Suède : 20 membres de Jeunesse Nordique défient les clandestins afghans et leurs gardiens

Traduction de l’article du Daily Stormer.


Quelle histoire mes amis !

Nos potes de Jeunesse Nordique ont fait une manifestation contre des centaines d’afghans qui campent devant le parlement pour “défendre leur droit” de rester en Suède et de ne pas être déporté. Les voici :

Les médias appellent ces adultes des “enfants afghans” pour faire vibrer une corde sensibles chez les femmes à chat, les étudiantes idiotes et les soixante-huitards, et les rallier à la cause des violeurs-réfugiés. Le lendemain de la manfestation, les médias exigèrent que la police lance une enquête pour “crime de haine” contre les “nazis”. La police a obtempéré.

La Jeunesse Nordique a montré à ces vermines que tous les Suédois n’étaient pas des Éloïs1 mangeurs de soja voulant bien supporter leurs bobards et leurs exigences de trucs gratuits.

1. Dans La Machine à remonter le Temps de Wells, les Éloïs vivent à la surface de la terre et dans l’oisiveté depuis des générations, au sein de l’environnement protégé que leur assurent les Morlocks. Il sont devenus atones, infantiles et inconsistants et ne réagissent même plus lorsque l’un d’entre eux tombe à l’eau et se noie sous leurs yeux.

Une grenade fumigène a mis le feu à des couvertures d’afghans pendant la manifestation. Apparemment, 3 afghans sont été brûlés. J’ai bon espoir, mais je reste sceptique. Ce sont peut-être les pouilleux qui l’ont fait exprès pour gagner des points de compassion et ne pas se faire expulser.

Ma première pensée a été : est-ce nous qui avons mis le feu ?

En tout et pour tout, l’action a été une réussite, mais le lendemain fut franchement sinistre.

Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, un cocu de flic avec sa matraque et sa queue de cheval a essayé de faire asseoir et d’arrêter un gars de la Jeunesse Nordique. Le groupe a refusé d’obtempérer et a décidé de faire une retraite en bon ordre après l’action. Mais ils ont été attrapés par un fort détachement de police près du métro.

Devant la station de métro, sous la garde des flics

Là dessus, deux antifas se sont manifestés pour harceler les membres de la Jeunesse Nordique déjà arrêtés. L’une des deux, une mégère trentenaire, a lancé une tasse à la figure d’un des nôtres. Elle l’a raté parce que les filles ne savent pas lancer et la tasse s’est écrasée près de sa tête.

Un autre antifa a cherché des crosses à un camarade déjà arrêté. Il semble que ce soit ce gars-là :

Visez les bajoues de hamster et l’allure de gauchiste

La police l’a laissé s’approcher. Et quand un camarade s’est levé pour se défendre, les flics l’ont frappé. Un de ces flics était un arabe, qui a menacé de passer à tabac le camarade en question quand l’antifa était tout près.

Puis il a mis ses menaces à exécution. Deux cocus de flics blonds ont aidé le bougnoule à saisir un autre membre de la Jeunesse Nordique et le bougne a hurlé : “Dis-moi qui est ton chef !”

Les cocus n’ont rien fait, à part assister l’arabe dans sa sale besogne sur le camarade qui était déjà sans défense.

Après la première arrestation, les camarades ont été pris individuellement dans des voitures de flics. Ces pourritures les ont conduits en-dehors de la ville pour les lâcher eau milieu de nulle part. L’un des camarades a été frappé et abandonné dans les bois par les flics pourris. Je ne sais pas si le bicot était dans le coup.

Mise à jour.

C’était le bicot. Et c’était le gars qui s’était fait ceinturer par le gris qui a été lâché dans les bois. Le gris l’avait poussé, la tête la première, contre la porte de la voiture alors qu’il était déjà menotté. Puis ils l’ont mis au sol et ont essayé de lui casser le bras. En même temps, la fliquette tenait son autre bras et l’autre flic s’asseyait sur ses mollets.

Le gris lui a crié à l’oreille : “C’est nous les patrons maintenant!”

Puis il a menacé les nationalistes de passages à tabac supplémentaires. Les flics cocus ont bien ri et ont vécu un moment touchant de solidarité avec le melon quand il a dit ça. Le camarade blessé est en ce moment à l’hôpital, il se remet de sa commotion.

Il y a deux conclusions à tirer.

La première, c’est que plus la police va se diversifier, plus les manifestations de groupes comme Jeunesse Nordique seront réprimées violemment. Heureusement, comme la police est encore en majorité blanche cocue, Jeunesse Nordique n’a pas encore vraiment tâté du goudin étatique. Mais l’escalade est possible.

La seconde, c’est que cette affaire révèle beaucoup de courage, de résolution et de détermination. Elle montre que même dans un pays cinglé comme la Suède, il y a encore des jeunes hommes blancs qui sont désireux de se battre pour leur peuple. Un groupe de vingt blancs a pu mettre en déroute une centaine de mendiants afghans et leurs nounous.

Vingt hommes dans un pays de 9 millions d’habitants, ce n’est pas beaucoup, mais ils ont fait la démonstration du courage de Jeunesse Nordique face à des insanités absolues et une apathie écrasante.

Auteur: Basile

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Suède : 20 membres de Jeunesse Nordique défient les clandestins afghans et leurs gardiens"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
14 août 2017 14 h 23 min

Ben punaise les kamarades suédois sont bien seul dans leur combat, ont a mal au cœur pour eux, car leur pays est encore pire que la France !
encore une fois un grand courage devant les coups, les flics, les violeurs-envahisseurs, les PD d’antifas-collabos, et la persecution de la juivestice !
On peut dire qu’on aura vraiment des martyrs de la race blanche !

14 août 2017 19 h 13 min

Avoir des martyrs ne sert à rien, il faut souligner le courage des jeunes hommes en question mais je ne suis pas joyeux du fait qu’ils se sont fait violentés par un batard de gris et par des flics cocus. Ils ne sont pas seuls, d’autres sont présents. Encore dans l’ombre peut être mais cela ne saurait tarder.

Fragment
14 août 2017 17 h 34 min

Bonjour,

Petite rectification:
Les Éloïs et les Morlocks c’est pas dans “La Guerre Des Mondes” mais dans “La Machine À Explorer Le Temps”!

Cordialement!

Hermendine
15 août 2017 9 h 53 min

Merci Basile pour ce reportage. J’espère que nous prenons tous conscience que ce qui arrive là nous pend au nez à nous aussi en France. Il suffit de regarder de quoi sont composées notre armée et notre police. Et il ne faudra surtout pas compter sur la portion de blancs y exerçant.
D’accord avec Nico White : nous ne devons agir que clandestinement.
Je souhaite courage et bonne continuation à la Jeunesse Nordique et que cette expérience leur enseigne à changer de tactique pour rester efficace à long terme.

15 août 2017 14 h 02 min

Tout à fait, déja que les Blancs sont parfois des minorités, ceux qui restent sont très peu d’extrême droite ( même si les perles rares existent). On trouve le plus de Blancs aujourd’hui dans les pompiers, mais ce n’est pas eux qui viendront faire des perquisitions à notre domicile…
Oui il est très dangereux aujourd’hui de défiler en revendiquant ses idées car on sera fiché d’emblé. Après il faut aussi une partie des troupes en “vitrine” mais les plus déterminés doivent rester dans l’ombre et faire le plus de dégats en restant en liberté ( un martyr mort ou en prison n’a plus d’utilité si ce n’est qu’une faible propagande).
En effet, souhaitons qu’ils tirent des leçons et qu’ils puissent agir sans se faire prendre.

wpDiscuz