Le viol brutal d’une autrichienne de 15 ans par trois “réfugiés” suscite des remous

Les viols dont sont victimes des blanches aux mains de métèques sont malheureusement fréquents. De ce fait, la plupart ne sont jamais rapportés au-delà des informations locales, qui sont généralement discrètes sur les enjeux ethniques.

Une récente affaire en Autriche, cependant, attire davantage l’attention.

RT :

Le maire de Tulln, en Basse-Autriche, a annoncé que la ville cessera d’accepter des réfugiés et des demandeurs d’asile. L’interdiction fait suite à une agression sexuelle, qui aurait été perpétrée par des réfugiés.

L’interdiction a été annoncée à Tulln plus tôt cette semaine, le maire ayant informé les autorités de la région que sa ville refuse d’accepter tout réfugié ou demandeur d’asile “jusqu’à nouvel ordre”, ont rappelé les médias locaux.

Il compte garder ceux déjà là ; et ceux qu’il n’accueillera pas seront réparties dans d’autres villes de la région. C’est très insuffisant.

“Nous avons zéro tolérance contre les demandeurs d’asile criminels qui abusent des droits en étant des invités. À la vue de ce que ces criminels ont fait à cette fille, la pleine sévérité de la loi est nécessaire”, a déclaré dans un communiqué le maire Peter Eisenschenk, cité par Heute News.

Il faut dire que personne n’aurait pu prédire que ces “invités” ne seraient pas reconnaissants envers leurs hôtes et se comporteraient sauvagement. Les pays du Tiers-Monde sont après tout si paisibles…

[…]
Trois hommes sont suspectés d’avoir “brutalement violé” une fille de 15 ans fin avril, a rapporté l’Agence de Presse Autrichienne (APA), citant la police. La fille a été abusée deux fois par trois criminels, a dit la police. Elle rentrait chez elle tard le soir quand trois suspects l’ont suivie, l’ont attrapée et lui ont fermer la bouche. Puis ils auraient violé leur victime, qui a parvenu à fuir, mais a été capturée à nouveau, et agressée sexuellement à nouveau.

On ne sait pas encore s’il s’agit de moyen-orientaux ou d’africains, mais cela n’empêche pas d’imaginer l’horreur de la scène. Violée par ces sauvages, parvenant à s’enfuir un instant, puis rattrapée et violée à nouveau…

Au cours de l’enquête, le bureau du procureur local a ordonné que les 59 résidents masculins du centre d’asile de la zone soumettent des échantillons ADN, a rapporté l’APA. Au moins un homme a été emmené en détention.

La police n’a pas révélé d’information supplémentaire afin de “ne pas compromettre” l’enquête en cours, mais des articles de médias ont emergés suggérant que les suspects sont d’origine afghane ou somalienne.

Puisqu’il s’agit de “réfugiés”, cela ne laisse pas mille possibilités sur leur ethnicité.

Notons que la police a gardé le silence sur le viol pendant plusieurs semaines alors que les violeurs étaient toujours libres de frapper à nouveau.

Un élu municipal du FPÖ a d’ailleurs violemment critiqué cette décision.

[…] Le maire de Tulln […] a demandé au ministre autrichien de l’Intérieur de traiter le problème, disant que l’affaire devrait être entendue au parlement, selon le journal autrichien Nachrichten>.

Le parlement, entité irresponsable, ne réglera rien à l’affaire.

Les solutions sont simples – des camps de détention pour les “réfugiés” dans l’attente de leur expulsion – mais il faut de la volonté pour les appliquer.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

9 Commentaires sur "Le viol brutal d’une autrichienne de 15 ans par trois “réfugiés” suscite des remous"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Tarzan du sud
22 mai 2017 15 h 39 min

Pourquoi détenir et expulser des subhumains qui ont commis des crimes envers notre race ?

Alors qu’ils serait si facile de les transformer en composte
En plus c’est ecologique, ça pourrait plaire au nouveau président autrichien sous cet angle

Skins
22 mai 2017 22 h 26 min

Impossible car le (((parasite))) protège toujours son espèce voisine !

Earl Turner 31
22 mai 2017 22 h 44 min

Ce maire est responsable de ne pas s’être opposé plus tôt aux envahisseurs dans sa commune.

23 mai 2017 21 h 20 min

Nos élites sont tous responsables et les gens qui s’obstinent à les suivre sont malgré eux ( ou pas ) complices aussi.

Earl Turner 31
23 mai 2017 22 h 07 min

Oui ils sont complices. La preuve c’est que lors de leurs divers attentats en Europe les musulmans choisissent des cibles variées mais JAMAIS des responsables politiques du Système. Ils sont alliés.
Je ne dis pas qu’ils font des réunions secrètes en portant des capes et des capuches dans des souterrains mais ils se supportent mutuellement dans leur objectif commun : la destruction de la civilisation / race blanche.

24 mai 2017 14 h 24 min

En effet. Les bougnes savent très bien que quoiqu’ils fassent les politiques les accueilleront toujours. Bien sûr comme tu dis ils ne se regroupent pas dans des caves mais tout cela est un plan pour détruire ce qu’il reste des Européens Blancs.

Snapdragon
27 mai 2017 4 h 05 min

pourquoi iraient il tuer les dirigeants faibles et traîtres qui leur facilitent la tâche ?!

dom
24 mai 2017 16 h 08 min

“Ils”ont de ces mots ! Cela “suscite des remous”………..Alors que cela devrait engendrer un tsunami, cela fait des clapotis, des vaguelettes…….. Encore une histoire qui va pas aller chercher bien loin. Par contre je laisse imaginer ce que donnerait le viol d’une nègresse par trois blancs !

24 mai 2017 16 h 51 min

Bof pour le peuple maintenant c’est un fait divers pas si grave que cela. Les gens sont entièrement soumis aux bougnoules.
Le premier jour tu vois un arabe tu baisse la tête.
Le deuxième jour tu vois deux arabes tu baisse la tête.
Si t’es un homme le troisième jour tu vois trois arabes tu te fais braquer.
Si t’es une femme le troisième jour tu vois trois arabes tu te fais violer.
Voila la France d’aujourd’hui. Et on nous parle encore de racisme envers les non Blancs…
Une nègresse violée par 3 Blancs ? Emeutes dans les quartiers pendant 15 jours, flics brulés, Français égorgés et distribution de cash pour tout les nègres pour calmer le climat…

wpDiscuz