Bruxelles : attentat djihadiste raté à la gare centrale

Qui est encore surpris par ces tentatives d’attentat ? Les tentatives ratées sont désormais presque reléguées au rang de non-évènement, tant ces attaques sont devenues communes.

RT :

Un incident s’est produit à la gare centrale de Bruxelles, le 20 juin. Un individu portant un sac-à-dos et une ceinture d’explosifs a été « abattu » selon le parquet belge, qui n’a pas donné de précision sur son état de santé. Il aurait déclenché son dispositif au moment où l’attention des militaires « s’est portée sur lui ».

Selon la police belge, qui assure que la situation est désormais « sous contrôle », l’individu a été neutralisé par des soldats qui surveillaient la gare après avoir déclenché une petite explosion, sans faire de blessé.

Si le doute a plané dans les premiers rapports de l’évènement, on sait désormais que l’islamiste a bel et bien été tué.

Le services d’enlèvement et de destruction d’engins explosifs (Dovo) s’est rendu sur place. Des soldats ont également été déployés autour de la gare.

Avant de faire sauter un chariot à bagages, le suspect aurait crié « Allahu Akbar », a affirmé un témoin à des journalistes sur place. « J’étais dehors. Je suis descendu. A l’entresol, quelqu’un criait. Je n’y ai pas prêté attention. Puis il a crié “Allahu Akbar”. Et là il a fait exploser le trolley », a déclaré Nicolas Van Herrewegen, témoin direct de la scène, agent de triage de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB).

Un témoignage corroboré par Jean-Michel Michel, le chef de gare de la SNCB, également présent lors des événements : « On a entendu l’explosion, mon collègue a cru à une bombe. Cette explosion aurait eu lieu à l’entresol. L’homme est descendu sur les voies 3 et 4. Il disait “Allahu Akbar”. Bizarrement, il est parti en direction de Bruxelles-Chapelle. A voir, il avait autour des 35 ans. »

Évidemment, sa race n’est pas mentionnée ici.

Comme cela ne surprendra personne, il s’agissait d’un colon bougnoule ; en l’occurrence un marocain de 36 ans dénommé Oussama Zariouh et domicilié depuis 2013 à Molenbeek.

La gare a été évacué par les forces de l’ordre et un mouvement de panique a saisi la foule selon des témoins cités par le média belge RTL info. « Des gens cour[aient] dans tous les sens », a raconté l’un d’eux, alors qu’un autre a parlé « d’affolement à la gare » après des tirs. Un restaurateur cité par La Libre Belgique rapporte que la grand-place de Bruxelles s’est vidée « en quelques secondes ».

« Je déposais une amie à la gare quand des gens ont commencé à courir. Ils criaient “un attentat, un attentat !”, d’autres “c’est un feu d’artifice”. Les gens ont commencé à se cacher partout, derrière les escalators. D’autres ont voulu fuir en courant sur les rails », a confié Alain, un autre témoin, au journal la Dernière heure.

Voyez comme la diversité ethnique épice nos vies ! Que d’émotions elle nous apporte !

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Bruxelles : attentat djihadiste raté à la gare centrale"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
23 juin 2017 12 h 46 min

En fait plus on avance et moins j’ai peur de sortir dans la rue. Le sale bougnoule se fait exploser avec sa valise et il se rate. Avec le nombre de pétards qui explosent chaques jours en France on se croirait le 14 juillet tout le temps.
Merci la diversité.

Nick
23 juin 2017 15 h 32 min

La mort de ce Marocain est un acte condamnable, en contradiction flagrante avec l’harmonieux vivre-ensemble dans l’enrichissante diversité, prôné avec insistance par les autorités, surtout après chaque attentat. Elle est aussi en contradiction avec la propagande officielle relayée par l’ensemble nos média, qui ne cessent de répéter qu’il «faut vivre avec ça».
En outre, la victime ne faisait qu’accomplir un des devoirs majeurs que lui dicte sa religion. Sa mort constitue donc une attaque contre la liberté de culte. A juste titre, la communauté musulmane et ses nombreux alliés ne pourront y voir qu’une nouvelle manifestation violente de l’islamophobie, universellement condamnée par la bien-pensance.
Notons aussi que ce meurtre entache sérieusement la réputation de la Belgique à l’hospitalité proverbiale. En toute logique, le MRAX ne manquera pas de réagir vigoureusement contre la mort de ce pieux musulman, exécuté froidement par des mécréants.

Leonidas
23 juin 2017 19 h 04 min

Les attentats, quand ils étaient réussis, n’ont pas permis de réveiller les consciences occidentales, et maîntenant ils sont en plus systématiquement ratés !
Leur seul effet, finalement, aura été de faire courir les occidentaux. Un peu de sport n’a jamais tué personne !

24 juin 2017 10 h 06 min

On s’habitude au terrorisme en plus. Quand on dit que la plupart des Français sont mous et sans couilles…

wpDiscuz