais ils ont suscité une large indignation, de tels montants étant absolument stupéfiants pour la personne ordinaire, pour qui il est plus facile de voir là un abus choquant que dans des affaires bien plus graves mais plus abstraites.

De plus, les opposants politiques du président ne craignant pas d’être traités de racistes en dénonçant cet abus là, ils amplifient l’agitation.

RT :

Les révélations sur les frais de maquillage du président de la République ont déclenché un incendie que s’évertue à éteindre l’Elysée. Un conseiller du chef de l’Etat, interrogé par le site internet de France info le 25 août, s’est exprimé sur la raison d’être de cette facture, d‘un montant de 26.000 euros pour trois mois. « Il s’agit de prestations extérieures intervenues sur les derniers mois et qui correspondent à l’urgence du moment après son arrivée à l’Elysée », a-t-il assuré.

A en croire l’entourage d’Emmanuel Macron, le président, qui n’a pas salarié un maquilleur mais fait appel à un prestataire qui le suivait durant la campagne, l’aurait donc fait dans un souci d’économies. « Cela nous a permis d’évaluer les besoins au niveau des prestations et de prendre du recul pour réfléchir à un dispositif moins onéreux », expliquent les proches du dirigeant français.

On a connu mieux comme excuse !

Et si de guerre lasse, les services de la présidence sont prêts à reconnaître que « oui, c’est élevé », ils soulignent : « Mais moins que pour ses prédécesseurs. »

Il est vrai qu’Hollande et ses frais de coiffeurs était pas mal aussi.

Certains médias ont tenté de justifier ces dépenses – arguant par exemple que la maquilleuse devait être disponible tous les jours et à toute heure, accompagnant le président dans ses déplacements, ce à quoi s’ajoutent les coûts mêmes des produits. Tous ces facteurs pris en compte, le coût apparaît beaucoup moins stupéfiant.

Mais pourquoi un homme politique est-il supposé être maquillé ?

Dans la vie ordinaire, si les femmes ressentent souvent le besoin de se maquiller pour plaire, les hommes eux ne se maquillent à peu près pas. Ce n’est pas dans leur instinct, et cela ne leur sert pas non plus.

Cette mode du maquillage des hommes politiques est en fait directement liée à l’avènement de la télévision et de l’information rapide. Il y a quelques décennies de cela, aucun dirigeant politique masculin ne se maquillait. Ni Clémenceau, ni Hitler, ni Truman ne se barbouillaient de maquillage coûteux. Cela ne nuisait nullement à leur popularité, au contraire.

Mais face aux caméras de télévision et aux projecteurs intenses des plateaux, le maquillage est devenu plus important. Le débat présidentiel Kennedy-Nixon de 1960 – où les téléspectateurs donnèrent Kennedy gagnant alors que les auditeurs de la radio estimaient un match nul – est considéré comme un tournant ; et depuis le phénomène n’a cessé de prendre de l’ampleur.

Dans le système électoraliste, les politiciens sont beaucoup moins des personnes qui défendent des convictions sincères que des manipulateurs qui conçoivent un programme pour flatter divers groupes d’intérêts et jouent de leur apparence pour séduire et tromper le public.

Les frais de maquillage de Macron sont en fait un symptôme de ce système : le président anti-français n’a de cesse de passer devant des caméras de télévision et de se mettre en scène. C’est un grand spectacle. Et ça a contribué à le faire élire : les femmes votant pour lui car le jugeant “beau” était une partie non négligeable de son électorat…

Ce n’est pas la conception que je me fais d’une vie politique saine.

Dans un régime sain, les dirigeants devraient oeuvrer au bien commun sans avoir perpétuellement à s’agiter devant les projecteurs pour essayer de remporter l’échéance électorale prochaine.

Et ils ne se maquilleraient pas.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "À propos des 26.000 euros de maquillage de Macron en trois mois"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
28 août 2017 16 h 20 min

Les gros cons et surtout les grosses connes qui ont voté pour Macron parcequ’il a une belle gueule pourraient bien être sacrément déçus. Un tel montant de frais de maquillage pour quelqu’un qui est sensé être naturellement beau, ça sent foutrement l’arnaque ! Et si finalement, Macron avait une tronche de cul de babouin avec un énorme nez de youtre à tel point qu’il faudrait sans cesse tenter de le camoufler ?

Tout ça, c’est quand même de l’enfumage de merde de ces putains de médias de propagande de merde. Comme il est dit très justement dans l’article : « ..je ne considère pas que ce soit une question importante.. ». Si, si pour Closer c’est important. Par contre pour le con qui paye des impôts, il vaut mieux prendre un chiffre rond plus facile à retenir : UN MILLIARD D’EUROS PAR AN pour soigner gratos ces putains d’envahisseurs clandestins de bougnègres de merde.

Orto Grafix
29 août 2017 2 h 14 min

N-ième symptôme de féminisation des foules occidentales, décidément arrivées au bout de leur rouleau de papier WC.

33Charlemagne
29 août 2017 9 h 00 min

Tout cela c‘est de l‘enfumage pour détourner notre attention des vrais problèmes. 8700,- EUR par mois pour un maquilleur, ces gens sont des freelances ou travaillent pour une agence, quand on retire les cotisations URSAFF et les impôts il ne reste plus grand-chose.

JEAN
29 août 2017 13 h 47 min

Beaucoup de femmes ont décidé de leur vote sur l’esthétique de ce guignol, je me souviens avoir lu des commentaires disant “il est beau je vote pour lui” ou “il est beau et intelligent” et encore “nous aurons la chance d’avoir un président jeune beau et cultivé” après le vote ça donnait “le monde nous l’envie mais nous le gardons pour nous ” ou “enfin un président jeune qui va nous comprendre”, il était bien évidemment hors de question de parler de son programme politique c’était même considéré comme de la provocation alors j’insistais et j’avais en retour “vote pour ta poissonnière espèce de raciste” ou “c’est terrible que nous ne puissions pas nous réjouir sans qu’un FN vienne nous polluer la vie” j’arrête là mais ce que je retiens de tous ces commentaires c’est que le programme de Macron était ignoré et même sans intérêt pour ces dames

29 août 2017 16 h 50 min

Et pas que pour les dames…

Orto Grafix
29 août 2017 17 h 28 min

La question du Vrai intéresse encore moins de femmes que d’hommes, on peut en convenir me semble-t-il.

wpDiscuz