Des bateaux commerciaux réquisitionnés pour transporter des nègres vers l’Italie

La priorité absolue du gouvernement italien face à la “crise migratoire” semble être de maximiser le nombre de nègres franchissant la Méditerranée, en dépit des énormes difficultés que cela provoque même à court-terme.

AFP :

Carmelo Cuzzolino, capitaine chargé de la sécurité d’une plate-forme pétrolière libyenne, a passé deux jours avec plus d’un millier de migrants en détresse à bord : une folie qu’il sait devoir probablement revivre encore.

S’ils étaient à bord, ils n’étaient plus “en détresse”. Mais c’est bien “une folie”.

“Cela fait 30 ans que je suis capitaine par ici, j’en ai vu passer des migrants… Mais ça, c’était la première fois !”, raconte ce marin italien de 60 ans, joint lundi par téléphone alors que son bateau s’apprêtait à repartir de Palerme, en Sicile.

Le Vos Thalassa, un grand remorqueur rouge de 60 mètres, ressemble comme deux gouttes d’eau au Vos Prudence affrété par l’ONG Médecins sans frontières (MSF) pour secourir les migrants au large de la Libye et qui a débarqué dimanche près de 1.500 migrants à Naples.

Mais son rôle à lui est de patrouiller autour d’une plate-forme pétrolière libyenne située à 70 milles nautiques de la Libye.

70 miles nautique, c’est dans les 120 kilomètres. D’ailleurs, on parle bien d’une plate-forme pétrolière libyenne : ce devrait être l’affaire des autorités libyennes (ou du moins de ce qu’il en existe). Cette scène se produit très loin de l’Italie.

Mais – sous des prétextes émotionnels masquant le cynisme des dirigeants – on nous explique que ce serait non seulement de notre responsabilité de sauver ces gens, mais encore de les ramener chez nous !

Carte méditerranée
Le bateau de “migrants” était allé plus loin que d’habitude, mais il aurait tout de même été nettement plus court d’aller vers la Tunisie.

Vendredi en début d’après-midi, son équipage a repéré une embarcation de migrants qui agitaient un drapeau blanc. Il prévient les gardes-côtes italiens à Rome, qui lui demandent de prendre les migrants à bord.

Vers 15h00, Rome lui annonce l’arrivée de deux vedettes des gardes-côtes pour récupérer les migrants. Mais au fur et à mesure que de nouveaux canots de migrants sont signalés, c’est le contraire qui se produit.

Les deux vedettes vont secourir ces migrants puis les déposent sur le vaste pont du Vos Thalassa avant de repartir pour une autre opération.

Son bateau a été, de fait, réquisitionné pour transporter des nègres.

“A minuit et demi, je me retrouve avec 1.042 personnes à bord, dont une cinquantaine de femmes, 15 enfants, et sept cadavres qui me sont arrivés déjà dans des sacs hermétiques”, raconte le commandant.

Il mentionne les femmes et les enfants, mais les nombres donnés confirment une fois encore la nature de l’invasion en cours. 1042 personnes à bord dont une soixantaine de femmes et d’enfants, cela fait dans les 93-94% d’hommes adultes. Sachant qu’il y a très peu de vieux tentant ces traversés, on peut raisonnablement affirmer qu’il y a plus de 90% d’hommes âgés de 15 à 45 ans qui tentent de venir parasiter l’Europe dans cette invasion.

Il ne sait pas qui sont ces morts mais beaucoup de migrants succombent au fond des canots, morts de froid, de déshydratation, asphyxiés par les émanations de carburant ou étouffés tant ils sont nombreux dans ces embarcations surchargées.

Oh les pauvres victimes. Oublions surtout que c’était leur décision de prendre ce risque et qu’ils vivaient assez confortablement dans leur pays d’origine pour avoir l’argent nécessaire pour tenter la traversée…

Un navire militaire italien est en route pour récupérer les migrants, mais le temps d’arriver, il affiche déjà complet : lundi, il a débarqué 929 migrants à Catane, ainsi que 10 cadavres, dont celui de la mère de deux enfants de 5 et 3 ans, qui n’ont plus ouvert la bouche.

