Cédric Herrou : profession, importateur de nègres

Régulièrement, les médias du (((système))) fabriquent ex nihilo des « héros » censés servir d’exemple au bon peuple. Nous avons un magnifique exemple de ce type de manipulations avec la transformation de Cédric Herrou en icône de la bien-pensance. Cette petite frappe a même eu droit à un article dans le New York Times. Tout ça pour avoir fait passer la frontière à des nègres. Il faut dire que C. Herrou est dans son genre un grossiste.

Il importe les nègres à la douzaine, et pas n’importe quel type de nègres : du somalien, de l’érythréen, du soudanais. Bref, ce qu’on trouve de pire en Afrique. Les Sénégalais et les Ivoiriens, voire même les Maliens, font presque figures de gens civilisés à côté. Ils baragouinent au moins un peu de français et ont une certaine connaissance de notre culture. J’ai même connu en Russie un sénégalais capable de réciter des pages entières de Racine et de Corneille, ce que pratiquement plus aucun élève français n’est capable de faire.

Qui est donc ce Herrou dont les (((médias))) font si grand cas ? On le présente habituellement comme un agriculteur produisant dans l’arrière-pays niçois de l’huile d’olive « bio ». La bonne blague ! Dans un article de Libération, ce pseudo-paysan reconnaît lui même que son exploitation lui rapporte moins de 600 euros par mois, à peine mieux qu’un RSA. De toute façon, depuis un an maintenant, il se consacre à plein temps à l’accueil des envahisseurs. Il a transformé ses terres en campement pour « migrants ». Il y a installé des tentes et même des caravanes « déposées par un hélicoptère ».

Dans son domicile, des demandes d’asile falsfifiées et plein de caca par terre

Son campement accueille en moyenne une centaine de personnes, voire beaucoup plus. Il ne se contente d’ailleurs pas d’héberger et de nourrir les envahisseurs. Mais, il va les chercher en Italie, leur fournit de faux récépissés de demandes d’asile, etc.

Tout cela exige non seulement beaucoup d’argent mais aussi une véritable organisation et de nombreuses complicités. Curieusement, les (((médias))) restent muets sur ces questions. Jamais dans les nombreux articles consacrés à Herrou, vous ne trouverez la moindre mention sur l’origine de fonds qui financent son organisation. Tout au plus évoque-t-on des bénévoles et des donateurs « anonymes »…

José Bové veut détruire la France avec son copain Cédric

Herrou violant ouvertement la loi a été bien sûr poursuivi en justice. Mais, bénéficiant de la complaisance d’une magistrature pourrie jusqu’à la moelle, ses démêlées judiciaires se sont à chaque fois transformées en un grand show, lui offrant une tribune médiatique de premier ordre.

Tout ce que compte notre pauvre pays d’associations antinationales, avec bien sûr la (((LICRA))) en première ligne, et de personnalités « progressistes » est venu le soutenir. On a même sorti de la naphtaline pour l’occasion le grotesque Mgr Gaillot, qui se terrait depuis que la presse avait révélé que ses livres étaient le fruit du plagiat.

De Herrou lui-même, on ne sait finalement pas grand-chose, en dépit de l’incroyable tapage fait autour de sa personne. On apprend qu’il est né en 1979 à Nice. Que son père était représentant de commerce. Que sa famille accueillait des enfants de la DASS. Qu’il est titulaire d’un BEP de mécanicien. Qu’il a « zoné » pendant plusieurs années « avant d’acheter un bout de terrain abandonné et une maison en ruine à Breil-sur-Roya ». Il se dit résolument de gauche mais prétend ne jamais avoir adhéré à aucun mouvement politique.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais tout cela sonne horriblement faux
. On sent à des kilomètres à la ronde l’odeur du bobard. À nous de dégonfler cette supercherie.

Auteur: Procope

Partager cet article sur

Publier un commentaire

14 Commentaires sur "Cédric Herrou : profession, importateur de nègres"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
En passant
28 juillet 2017 7 h 04 min

Bien vu de vous intéresser au cas de cet individu . Une enquête sur sa famille et lui serait très instructive .
Il est évidemment un agent de Soros et des autorités françaises.

Ksenia
28 juillet 2017 12 h 46 min

D’après la lettre de ‘ mama Herrou ‘ au procureur datée du 22 janvier pour demander la grâce de son misérable rejeton, l’arrière-grand-mère italienne aurait passé cette même frontière en 1918 en faisant une fausse couche, et sa tante serait née dans ‘ les geôles de la Gestapo ‘…
´ Les Misérables ‘ de Victor Hugo sont bien peu de choses, à côté…mais il coche toutes les ‘ bonnes cases ‘ !

Ce traître a aussi reçu le Prix de la Licra 2017, a été élu ‘ Azuréen de l’année ‘, et a droit à des articles élogieux dans le New-York Times…
Qui soutient réellement ce psychopathe hors-la-loi crado qui fait pourtant des fausses attestations ?
Pourvu que ce traître soit condamné lourdement ( dans un pays sain, il serait pendu ), mais avec cette jewstice…

28 juillet 2017 20 h 44 min

Dans notre pays ce sale traître recevra peut être des aides en plus pour nourrir ceux qu’il loge…
A mort Cedric Herrou et tout ceux qui livrent notre pays aux envahisseurs.

28 juillet 2017 9 h 17 min

Batard, en plus il dispose d’une couverture médiatique assez impressionnante. Peut être notre futur président comme l’a été Macron 😀

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
28 juillet 2017 13 h 34 min

Cédric Herrou : profession, importateur de nègres

Si au moins c’était pour commercer leur viande.

28 juillet 2017 20 h 42 min

Viande pour les requins c’est tout.

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
28 juillet 2017 13 h 35 min

Pfffff! Meme son chien est noir !!!

Snapdragon
28 juillet 2017 23 h 21 min

Faudrait élever des abeilles tueuses et balancer le nid au milieu de son camp.
Ou les asperger de phéromones qui attirent les insectes dangereux.
Ou une meute de chiens dresser pour tuer.

29 juillet 2017 21 h 34 min

Ou l’abattre en pleine rue, pas besoin de stratagèmes diaboliques…

Frankistan 2017
31 juillet 2017 19 h 31 min

si l’on a de la chance il importera quelques nègres cannibales amateurs de KFC

31 juillet 2017 20 h 44 min

Importeur de migrants tu es, par la machette tu périras ( Le porteur du coup fatal je ne devinerait point).

wpDiscuz