Une assemblée rabbinique expulse un de ses membres pour avoir célébré un mariage interracial

Traduction de l’article du Daily Stormer.


Comment appelez-vous un groupe hyper-ethnocentrique qui utilise son argent et son pouvoir pour promouvoir agressivement les relations interraciales pour votre peuple, puis envoie des chasseurs de sorcières après vous si vous êtes en désaccord ?

Appeler cela de “l’hypocrisie” est techniquement correct, mais cela ne recouvre pas l’intensité réelle de ce comportement, ni leur réaction silencieuse face à une telle accusation. Le seul mot que l’on peut utiliser pour décrire cela est JUIF !

L’ethno-sadisme juif est codé dans leur ADN et leurs livres “sacrés”. Le Southern Poverty Law Center de Richard Cohen liste les “Israëlites Noirs” et les croyants de “l’Identité Chrétienne” comme “groupes de haine”, bien que la seule chose qu’ils fassent est de suivre l’Ancien Testament et de l’appliquer à eux-même [ndt : considérant être les “vrais juifs”]. Selon ce critère, toutes les sectes juives sont des “groupes de haine”, mais le SPLC garde le dernier mot sur ce qui constitue de la “haine” !

Maintenant un rabbin a été purgé d’une assemblé rabbinique. Son crime ? Avoir célébré un mariage interracial.

Forward :

Dans son article “Une invitation de mariage comme une autre”, Jane Eisner décrit “l’intermariage” comme “l’histoire qui suinte” parmi les juifs conservateurs, une histoire “trouvée juste sous la surface”.

Je suis l’un des rabbins qu’elle décrit comme “défiant pas si silencieusement la restriction contre la célébration” d’une cérémonie de mariage impliquant une personne juive et un non-juif. Et je voudrais affirmer que ce n’est pas une histoire “suintant sous la surface”. C’est l’une des questions ayant le plus de conséquences sur le futur du judaïsme conservateur, et du judaïsme libéral en Amérique, et tout le monde le sait. L’assemblée Rabbinique est terrifiée par cela. À sa convention la plus récente, les membres ont juré le secret, adjurant de ne pas révélé ce qui était dit dans la session sur le sujet derrière des portes fermées. Et maintenant une commission “ruban bleu” a été crée, une dont les membres sont choisis en secret.

En novembre dernier, l’assemblée rabbinique m’a expulsé pour avoir célébré des intermariages.
[…]
Pour commencer, nous devons trouver un substitut pour le terme “intermariage”. Il est blessant pour beaucoup de couples. Il résonne avec le sentiment du métissage. Leur union n’est pas une aberration. C’est simplement un mariage. Le couple qui se marie n’a souvent pas un sentiment clair de ce que sera leur futur, ou leur future maison. Et même s’ils en ont un, il n’y a pas de garanties que la vie se déroulera comme ils le prévoient. Le futur est une cible mouvante au mieux.

Ce qu’ils veulent d’un officiant est l’affirmation, alors qu’ils débutent publiquement leur voyage comme couple marié, que leur amour est valide et que leur engagement de l’un à l’autre est ferme et respecté par la communauté. Le fait qu’ils veulent un rabbin comme étant cet officiant, ou l’un de leurs officiants, indique qu’ils envisagent le judaïsme et l’identité juive comme étant une part de l’identité de leur famille. Combien de plus pourrions-nous attendre de n’importe quel couple, même si les deux parties sont juives.

Dans le judaïsme, il y a une secte orthodoxe (considérée comme la plus stricte), un élément conservateur (centriste), et puis il y a les réformés (les Juifs “libéraux”) qui mangent joyeusement du porc et font ce qu’ils veulent. L’assemblée rabbinique fait partie du mouvement conservateur, donc n’est même pas radicale au sein de la juiverie, pourtant nous voyons comme ils sont stricts en ce qui concerne le métissage. Ils opèrent tant aux États-Unis qu’au Canada, entièrement exempts de taxes pour eux-mêmes et leurs congrégations, pourtant ils sont clairement dans une zone grise légale en ce qui concerne les lois américaines sur les “droits civiques”.

Mais cela ne compte pas. Les Juifs font les règles et ne les suivent pas. Le New York Times ne va pas en parler comme ils le feraient pour une Église chrétienne faisant de même.