Tant mieux si elle est morte.

Quand un ennemi meurt, il est parfaitement approprié de s’en réjouir. Quelle faiblesse est-ce donc de se lamenter des malheurs de ceux qui oeuvrent à notre destruction (même si les nègres sont des pions dans cette affaire) ?

Au total, plus de 10.000 migrants ont été secourus au large de la Libye la semaine dernière, dont 3.400 pour la seule journée de vendredi : il n’y a pas d’autre navire disponible, le Vos Thalassa doit mettre lui-même le cap sur la Sicile.

Les conditions à bord sont infernales. Sans eau, sans vivres, sans couvertures, les migrants sont nerveux et beaucoup deviennent menaçants, voire agressifs. En face, l’équipage ne compte que 14 hommes.

“Nous nous sommes barricadés à l’intérieur”, raconte le capitaine.

On le comprend.

Vous vous imaginez, à 14 contre un millier de nègres menaçants ? C’est un scénario d’horreur. Même s’ils savent que le navire va les amener vers l’Europe qu’ils sont impatients de parasiter, un rien pourrait faire dégénérer la situation.

L’équipage laisse seulement les femmes et les enfants entrer pour utiliser les toilettes du bord.

Samedi à la mi-journée, un navire des gardes-côtes, déjà lui-même chargé de migrants, vient fournir des bouteilles d’eau et de la nourriture, mais si ce ravitaillement calme un peu les esprits, les distributions sont périlleuses.

“Quand ils voyaient la nourriture, ils se jetaient sur nous. On leur disait d’organiser des queues mais ils ne comprenaient pas”, explique le commandant Cuzzolino.

Le Vos Thalassa a finalement accosté dimanche en début d’après-midi à Palerme, le port désigné par les autorités italiennes. Il n’aurait de toutes façons pas pu le faire avant, pour cause de G7 vendredi et samedi à Taormina en Sicile. Pendant la durée de ce sommet, les débarquements de migrants sur l’île ont été suspendus.

S’il était possible d’empêcher les “débarquements de migrants” pour le G7, il est bien possible de le faire le reste de l’année. C’est une simple question de volonté politique.

L’évacuation des migrants sur le Vos Thalassa a duré jusqu’à 3h du matin, après quoi l’équipage s’est employé pendant des heures à nettoyer et désinfecter le pont.

Nettoyer le pipi et les déjections de nègres, cela a du demander de l’abnégation.

“Nous ne pouvons pas faire ça”, explique le capitaine. “Sauver des vies en mer, mettre 150 personnes à l’abri, leur donner à manger et prendre soin d’eux le temps que quelqu’un vienne les chercher, ça oui, bien sûr”. Mais faire du stockage pendant 48 heures, c’est mettre en danger la vie de tout le monde. Le bateau, l’équipage, les migrants”, insiste-t-il.

Mais le capitaine sait bien qu’avec le beau temps qui s’installe, il va voir d’autres migrants autour de sa plate-forme. Et que si les navires militaires ou humanitaires sont déjà pleins, Rome fera encore appel à lui.

Si la collusion entre ONG et passeurs ne suffit pas, les autorités italiennes réquisitionnent des navires commerciaux !

Une collaboration aussi zélée de l’Italie ne peut qu’encourager davantage de nègres à tenter l’aventure pour venir parasiter l’Europe.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

20 Commentaires sur "Des bateaux commerciaux réquisitionnés pour transporter des nègres vers l’Italie"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
31 mai 2017 14 h 50 min

Et après les connards de gauchistes disent que c’est nous les collabos, nous les terroristes dangereux ! J’aime bien dialoguer, avec tout le monde, mais pour eux les mettre dans le béton c’est la meilleure solution…

Gregleblanc
31 mai 2017 15 h 29 min

il faudrait faire comme le rainbow warrior , il ne reste plus que la lutte armée a se niveaux je ne vois pas quoi faire de plus .

