La CDU de Merkel remporte un succès électoral en Sarre

À l’approche des législatives allemandes à l’automne prochain, c’est une mauvaise nouvelle. Nous savions depuis longtemps que la CDU et le SPD resteraient au pouvoir, mais ce pourrait être avec des marges très confortables.

AFP :

Le parti conservateur d’Angela Merkel a nettement remporté dimanche une élection régionale test en Sarre, douchant dans l’immédiat les espoirs des sociaux-démocrates de faire chuter la chancelière allemande lors des législatives de septembre.

Les chrétiens-démocrates (CDU) ont remporté 40,7% des voix selon les résultats définitifs publiés dans la soirée, soit plus de cinq points de mieux que lors du dernier scrutin dans cette ancienne région minière, à tradition ouvrière, frontalière de la France.

Parti avec l’objectif d’une victoire au vu de récents sondages, le parti social-démocrate (SPD) se retrouve nettement distancé, avec 29,6% des voix, alors que cette première élection de l’année devait mesurer la capacité réelle de son nouveau dirigeant Martin Schulz à faire vaciller Angela Merkel après 12 ans de pouvoir.

Le SPD affiche au final un recul d’un point par rapport au dernier scrutin pour le renouvellement du Parlement régional en Sarre, en 2012.
[…]
Même si la portée de ce scrutin est relative car la Sarre ne compte que 800.000 habitants, soit seulement 1% de la population allemande, il était scruté de près en vue des législatives du 24 septembre, qui sera précédée deux autres scrutins régionaux en mai.
[…]
“L’effet Schulz” sur lequel pariait le SPD, avec un discours clairement à gauche sur les questions sociales et une volonté de s’afficher comme homme “proche du peuple”, montre ainsi, au moins provisoirement, ses limites.

Selon les sondages, c’était supposé être une vraie vague Schulz : de 21% le 20 janvier ; ils annonçaient 31% le 20 février. J’aimerais pouvoir me réjouir en disant que c’est largement un phénomène médiatique ; mais si c’est parce que les Allemands préfèrent voter Merkel ; c’est la peste ou le choléra.

[…]
Des sondages sortie des urnes montrent en réalité que le SPD a été pénalisé en Sarre par la perspective d’une alliance avec la gauche radicale, issue de l’ex-parti communiste de RDA, qui effraie une partie de l’électorat.
[…]
En Sarre, le SPD ne devrait avoir d’autre choix que de rester partenaire minoritaire d’une coalition dirigée plus fermement que jamais par la CDU et sa cheffe de file locale, Annegret Kramp-Karrenbauer, surnommée la “Merkel de la Sarre” et que la chancelière considère, à en croire les médias allemands, comme une dauphine possible.

C’est la “chose” qui illustre cet article. Et vu sa tête, la comparaison avec Merkel paraît en effet pertinente, bien qu’aussi surprenant que cela puisse paraître, elle a 3 enfants.

Composition du parlement de Sarre

La droite nationaliste de l’AfD, pour sa part, fait son entrée dans le Parlement de Sarre, avec 6,2%.

Elle est désormais présente dans 11 parlements régionaux sur 16 mais elle marque le pas en terme d’audience à mesure que la question des réfugiés, qui a beaucoup polarisé, reflue dans les priorités de l’opinion. Une autre bonne nouvelle pour Angela Merkel.

Il est inexact d’affirmer que l’AfD serait “nationaliste”, ce qui supposerait des positions beaucoup plus radicales sur qui est allemand ou ne l’est pas ; même si en promettant un solde migratoire négatif l’AfD est un parti beaucoup plus intéressant que la CDU.

Le NPD, parti pour lequel le qualificatif de nationaliste serait plus approprié et qui a survécu à une tentative d’interdiction, a obtenu 0,7% ; contre 1,2% en 2012 lorsqu’il était le seul parti à la droite de la CDU.