Maintenant bien entendu, il y a des couples interraciaux dans la communauté juive américaine, mais ils sont rarement acceptés et l’équivalent des “aryens honoraires” du Troisième Reich. Les Juifs vont célébrer certains mariages, comme Ivanka Trump avec Jared Kushner, en raison des avantages politiques et économiques dont profitera leur communauté.

Ceci étant dit, le clergé juif dans son ensemble trouve le métissage inacceptable.

Si beaucoup de gens connaissent la position orthodoxe, qui est de faire une fellation à des bébés et de tuers tous les goyims, les juifs libéraux s’opposent aussi à l’intermariage.

La conférence centrale des rabbins américains, qui supervise les pratiques pour les Juifs “libéraux”, décourage sans ambiguïté les rabbins de bénir les mariages mixtes (en). La raison pour laquelle ils sont considérés “ouverts d’esprit” et “progressistes” est qu’ils ne mettent pas sur liste noire les rabbins qui choisissent de marier un juif avec un gentil. Que c’est éclairé !

Certains Juifs en dehors d’Israël épousent des gens d’ascendance européenne ou asiatique pour des raisons pragmatiques. Mais quand l’époux en question est un nègre, les Juifs pourraient l’utiliser pour faire des alliances politiques avec les Noirs contre les Blancs mais c’est considéré particulièrement mauvais. Les convertis “juifs noirs” savent peu que leurs mariages et conversions sont une escroquerie. Quand ils essayent de se rendre en “terre sainte”, le gouvernement israëlien les arrête à l’aéroport et les expulse !

Nègres convertis au judaïsme expulsés d'Israël

Avant que la science raciale ne soit établie, les lois anti-métissage en Occident chrétien étaient fondées sur des principes de l’Ancien Testament. Les Juifs appellent cela de la haine, mais c’est une innocente “défense” de leur identité quand ils le font. Alan Dershowitz – un célèbre juif “libéral” – a écrit tout un livre à ce sujet.

Ce comportement est si complexe et psychologiquement perturbé qu’il n’est pas seulement sociopathique. C’est pourquoi quand vous qualifiez un juif de psychopathe, de menteur, d’hypocrite ou d’assassin, il l’esquive simplement ou traite cela comme un problème de relations publiques. Mais qualifiez le de juif, et vous le verrez se tordre de rage et de gêne – le masque est tombé !

[Note d’Andrew Anglin : Eric Striker vient juste de faire un excellent argument ici : les Juifs classent tant l’Identité Chrétienne que les Israëlites Noirs comme “groupes de haine” parce qu’ils prennent les mêmes livres sacrés que les Juifs et les appliquent à eux-mêmes. Ayant été proche de beaucoup de gars nationalistes blancs d’avant l’Alt-Right, je peux vous dire que tout le système de croyance de l’Identité Chrétienne est fondé sur l’idée que l’Ancien Testament parlerait des Blancs, et il me semble que les Israëlites Noirs croient la même chose [ndt : que l’Ancien Testament serait à propos d’eux]. Doooonc – celon cette logique, le troisième groupe qui utilise l’Ancien Testament – les Juifs – devrait lui aussi être un groupe de haine ! Souligner les deux poids deux mesures des Juifs est si ennuyant, parce que c’est simplement si évident. Parfois, il me semble que ce travail que je fais et comme si je devais aller chaque jour, toute la journée, expliquer aux gens que le soleil brille – et puis être accusé d’être diabolique et être traqué, diffamé à travers la planète, avoir des journaux locaux organisant des manifestations contre mon père, des journalistes chassant ma mère, avoir tout mon argent coupé, etc., etc., etc. – pour avoir dit quelque chose qui est un fait évident ! C’est parfois comme cela que je me sens.]

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

1 Commentaire sur "Une assemblée rabbinique expulse un de ses membres pour avoir célébré un mariage interracial"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
jones
19 juin 2017 19 h 38 min

les juifs ,rabbins en tete mettent la race devant la religion,et je suis pour,,En algerie des milliers de subsahariens musulmans vont obtenir la nationalite algerienne sous la pression des partis islamistes et des imams ,,lpour ces derniers la religion passe avant la race,,la population pour le moment se tait ,partagee entre l’instinct de conservation(racisme)et les contraintes de la religion musulmane favorable a l’acceuil de l’autre a condition qu’il soit musulman,,pourtant aucun pays de souche arabe (koweit,qatar,yemen arabie seoudite )n’acceuille de refugies musulmans surtout si ils sont noirs

wpDiscuz