31 mai 2017 21 h 51 min

Un bateau d’intervention, élimination de la population du bateau, on jette les corps à l’eau ( après avoir enlevé les vêtements et les objets de valeur pour ne pas polluer) et on récupère le bateau qu’on désossera au port plus tard. Pas de pollution et pas d’invasion. Elle est pas belle l’idée ?

Gregleblanc
31 mai 2017 22 h 51 min

oui j’avoue , ou plutôt on rentre de nuit sur les quais ou on amarre les bateaux ,on verse du sucre dans les réservoirs , ou alors on détruits les moteurs .

Snapdragon
1 juin 2017 4 h 00 min

jetter des boulons dans le cache culbuteur.
Ou si y a des plongeurs, couper la ligne d arbre à l oxy.
Injecter du béton spécial ou résine qui sèche dans l eau par la crépine d aspiration du circuit de refroidissement.
Ou simple et pas chère, mettre le feu au bateau.

Snapdragon
1 juin 2017 4 h 03 min

Si ce sont de gros bateau y a des filtres centrifuge donc le sucre je ne sais pas si cela va fonctionner.
Cramer les tableau électrique ou la passerelle.

1 juin 2017 21 h 03 min

Sinon tuer les mecs quand ils arrivent au port : pas de destruction de matériel et on y gagne !

dom
31 mai 2017 18 h 03 min

Non mais on sait comment ça se passe : les bateaux quittent les côtes lybiennes et dès qu’ils sont en pleine mer, hop, on téléphone “allo, nous sommes en train de couler” ; peu importe si c’est vrai ou non, la plupart du temps c’est sans doute faux et là, les garde-côtes, tous les connards pavés des plus mauvaises intentions (parce que pour moi, ce sont de mauvaises intentions car ils savent qu’ils ajoutent ainsi à l’immigration massive et à la destruction de leur race), donc toutes les bonnes âmes maritimes se mettent immédiatement en route et vont “repêcher” les naufragrés. Ensuite on amuse l’opinion en faisant croire qu’on a fait oeuvre pie en “sauvant” de “pauvres gens” désespérés qui quittaient comme ils le pouvaient leur pays sur des coquilles de noix.

31 mai 2017 21 h 49 min

“Allo au secours, nous migrants, nous coulons” la réponse d’un garde côte censé devrait être : ah zut panne de téléphone dut dut dut…
Dites vous savez si les gardes côtes recrutent ? Je serais assez intéressé pour “tenter” de sauver des envahi…pardon des chances pour la France.
Je ne sais pas si quelqu’un a vu ce que Génération Identitaire veut faire ? Ils ont fait un financement participatif pour acheter un bateau qui servira je cite : ” repousser l’invasion par la mer”. L’idée est bonne mais je pense que leur bateau va vite se faire couler si ils tentent quelque chose. Si ils pouvaient en noyer quelques un de ses sales races ça serait déja ça.

Leonidas
1 juin 2017 6 h 42 min

C’est bien ça, le problème : comment est-il possible d’être assez con pour répondre aux appels “au secours” des envahisseurs ou, pire, d’aller à leur rencontre ?
Je commanderais un navire, que je sois militaire, civil ou garde-côte, je ne verrais rien et je n’entendrais rien. Que tout le monde fasse comme ça et le nombre d’envahisseurs qui parviendraient à passer serait divisé par dix ou vingt.
Restent les ONG… Quand on dit qu’il est grand temps de s’occuper des gauchistes !

dom
1 juin 2017 8 h 22 min

Il y a déjà un nombre fou de bateaux affrêtés à cet effet qui sont en circulation et que je soupçonne carrément d’ailleurs, d’aller non pas les repêcher mais de les embarquer depuis les côtes. Et à présent, ça ne suffit même plus puisqu’on veut réquisitionner les cargos. C’est toute l’Afrique qu’on va nous amener ainsi.
Le rigolo dans l’histoire, c’est qu’à nouveau, les cargos transporteront des nègres……. Depuis quand n’avait-t-on pas vu ça ? Ah oui, depuis les sombres temps esclavagistes…… ouarf !

