Le président LR du conseil départemental de la Drôme contraint à la démission pour avoir agi contre un maire LR arabisant Valence

Dans le monde politicien, les cocuservateurs préparent eux-mêmes le lit de leur défaite à venir.

Le Figaro :

Le président du conseil départemental de la Drôme, Patrick Labaune (LR), a annoncé sa démission aujourd’hui, désavoué pour avoir agi en sous-main contre le maire de Valence, son collègue des Républicains Nicolas Daragon.

“Ma décision est le signe d’une volonté d’apaisement”, a déclaré l’élu dans un communiqué. Elle a été annoncée lors d’une réunion de la commission permanente de la collectivité, où M. Labaune risquait d’être mis en minorité.

“Il n’y a pas eu de vote, on n’a pas compté”, a dit M. Labaune, qui estime avoir été “piégé”. Selon une source au sein de la droite locale, seuls deux des 21 élus de sa majorité soutenaient encore M. Labaune.

Il n’aurait pas démissionné s’il avait encore une majorité.

En soi, le sort de ce politicien ne nous intéresse guère.

Mais c’est le contexte qui est intéressant :

[…]
La semaine dernière, Le Dauphiné Libéré avait révélé une conversation entre M. Labaune et un élu local de Debout la France, Damien Toumi, enregistrée en mars à l’insu du président du département. M. Labaune y incitait ce dernier à se présenter à Valence aux prochaines municipales en critiquant le “gauchisme” de M. Daragon.

L’enregistrement à son insu de la conversation est particulièrement méprisable ; mais c’est pire sur le fond.

DLF est censé être le parti à la droite de LR, mais Toumi n’en est pas moins un cocuservateur complet. Peu lui importe que le maire élu sous l’étiquette LR menait une politique destructrice, dénoncée par Labaune :

“Je suis très inquiet sur Valence, arabisation forcenée, logements sociaux de partout, les gens gueulent”

Labaune ajoutait aussi : “C’est une arabisation forcenée de Valence, avec que des blacks, des arabes. Des logements sociaux partout, c’est affolant”. Une fois que cela a été révélé publiquement, il s’est excusé, les bougnoules étant “choqués” que l’on puisse s’inquiéter de leur multiplication.

Alors bien sûr, Labaune n’est pas un ange. C’est un politicien de longue date qui avait d’autres buts moins louables.

“(…) Et qui est-ce qui en profite, c’est le Front. Or le Front, ils ont pas de jeunes, aucun (…) donc je me dis y a une chance pour 2020 (…). Tu vas t’investir politiquement sur Valence et moi, je serai derrière, sans apparaître parce que je peux pas”, affirmait notamment M. Labaune.
[…]
S’engager à Valence, “je l’ai proposé à lui (M. Toumi, ndlr) et à d’autres”, précise-t-il. En ce qui concerne M. Toumi, “je l’ai fait pour l’écarter de Bourg-lès-Valence où il est élu et où il embête ma suppléante”, maire de cette ville. La conversation enregistrée démarre sur ce constat d’une mésentente.

Il croit se justifier ainsi auprès de ses collègues de parti, mais il s’attire plutôt le mépris. Parce que c’est méprisable.

Il y a apparemment aussi des querelles d’individu entre Labaune et Daragon.

Néanmoins, en rendant public l’enregistrement, Toumi a soutenu de fait cette politique d’arabisation. Ce jeune élu DLF abreuvé de républicanisme étant aveugle aux réalités raciales et à la démographie électorale, il s’est même cru très malin.

Le tort de Labaune a été de faire confiance à ce métèque – Toumi est un nom de famille maghrébin, et si l’on combine cette information à son apparence on en déduit qu’il s’agit donc probablement d’un quart-maghrébin ou d’un demi-maghrébin.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Le président LR du conseil départemental de la Drôme contraint à la démission pour avoir agi contre un maire LR arabisant Valence"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
31 mai 2017 14 h 53 min

Labaune ajoutait aussi : « C’est une arabisation forcenée de Valence, avec que des blacks, des arabes. Des logements sociaux partout, c’est affolant ». Une fois que cela a été révélé publiquement, il s’est excusé, les bougnoules étant « choqués » que l’on puisse s’inquiéter de leur multiplication.

Encore un qui dit la vérité, je ne le connais pas donc je ne peut pas dire si c’est un bon type, mais sur cette phrase il a raison ! Comme toujours, dire la vérité est un délit. En plus dans une conversation privée !!

le braconnier
31 mai 2017 20 h 14 min

Faut voir cette ville pour comprendre qu’il a raison, les blanches ( souvent mineur) se fond emmerder h24 par les clando-clodo-dealeur, des flics super jeune qui flippe des dealeurs qui fourgue leurs merde au grand jours. Des cortège de mariage de chance qui foute une merde mémorable en bloquants toute la ville, des quartiers chaud super flippant. Et encore ca va mieux depuis quelque année, rien à voir quand j’étais ado, mais c’est toujours une annex de l’Afrique du nord, ya des syriens aussi maintenant… le paradis des pan pab ( elle regrette toute maintenant mais trop tard lol) et des antifas.

31 mai 2017 21 h 35 min

De toutes façons maintenant c’est de partout, même dans les petits villages les envahisseurs arrivent et foutent la merde. Et après les gauchistes harcelées vont mettre ça sur le dos de l’homme Blanc misogyne. Putain.
Les flics font plus rien de toutes façons, ils sont là pour la décoration.
Enfin bref la France une déchetterie à ciel ouvert…

le braconnier
31 mai 2017 20 h 25 min

Cette ville comme toute celle qui suivent la vallée du Rhône sont envahi, quand c’était les européens cela na pas posé de problème les blancs s’intègre vite une génération, mais avec les …. (Je ne prononcerai plus leur noms ou surnoms vue qu’a mes yeux ils ne sont rien) ca devient problématique, des solutions? oui !legal? Ca depend qui gouverne. Si vous promener dans cette ville frère aryen sortez en meute et attendez vous a avoir des rencontres constructive avec les… Suivant les heures.

Albers
31 mai 2017 21 h 22 min

en ce qui concerne Daragon, il faut savoir que c’est un octavon, c’est-à-dire qu’il a un huitième de sang négre (un arrière-grand-parent)
probablement des iles encore françaises.

wpDiscuz