Californie : un nègre tue trois blancs, se considérant en guerre raciale

Un nègre tue 3 blancs à Fresno pour motif racial

AFP :

Un homme noir américain arrêté après avoir tué par balles trois blancs mardi à Fresno (Californie), en blessant un quatrième avant de se rendre à la police, se percevait comme participant à une guerre raciale, selon sa famille et la police.

Kori Ali Muhammad, 39 ans, connu sous le surnom “Black Jesus” (le Jésus noir), a crié “Allah Akbar” –“Allah est le plus grand” en arabe– pendant que la police l’arrêtait, a indiqué à l’AFP Mark Hudson, lieutenant de police de Fresno.

Le policier a précisé que cet homme avait écrit sur Facebook et dit au moment de son arrestation, qu’il détestait les blancs et le gouvernement.

Le chef de la police de Fresno Jerry Dyer a dit aux journalistes locaux lors d’un point presse en fin de journée que les enquêteurs ne pensaient pas qu’il s’agisse d’un acte de terrorisme mais d’un crime “racial”.

Dans la récente affaire James Jackson (abordée plus bas dans l’article), une inculpation de terrorisme avait été retenue contre le blanc ayant tué un noir. Mais là pas du tout, forcément. L’aveu d’un crime racial paraît déjà difficile.

Le père de M. Muhammad, Vincent Taylor, a par ailleurs dit au quotidien Los Angeles Times que son fils était convaincu de participer à une guerre en cours entre blancs et noirs et lui avait dit qu’une “bataille allait bientôt avoir lieu”.

Selon le journal, une page Facebook au nom d’un Kori Ali Muhammad à Fresno arborait des photos glorifiant le “nationalisme noir” et se référant à plusieurs reprises aux “démons blancs”.

Eh bien, ce nègre avait au moins conscience que les Blancs et les Noirs sont en conflit et il entendait combattre pour les siens. Il n’avait pas tout faux.

La grand-mère de M. Muhammad, Glenestene Taylor, a expliqué au journal qu’il avait choisi à l’adolescence de modifier son nom originel qui était Kori Taylor.

Les nègres abandonnant un nom “blanc” (jugé oppressif) pour prendre un nom arabe, il y a là une certaine ironie quand on sait que les Arabes traitèrent (et dans une certaine mesure traitent encore) les Noirs bien pire que ne le firent jamais les Blancs.

M. Muhammad était déjà recherché par les autorités avant ce drame, soupçonné d’avoir tué la semaine dernière un agent de sécurité devant un motel de cette ville située dans l’ouest des Etats-Unis.

Jerry Dyer avait indiqué préalablement que les victimes étaient toutes des hommes blancs, y compris l’agent de sécurité. Selon lui, le tireur a manifestement agi seul.

Une des victimes n’était pas vraiment un homme blanc, puisqu’il s’agissait d’un sale antifa.

M. Muhammad a ouvert le feu vers 10h45 locales (17h45 GMT) dans quatre lieux différents du centre ville et semble avoir tiré au hasard jusqu’à 16 cartouches pendant une fusillade qui a duré quelques minutes.

D’après M. Dyer, le suspect a un passé criminel qui inclut des infractions à la réglementation sur les armes, sur les drogues ainsi que des menaces qualifiées de terroristes.

Selon lui, le suspect a été par périodes sans-abri et a été lié à des bandes criminelles.

Il encourt quatre chefs d’accusation pour meurtre et deux pour tentative de meurtre, selon les autorités.

Caricature de A. Wyatt Mann

L’AFP conclut sa dépêche avec un peu de propagande anti-armes à feu :

[…]
Plus de 30.000 personnes meurent par balle chaque année aux Etats-Unis, y compris 22.000 suicides, d’après le site gunviolencearchive.org.

Compter les suicides est parfaitement malhonnête. La plupart des personnes qui se suicident par armes à feu se suicideraient avec un autre moyen.

Cette année, il y a déjà eu 17.690 incidents –dont 102 fusillades de masse– impliquant des armes à feu, qui ont entraîné 4.402 décès et 8.559 blessés, d’après ce site. Les victimes comprennent 183 enfants et 911 adolescents.

Ces chiffres sont très gonflés par la criminalité nègre dans des villes comme Chicago, Baltimore, Ferguson, Memphis, Détroit… Les Blancs ruraux conservateurs sont ceux qui ont le plus haut taux de possession d’armes à feu aux États-Unis, beaucoup ont un véritable arsenal, mais le taux de crimes avec arme à feu est extrêmement faible chez eux.

Il n’y a presque aucun rapport entre quantité d’armes à feu par habitant et taux d’homicide.

La comparaison de l’affaire James Jackson

Il y a quelques semaines se déroulait une affaire que je n’avais pas rapportée mais qui avait suscité beaucoup d’attention de la presse anti-blanche outre-atlantique : un blanc avait tué un nègre pour un motif apparemment racial.