1 juin 2017 21 h 01 min

Oui ils servent de navettes en fait, et tout cela gratuitement !
Tout est réquisitionné pour ramener des nègres en Europe ! Et tout le monde y met du sien, je crois cauchemarder.
Mort de rire mais non tu comprend cette fois c’est pour les sauver et qu’ils fassent de nous des esclaves ! Ils veulent inverser l’histoire.
Sinon d’accord avec Léonidas : il serait temps de pendre les traîtres et de repousser l’invasion.

Snapdragon
1 juin 2017 22 h 54 min

Le droit maritime oblige à porter secours.
Il faut maintenant appeler les traîtres par leur vrai nom :
les janissaires !!

Felipe
31 mai 2017 20 h 28 min

Je pense qu’il n’y a que la submersion de l’Europe par le tiers monde qui devrait logiquement faire réagir les blancs et commettre un coup d’état pour qu’enfin on se débarrasse définitivement de ce très grave problème. Et qu’on se débarrasse définitivement aussi des commanditeurs de tout ce chaos. La plupart des gens ne réalisent pas ce qui est en train d’arriver, ils ne savent pas à qui ils ont à faire réellement.

31 mai 2017 21 h 43 min

Les gens sont aveuglés par BFMacron qui dit que ce sont des pauvres gens, (((ils))) jouent sur l’émotion et la naiveté des masses, l’abrutissement même. Quand on regarde le programme tv on a 2 documentaires, 3 series policières qui peuvent être divertissantes et le reste : émissions stupides de téléréalité, Touche pas à mon poste avec ce bâtard de hanouna, des téléfilms de merde comme plus belle la vie. On se croirait au restaurant : on choisi son plat.
Mais le plat est composé de matière fécale, la plupart du temps. Et les gens gobent, ils ont plaisir à allumer la télé jours après jours pour manger cette propagande, toute faite qu’on leur sert. Ils posent le cerveau et ne réfléchissent plus. Je regarde la télé mais c’est même ridicule comment les infos sont modifiés et tournés à leur avantage. J’ai essayé un jour de regarder une téléréalité : au bout de 2 minutes on veut aller prendre une corde pour se pendre dans l’instant. Les mecs se font passer pour des abrutis et la masse rigole, prend du bon temps à manger de la merde.

Le peuple dort et les envahisseurs rentrent tranquillement. Le garde frontière affalé devant sa télévision ne verra pas qu’il n’y a plus de frontières. De toutes façons il s’en fout, il est au chômage. La France, l’anarchie, le chaos et tout ce qu’on arrive à dire c’est : trouve toi un job et achète toi une télévision…

dom
1 juin 2017 22 h 07 min

Là Felipe, va y avoir du boulot pour se débarrasser de ceux qui sont en amont de tout ce gâchis parce qu’avant de s’en débarrasser, il faudra convaincre l’opinion de l’origine du mal et c’est loin d’être gagné car parmi le petit nombre qui voit le mal et qui le dénonce, la plupart tombe des nues et commence à vous regarder en coin lorsqu’on lui parle des (((organisateurs))).

1 juin 2017 22 h 17 min

Ah les juifs, la chose la plus difficile à faire comprendre, même aux plus réveillés d’entre nous. Un pote m’a surpris l’autre fois. On parlait et je lui fait : oui et le type te plante un couteau dans le dos à chaques fois. Et il me dit : t’es sur que c’est pas un sale juif ? J’étais content qu’il aprenne si vite la lecon 🙂
Propagande dans le cercle d’amis et de la famille : ça rentre très vite je vous assure !

Snapdragon
1 juin 2017 22 h 58 min

BHL , attali , soros et leurs déclarations aidant.

2 juin 2017 8 h 19 min

Encore faut il le vouloir, des gens même avec la vérité et les faits sous les yeux ne voudront jamais rien admettre…

Witte le russe
2 juin 2017 3 h 43 min

Viva propaganda Une guerre nous est faite pour que lon disparaisse nous les blancs. Viva Revolutione

wpDiscuz