Charlottesville : une Dodge attaquée par un antifa, le conducteur panique et écrase une obèse, les (((médias))) en font une attaque terroriste

La Dodge écrasant la vermine antifa

Cette partie des évènements, qui a pris une place disproportionnée dans la couverture médiatique, a eu lieu à l’écart de la manifestation principale et après sa dispersion, aux alentours de 14h heure locale.

Pour comprendre ce qui s’est passé, quoi de mieux que d’observer les évènements, puisqu’ils ont été filmés ?

Les premières secondes à regarder au ralenti pour mieux voir le coup porté.

Voici un résumé de ce que l’on peut observer dans ces vidéos :

  • Les gauchistes anti-blancs bloquaient en toute illégalité un carrefour de la ville, y bloquant des voitures souhaitant passer. Les forces de police, si promptes à s’attaquer aux nationalistes cherchant à se reformer, n’intervenaient pas.
  • La Dodge Challenger allait assez vite, mais a ralenti à l’approche de la foule… avant d’être attaquée à l’aide d’une batte de baseball, son conducteur accélérant alors brutalement.
  • Juste après que son véhicule a été attaqué, le conducteur a mis le pied sur le plancher.
  • Il a renversé un certain nombre de gauchistes avant de percuter l’une des voitures bloquées devant lui, qui a elle-même percuté une troisième voiture.
  • Les gauchistes se sont jetés sur sa voiture pour l’attaquer plus encore. Les gauchistes étaient très nombreux à être dotés d’armes diverses.
  • Il a fait marche arrière très vivement.

Ce qui nous amène à un certain nombre de questions :

  • Les manifestants et les autorités ne sont-ils pas partiellement responsables en ayant respectivement bloqué et laissé bloquer un carrefour de la ville ?
  • Le conducteur de la Dodge Challenger, qui roulait à une vitesse normale jusqu’alors, aurait-il foncé si son véhicule n’avait pas été attaqué à coup de batte de baseball ?
  • Qu’a ressenti le conducteur à l’instant où il a décidé de foncer : peur soudaine d’être assailli par une horde de gauchistes ? Rage furieuse que son beau véhicule soit ainsi abimé ? Un peu des deux ?
  • Si l’objectif du conducteur avait été d’écraser le maximum de gens, pourquoi n’a-t-il pas foncé sur le trottoir plutôt que tout droit ?

S’il est impossible de lire directement dans l’esprit du conducteur pour savoir quel est le sentiment qui a prédominé dans son esprit, rien n’indique ici une attaque préméditée – qu’il demeure impossible d’exclure tout à fait –, de nombreux éléments pointent au contraire vers un moment de rage ou de panique. Avec une voiture aussi puissante, une accélération assez brève pouvait suffire. Ceci diminue considérablement la culpabilité du chauffeur (à supposer que les antifas ne méritaient pas d’être écrasés).

Les médias réduisent la manifestation à ce seul incident

Bien sûr, les (((médias))) qui manipulaient déjà honteusement ce qui s’était passé lors de la manifestation principale ne se sont pas gênées ici. Les (((médias))) ont fait de la voiture écrasant les antifas l’évènement principal de la journée ; ils l’ont délibérément associé à la manifestation ; ils l’ont délibérément présenté comme prouvant que les nationalistes seraient très méchants et violents.

AFP :

Un rassemblement controversé de groupuscules de l’extrême droite américaine samedi en Virginie a viré au drame quand une voiture a foncé sur la foule des contre-manifestants antiracistes, faisant plusieurs blessés graves.

Est-ce qu’en lisant ceci, on peut savoir que la manifestation “Unite the Right” avait été réprimée et dispersée bien avant que l’incident de la voiture ne se produise ? N’a-t-on pas au contraire l’impression que c’est alors même qu’elle se déroule et que les “contre-manifestants” feraient face aux nationalistes que la voiture leur fonce dessus ?

Cet accident apparemment volontaire est survenu peu après l’interdiction de cette manifestation émaillée de violentes échauffourées, une situation qui a conduit le président Donald Trump à dénoncer la “haine” exprimée.

