Le Bastion Social de Lyon est une oeuvre de salubrité publique et un coup porté à l’ennemi

Le Bastion Social de Lyon est un ancien immeuble désaffecté appartenant à la mairie de Lyon, que les membres du GUD ont réquisitionné et qu’ils ré-aménagent pour en faire profiter les SDF français. Cette initiative contre l’égoïsme bourgeois et pour la solidarité nationale serait dans un pays normal accueillie par des éloges et des cadeaux.

Mais selon la logique perverse du régime, le tout jeune Bastion Social est déjà la cible de tous les anti-blancs, qui enragent de s’être fait subtiliser leur baguette magique compassionnelle.

Voici le communiqué de leur reprise en main de l’immeuble.

Bastion Social :

Aujourd’hui en France plus de 8,8 millions de Français vivent sous le seuil de la pauvreté, soit une personne sur sept. Entre 140.000 et 150.000 personnes sont SDF.

L’État français est actuellement propriétaire de 78 millions de m2 dont 11 millions sont officiellement vacants (c’est à dire inoccupés), parmi lesquels 1 million de logements.

Il aurait donc largement la possibilité d’attribuer des logements aux plus démunis de nos compatriotes. Néanmoins, celui-ci préfère s’occuper des clandestins extra-européens qui, chaque jour, déferlent sur nos côtes au mépris des Français.

En conséquence, nous avons donc décidé la réquisition d’un immeuble abritant d’anciens logements de fonction inoccupés depuis des années et susceptibles d’offrir un toit aux nôtres. Nous proclamons par cet acte hautement symbolique l’ouverture du Bastion Social Lyon, lieu de solidarité et d’entraide.

Tout est dit sobrement, le message peut être entendu même par les gens qui ont une faible conscience politique. La question raciale n’est pas ouvertement posée, ce qui est gênant, car ambigü. D’un autre côté, les gudards ont dû considérer que le mot “français” ferait l’affaire et qu’il fallait avancer à pas feutrés.

Les militants font donc des travaux d’électricité, de peinture et de nettoyage, entrecoupés d’interventions d’huissiers, de chiens de garde antifas et de la police qui essaie de fltrer les entrées et les sorties.

Comme le dit Steven Bissuel, chef du GUD :

On s’est inspiré de Casa Pound, du Hogar Social, de tous ces mouvements d’avant-garde en Europe, c’est indéniable. On les suit depuis des années. Au bout d’un moment, il fallait qu’on lie les paroles aux actes. Beaucoup de monde est admiratif du travail réalisé et à juste titre, mais quand on entendait toutes ces personnes dire que c’était impossible, nous avons la preuve concrète aujourd’hui que c’est possible.

L’immeuble a été réquisitionné le samedi 27 mai au matin, la journée du 31 mai a été tendue, puisqu’une équipe EDF encadrée par la police est venue couper l’électricité du Bastion. Mais celle-ci a pu être rétablie et le 1er juin, les occupants ont déclaré :

Les travaux avançant très vite, nous pouvons désormais héberger une famille, une mère avec enfant, un homme célibataire… N’hésitez pas à nous contacter. Un foyer pour les nôtres !

L’initiative du GUD brise intelligemment le dispositif idéologique ennemi, entièrement basé sur une fausse compassion à sens unique. C’est une avancée politique extrêmement bienvenue car elle :

  • fait éclater encore plus le scandale de l’accueil des clandestins par l’Etat, quand on le compare au sort des Blancs les plus humiliés ;
  • remue le couteau dans la plaie des humanitaires associatifs qui allaient forcément se dissocier de l’initiative au nom du sémitiquement correct, montrant ainsi leur nature non-humanitaire, mais politique et hostile aux français authentiques ;
  • place les tapettes gauchistes dans la pire situation possible, contraintes d’en appeler à l’expulsion d’un squatt et de reprendre le pauvre bobard du fascisme en tant qu’arme du grand capital, qui ne leur servira sur le terrain qu’à donner des bâtons pour se faire battre ;
  • gêne énormément les soldats et fonctionnaires de la pensée unique, qui sont en général aussi des fonctionnaires tout court qui profitent donc de la préférence nationale tout en la refusant à tous les autres, surtout les pauvres.
Avec nous…
Pour en finir avec eux !