Le total de 6,9% de personnes ne souhaitant vraiment pas succomber à la submersion migratoire est affreusement faible.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

8 Commentaires sur "La CDU de Merkel remporte un succès électoral en Sarre"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Ksenia
27 mars 2017 10 h 12 min

L’AFD progressera sûrement à l’Est, mais ces Allemands de l’Ouest lobotomisés depuis 72 ans et individualistes souhaitent visiblement la réélection de la génocideuse de leur pays…peu leur importe le nombre d’envahisseurs pourvu que leurs intérêts financiers soient préservés…
Mais pour qui donc ont voté les ouvriers de Sarre ?
La Sarre étant transfrontalière avec la France et le Luxembourg, les échanges doivent être nombreux, ils sont pro-UE à fond…

Sven le latin
27 mars 2017 12 h 52 min

entièrement d’accord, d’ailleurs a ce qu’il parait de plus en plus d’Est-Allemands regrettent la réunification allemande ! (si un connaisseur de l’Allemagne pouvait confirmer ou non cette rumeur…) autre région intéressante a surveiller : la Bavière, un land a tendance conservatrice.

Michael
27 mars 2017 21 h 48 min

Ce qu’on leur a imprimé dans le crâne depuis 70 ans.. pauvres Allemands. Détruire le coeur de l’Europe et la race aryenne supérieure, voilà le ((plan)) depuis un siècle.
Pas de doute, l’Europe est morte avec Adolf. Enfin.. essayons de sauver ce qui peut l’être.

Michael
27 mars 2017 21 h 27 min

discutais avec des pêcheurs ce WE :
– “ah non pas Le Pen ou c’est la guerre civile! et si on sort de l’Euro le pays est ruiné, et je perds 30% de ma retraite!”
Un autre :
– “moi je vote pour le jeune là.. il est bien lui… Macron”

Voilà l’état du cheptel. Irrécupérable.

Piotr
28 mars 2017 0 h 04 min

Absolument terrifiant. Et vos pêcheurs ne sont pas des cas marginaux.

Kolovrat
28 mars 2017 11 h 18 min

« ah non pas Le Pen ou c’est la guerre civile! et si on sort de l’Euro le pays est ruiné, et je perds 30% de ma retraite! »

La pensée des vieux français est parfaitement résumée dans cette phrase, les vieux détestent les périodes de troubles et donc votent pour la continuation du système (quelque chose comme 85% des plus de 60 ans ont votés contre le FN aux dernières régionales) en place, c’est une politique de vieux que nous subissons en France, c’est pour ça que rien ne change pour l’instant, interdisez les plus de 60 ans de voter et le FN est au pouvoir en mai.

Ils sont aussi individualistes à l’extrême, pour quelques euros de plus sur leur minable retraite ils sont prêts à sacrifier l’avenir des enfants blancs, car de toute façon ils ne connaitrons jamais les conséquences catastrophiques de leurs votes.

En plus de la guerre raciale il y a aussi une guerre générationelle.

Kolovrat
28 mars 2017 11 h 33 min

Le parti de Merkel a fait un meilleur score qu’en 2012 (+5%), cette région est perdue.

Si il y a bien un peuple blanc dont je peux pardonner la connerie c’est le peuple allemand. Il y a plus de 70 ans ce peuple a tenté d’empêcher toute la merde dans laquelle on se trouve, et rien que pour ça leurs frères de race outre-manche et outre-atlantique sont venus les massacrer et ont larguer des tonnes de bombes incendiaires dans leurs villes..

29 mars 2017 18 h 30 min

Et après 70 ans d’ethnomasochisme et d’antiracisme à profusion il reste certains éléments pro Blancs malgré le taux de gauchisme dans le pays.
Mais comme tu dis même si on peut les insulter d’être gauchiste on ne peut que constater comment les alliés les ont massacrés après la seconde guerre mondiale…

wpDiscuz