“Apparemment volontaire” : ceci donne l’impression de la décision froidement prise d’aller écraser les antifas.

“On marchait dans la rue quand une voiture, une berline noire ou grise, nous a foncé dessus, elle a percuté tout le monde. Puis elle a reculé et nous a encore heurtés”, a relaté à l’AFP un témoin.

La vidéo indique que les seules personnes heurtées quand la voiture reculait étaient en train de l’attaquer à coups de bâton.

Aucune mention du coup porté à la Dodge alors qu’elle approchait du carrefour bloqué mais n’avait encore percuté personne.

[…]
Une journaliste de l’AFP présente sur les lieux a vu des blessés étendus au sol, des personnes en pleurs, des brancards, des ambulances et des camions de pompiers. La police a lancé un appel à témoin.

Ceci est un fait objectif, néanmoins utilisé pour susciter une sympathie émotionnelle envers la racaille.

“Une fille au sol a été mutilée. C’était volontaire, ils ont fait exprès de reculer”, a raconté un homme ayant assisté à la scène.

Le conducteur est une nouvelle fois attaqué pour avoir reculé. Le conducteur aurait sans doute du rester sur place se faire lyncher ?

Le lendemain matin, l’AFP – qui rappelons le, façonne fortement la couverture médiatique francophone – redoublait dans sa malhonnêteté.

AFP :

Des violences entre des partisans de l’extrême droite américaine et des contre-manifestants ont fait un mort et une vingtaine de blessés samedi à Charlottesville (Virginie).

Oui, ils n’ont pas hésité à écrire cela ! Comme si c’était à la manifestation principale qu’il y avait eu un mort.

[…]
Par ailleurs, deux policiers sont morts dans l’accident de leur hélicoptère aux abords de la ville, sans qu’un lien ne soit établi entre cet accident et les violences.

Des branquignoles.

Le journal L’Obs a cru bon prétendre que “trois quarts des attaques terroristes aux États-Unis depuis 2001” seraient le fait de “suprémacistes blancs”. Un examen des données citées révèle que le rapport gouvernemental utilisé comme source a simplement compilé les meurtres commis par des hommes blancs contre des personnes appartenant à des “catégories protégées” (déviants, non-blancs). Certains cas dépassent la caricature, le meurtre d’un pédophile condamné faisant par exemple partie de la liste d’attaques “terroristes”. Qualifier des meurtres isolés d’attaque terroriste est déjà bien assez ridicule ; mais en plus ce rapport ne présente littéralement pas un seul meurtre anti-blanc commis par un nègre dans sa liste ; alors que ce type d’évènement est beaucoup, beaucoup plus commun. La partialité grossière de ce “rapport”, dont la conclusion était écrite d’avance, est évidente.

Les cocuservateurs crient au terrorisme

Naturellement, la gauche crie au terrorisme. Et les élus républicains, cocuservateurs ou métèques, aussi : la trahison est dans leur sang et crier aux “méchants nazis” est très important pour ces vendus

Par exemple, le métèque Ted Cruz, sénateur républicain, a écrit (en) : “Je presse le ministère de la Justice d’enquêter immédiatement et de poursuivre cet acte grotesque de terrorisme intérieur.” Rubio, autre métèque sénateur républicain, a lui écrit que (en) il serait “[très] important pour le pays d’entendre [le président] décrire les évènements à #Charlottesville pour ce qu’ils sont, une attaque terroriste par les suprémacistes blancs”.

L’archi-vermine McMaster, qui détient un rôle important dans le gouvernement Trump en dépit d’un violent néoconservatisme, a lui aussi qualifié l’incident d’attaque terroriste (en).

Le conducteur

Un bref mot sur le conducteur de la Dodge.

AFP :

Le conducteur du véhicule a été placé en garde à vue et la police traite les faits comme un “homicide criminel”, a déclaré le chef de la police de Charlottesville, Al Thomas.