James Jackson, 28 ans, qui avait fait partie de l’armée américaine, assassinait à New York un nègre aléatoire, le 22 mars 2017. Si la vie de ce nègre ne m’importe absolument pas, surtout étant donné les crimes commis par ses congénères à notre égard, cet acte était certainement contre-productif.

Les médias anti-blancs s’étaient naturellement déchaînés, saisissant cette opportunité s’attaquer à un blanc et de dire “vous aussi vous êtes méchants, vous n’avez pas le droit de critiquer les musulmans et les noirs”.

Le procureur de l’État de New York avait aussi choisi de l’inculper pour terrorisme (en), sur la seule base de ses idées politiques déclarées.

Nos collègues du Daily Stormer avaient aussi été accusés par la (((presse))) d’avoir inspiré l’auteur de l’attaque.

Si ils ont rejeté cette accusation, ils faisaient justement remarquer, après avoir rappelé des dizaines de crimes monstrueux commis par des noirs contre des blancs :

Avez-vous jamais vu un noir condamner l’une de leurs attaques quotidiennes contre les Blancs ?

Et hé – avez-vous jamais vu le moindre youpin écrire un article intitulé à peu près “Le noir ayant tué un blanc écoutait du rap qui encourageait à tuer les Blancs” ?

Non, bien sûr. Ceci dit, il y a eu quelques articles expliquant que le tueur de Fresno écrivait ses propres “chansons” de rap où il parlait de “démons blancs”.

Et qu’en est-il des musulmans ? Quand ils tuent des Blancs au nom de leur religion, une religion avec un livre sacré qui leur dit explicitement de tuer des non-musulmans (les Blancs), nous sommes supposés nous excuser auprès d’eux.

Qui se moque de qui ici ?

Nous sommes la cible d’un massacre continu, sans fin, que les médias ne prennent même pas la peine de mentionner – les médias contrôlés par les Juifs dissimulent tout cela -, et ils veulent que nous pleurions sur un seul type noir qui finit par être tué en vengeance par un jeune homme blanc qui avait le sentiment de ne pas avoir d’autre choix ?

Un autre exemple évident de comparaison pour le traitement de l’affaire Kori Ali Muhammad est l’affaire Dylann Roof. Si ce brave jeune blanc condamné à mort avait tué 9 personnes contre 3 ici, l’indignation des grands médias sur les meurtres commis par Muhammad n’atteindra pas le dixième de celle pour Roof, et alors que le mouvement pro-blanc (qui eut d’ailleurs le tort de condamner massivement Roof) avait été accusés de tous les noms à l’époque, on peut gager que les grands médias laisseront tranquilles tous les groupe de promotion des intérêts noirs dans cette nouvelle affaire.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

7 Commentaires sur "Californie : un nègre tue trois blancs, se considérant en guerre raciale"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Gudridur
20 avril 2017 13 h 21 min

Joyeux 20 Avril ! 128 ans que la Race Blanche s’est fait chair

20 avril 2017 15 h 05 min

Joyeux 20 avril à toi et à tous les camarades ! Nous avons beaucoup de héros, mais il est le plus grand.

dom
20 avril 2017 17 h 27 min

Unser seliger Adolf……….

Kolovrat
20 avril 2017 14 h 40 min

Il n’y aura jamais assez de réparations pour tout ce que les nègres ont fait subir aux européens.

Snapdragon
20 avril 2017 17 h 26 min

J en ai croisé un l autre jour ,rasta avec une bonne tête de camé, j avais mes lunettes de soleil , il était assis , je passe devant et du coin de l œil j ai vu son regard , j y ai vu un regard de haine et de jalousie . Mon marteau de Thor en pendentif à du le choquer … le pove …

22 avril 2017 20 h 28 min

Cherche pas je suis sûr qu’il ne savait pas ce que ça signifie…
Réaction du nègue : oh un joli pendentif… booooh !

Waffen-SS
20 avril 2017 22 h 06 min

HA!
Heureux Anniversaire!
‘Même mort, il brûle…’,phrase lu par Léon Degrelle sur une pierre tombale en Flandre.
Phrase qui s’applique bien entendu à notre Léon, et à tant d’autres…
Ce sont grâce à ces exemples nous insufflant la Vie, le courage dans notre lutte à mort pour notre survie raciale, que nous persévérons dans le combat.
La juiverie nous a déclaré une guerre d’extermination,par l’avortement de la juive Weill,l’invasion des races de boue depuis le regroupement familiale en 1974 puis l’invasion extrême de ce début de XXIème siècle;qui dépasse tout endement.
La revanche de 1945 a sonné…le pogrom pointe à l’horizon.

wpDiscuz