Leur action est à soutenir car elle :

  • donne une base d’appui pour parer les coups de la crise et se préparer à la guerre raciale : des gens qui se connaissent, qui peuvent dormir à l’abri, se refaire une santé à tous points de vue et regagner l’estime de soi ne sont plus des malheureux, mais des soldats en devenir, à condition d’avoir un encadrement ferme ;
  • stimule les mouvements nationalistes en nous donnant l’exemple de tâches pratiques saines, réalisables et au service exclusif de notre peuple. Nous remercions le GUD de ce rayon de soleil printanier.

Mais visiblement, ce n’est pas le cas des chancres coalisés de la solidarité anti-blanche !

(((Sandie Goldstein))) de France 3 s’offusque que des non-cosmopolites puissent exister sur terre et la Fondation Abbé Pierre qu’un toit soit donné aux Français : l’opération est un succès.

Nous rappelons l’évidence : ne donnez pas un sou aux Secours Populaire, Secours Catholique, Restos du Coeur, Fondation Abbé Pierre et à toutes les associations qui servent les intérêts des envahisseurs.

Que les lecteurs qui peuvent apporter leur soutien matériel au Bastion Social le fassent. L’union fait la force.

Auteur: Basile

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Le Bastion Social de Lyon est une oeuvre de salubrité publique et un coup porté à l’ennemi"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Kolovrat
6 juin 2017 3 h 44 min

Leur action est à soutenir car elle stimule les mouvements nationalistes en nous donnant l’exemple de tâches pratiques saines, réalisables et au service exclusif de notre peuple. Nous remercions le GUD de ce rayon de soleil printanier.

Heureusement que le GUD et les identitaires sont là pour faire des actions militantes dans la vie réelle sinon on serait invisibles en France.

Cette action prouve qu’avec le nombre on peu faire beaucoup de choses intéressantes, c’est pour ça que le plus urgent c’est de convertir un maximum de jeunes blancs au nationalisme, on manque cruellement de militants de rue en France.

6 juin 2017 12 h 57 min

Oui vraiment un grand bravo au GUD qui est très implanté à Lyon ( tout comme Génération Identitaire !), avec un bar, un club de boxe…bref l’expansion de nos idées se passe très bien sur Lyon !
D’ailleurs ils disent Français pour le politiquement correct mais quand on regarde parmi eux pas trop de gris ou de nègres 🙂 même si la question raciale n’est pas abordée on sait tous de quoi ils veulent parler.

En effet ce qui m’a surpris (positiviement) c’est leur nombre. En tout cas c’est très bien et que ce genre d’actions continuent.

Snapdragon
6 juin 2017 20 h 45 min

Ils n ont qu’à accueillir des SDF d autres nationalités européenne en plus des fr, du coup voyez ont accueille des étrangers, des blancs bien sûr, et s ils se font virer cela démontrerait que si on est blanc on à juste le droit de crever en silence.

7 juin 2017 21 h 44 min

Oui, ils veulent acheter un bateau pour empêcher l’invasion par la mer. Blanche devrait peut être en parler 😉

Snapdragon
8 juin 2017 0 h 16 min

Defend europe dit vouloir les raccompagner les envahisseurs en Afrique mais bien sûr (((bfm))) dit qu ils veulent qu ils se noient…

Franchement mon idée de confrérie des frères musulmans de souche européenne est pas mauvaise… ils pourront en dire quoi ? rien puisque cela va dans le sens qu’ils ont voulu !! = démonstration par l absurde absolu ! hi hi hi. ils veulent jouer au plus con … et bien jouons !
Dommage pour eux car…
Un Normand y a pas plus con !! 😉

wpDiscuz