Selon la chaîne de télévision CNN, le suspect, James Alex Fields Jr, 20 ans, originaire de l’Ohio, a été inculpé de meurtre, de blessures et de délit de fuite.

James Fields
Sa mère s’appelle “Samantha Bloom”, ce qui a suscité des spéculations sur une possible judaïté, la plupart des Bloom étant juifs.

Qui est la victime ?

Malheureusement, en français, le potentiel de jeu de mots sur les antifas incapables d’éviter (“dodge”) la Dodge sont assez réduits. C’est d’autant plus malheureux quand on voit qui est la personne décédée.

La femme morte a été identifiée comme étant Heather Heyer, une féministe blanche obèse âgée de 32 ans, évidemment sans enfant. Son “travail” consistait à assister les personnes menacées d’expulsion de leur logement ; son inutilité sociale était donc complète.

Heather Heyer
Pas étonnant qu’elle n’a pas réussi à éviter la voiture avec toute cette graisse.

Enfin, revenons-en au sujet : qui est la victime ?

La vraie victime, dans l’affaire, c’est bien la Dodge ! Cette magnifique voiture a été bousillée.

Dodge Challenger abimée
Une vraie tragédie

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

27 Commentaires sur "Charlottesville : une Dodge attaquée par un antifa, le conducteur panique et écrase une obèse, les (((médias))) en font une attaque terroriste"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Gudridur
15 août 2017 16 h 15 min

La conclusion m’a arraché un demi-sourire.

Amadis
16 août 2017 2 h 24 min
Anders
15 août 2017 16 h 42 min

Pauvre Dodge…

budospirit
15 août 2017 16 h 48 min

la vraie victime dans l affaire c est la dodge cette magnifique voiture a été bousillée , ca c est trop drole cela m a plié de rire

15 août 2017 17 h 52 min

La victime n’en est pas une, bon débarras ! Néanmoins la malhonneteté des médias et des politiques est toujours aussi grande.
RIP la Dodge 😉

Snapdragon
15 août 2017 18 h 37 min

Plus les médias grossissent l affaire et plus ils vont être mal pour cette fake news quand l enquête aura abouti.
La les antifas viennent de détruire une statue d’un soldat confédéré .
Ça met le feu aux poudres et quand la supercherie des médias sera éventré il faudra réagir violament en attaquant les bureaux des chaînes TV et les antifas.
Faudra donc en profiter pour leur mettre une bonne branlé et encore dés qu un noir tue ou viol un blanc il faudra faire des emmeutes et crier white lives matters.

La graisse de la grosse n’a pas réussi à amortir le choc pour empêcher la Dodge d être abîmé !
Elle servait vraiment à rien la grosse !

Pas de jeux de mots avec dodge et antifas OK mais des blagues pourquoi pas .

C est l histoire d un antifa qui traverse la rue et qui croise une Dodge.
L antifa crit No passaran !
Et la Dodge Vrooommmmm !!!

ou :
Oui est ?…
Bas rien ça compte pas un antifa écrasé !!

Comment faire reluire sa Dodge ?
Bas un bon chiffon et un antifa ! Ha ha ha !

Blague dédicacé en mémoire de la Dodge grise.

On pourrait faire un remake du film Christine mais avec une Dodge grise qui passe son temps à écraser des antifas.
Faut que la Dodge devienne un symbole et un nouveau même.
Un pépé the frog au volant d’une Dodge.

15 août 2017 18 h 44 min

dodge

15 août 2017 19 h 41 min

Magnifique !

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
15 août 2017 22 h 15 min

HAHA !Putain j’ai pété de rire!!!

Ksenia
16 août 2017 13 h 28 min

Excellent !

Snapdragon
16 août 2017 20 h 43 min

Pas mal !

Sinon y a quoi comme produit lave vitre parce que les antifas ça cole pire que des moustiques ?
Ben du zycklon B !! 😉

Faut incruster la Dodge sur des photos de gauchistes en arrière plan , genre à chaque coin de rue peut être qu’une Dodge t attend !

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
16 août 2017 21 h 30 min

LOL !

wpDiscuz