Attentat islamiste devant le parlement britannique !

[Mis à jour le 23/03 à 23h10]

L’attentat

Nous le savions, les attentats islamistes contre les pays occidentaux ne cesseraient pas. Les masses musulmanes sont toujours dans nos pays, et nous sont plus hostiles que jamais. Après la France (avec de multiples attentats), les États-Unis, la Belgique et l’Allemagne ; c’est donc le Royaume-Uni qui est frappé, une douzaine d’années après les attaques du métro de Londres.

Et une nouvelle fois, c’est un lieu hautement symbolique qui est touché. Précisément un an après après les attentats de Bruxelles, qui avaient eu lieu le 22 mars 2016.

Cela s’est aussi produit le jour même où Erdogan a menacé tous les Blancs, même si il n’y a probablement pas de lien de cause à effet.

AFP :

[Une] voiture, lancée sur le pont de Westminster qui enjambe la Tamise face à Big Ben, vient de faucher plusieurs piétons avant de finir sa course dans les grilles du palais de Westminster, quelques dizaines de mètres plus loin.

Voiture utilisée pour l'attentat à Londres

Keith Palmer
Keith Palmer, policier assassiné.

La suite se déroule à pied : l’assaillant, selon leurs récits et celui de la police, sort du véhicule, armé d’un couteau. Il se rue sur un premier policier, le poignarde, puis se dirige vers un second policier avant d’être stoppé par un tir.

“J’ai entendu des coups de feu (…), et j’ai commencé à réaliser qu’il s’agissait de quelque chose de grave”, raconte à l’AFP Richard Jones, gérant d’un bar situé à proximité du parlement.

“Beaucoup de gens criaient… et la police est arrivée de partout, puis les véhicules de secours et c’est après ça que j’ai moi-même été évacué”.

Sur le pont au moment de l’attaque, une femme a sauté dans la Tamise pour échapper au véhicule de l’assaillant, avant d’être repêchée grièvement blessée.

“C’était très effrayant”, lâche Mary Creagh. De nombreuses personnes, explique-t-elle, se sont ruées à l’extérieur du palais de Westminster au moment de l’attaque, fonçant en direction du métro situé à proximité.

Jack Hutchinson, jeune touriste venu de Boston (Etats-Unis), était sur le London Eye, la grande roue surplombant le pont de Wesminster, au moment de l’attaque.

“J’ai vu trois corps au sol, et beaucoup de policiers. C’était terrifiant, je ne savais pas ce qu’il se passait, j’ai d’abord pensé à une attaque à la bombe”, a expliqué l’adolescent de 16 ans à l’AFP, après être resté coincé trois heures dans une nacelle de la roue.

Dans la foulée de l’attaque, le Parlement, et sa célèbre Big Ben, se barricade. Les députés, en séance, suivent les dernières informations sur leurs smartphones. Barry Sheerman, élu travailliste, poste un selfie sur Twitter depuis la chambre des Communes.

“TOUS ENFERMES dans la chambre !”, écrit-il.

“D’après ce que j’ai compris, les étages sont vidés les uns après les autres”, explique Mary Creagh.

En fin d’après-midi, les députés avaient tous été évacués.

Bilan et réactions

AFP :

L’attaque, outre son auteur qui a été tué, a fait au moins trois morts dont un policier, et au moins 20 blessés.

“Quatre personnes sont mortes. Cela inclut un policier et un homme qui est considéré comme étant l’assaillant” , a annoncé le chef de la police, Mark Rowley, dans une déclaration à la presse devant le siège de Scotland Yard

L’agence Press Association, citant un médecin de l’hôpital St Thomas, avait d’abord fait état de la mort d’une personne, une femme, et de blessés très graves.

“Au moins dix personnes ont été soignées sur Westminster Bridge”, ont annoncé les services ambulanciers de Londres.

L’islamiste n’a pas été très efficace cette fois ci.

Les réactions des lobotomisés ont toujours été aussi pathétiques.

RT :

Peu après l’attaque de Londres […] d’innombrables internautes ont fait part de leur soutien aux habitants de la capital britannique sur les réseaux sociaux.

A commencer par la police nationale française, qui a rapidement montré sa solidarité avec son homologue britannique, dont un policier a été poignardé par l’assaillant.

Avec le hashtag #WeAreNotAfraid (« nous n’avons pas peur ») qui reprend le sigle du métro londonien, beaucoup d’internautes ont voulu montrer qu’ils ne se laisseraient pas intimider par ces attaques et qu’ils ne sombreraient pas dans la peur.

Je n’appelle pas davantage à sombrer dans la peur ; mais enfin c’est un message bien faible.

We Are Not Afraid
“On n’a pas peur. On préfère se laisser tuer que de renoncer à la diversité !”

Les politiciens quant à eux, transformés en vulgaires commentateurs de l’actualité, ont tous pris la peine d’exprimer leur tristesse et leur empathie.

Un autre mot-clé largement utilisé est #PrayForLondon (« priez pour Londres »), qui s’est classé parmi les tendances mondiales, et à travers lequel les internautes ont fait passer des messages pleins d’empathie.

On notera qu’il a déjà été démontré que Twitter manipule ses tendances à des fins politiques ; en conséquence la domination de ces réactions pathétiques ne veut pas dire grand chose. C’est toujours la même tendance de renoncement et de fuite de la réalité.

Un mot-clé plus approprié, et qui aurait peut-être pu devenir une tendance sur un réseau libre, aurait été #RemoveKebab (“Virez les Kébabs”, kébab signifiant “bougnoule” par métonymie)

Cavaliers chargeants les turcs à Vienne

Attentat revendiqué par l’État Islamique

AFP :

La police britannique a annoncé jeudi que l’auteur de l’attaque qui a fait [quatre] morts à Londres la veille était un Britannique de 52 ans nommé Khalid Masood, connu de ses services mais sorti de leur radars ces dernières années.

L’attentat, revendiqué par le groupe Etat Islamique (EI), a également fait une quarantaine de blessés dont [un se trouvait] “entre la vie et la mort” et cinq dans un “état critique”, a annoncé la police dans la soirée.

Une quatrième mort a d’abord été annoncée, puis le bilan a été révisé à la baisse, avant qu’un homme de 75 ans ne succombe ce jeudi 23 mars en soirée.

Masood, né le 25 décembre 1964 dans le Kent (sud-est de l’Angleterre), vivait depuis peu dans les West Midlands (centre) et “ne faisait l’objet d’aucune enquête en cours”, a indiqué Scotland Yard. “Les services de renseignement ne possédaient pas d’éléments sur son intention de mener une attaque terroriste”.

Un porte-parole de la police a confirmé à l’AFP que l’individu, connu sous différents pseudonymes, était bien de nationalité britannique alors que la formulation d’origine de son communiqué laissait planer le doute.

Le lieu de naissance de ce parasite ou des documents administratifs ne changent pas la réalité ethno-raciale : il s’agissait d’un pakistanais, qui a pensé et agit en pakistanais musulman.

Khalid Masood

[…]
“L’auteur de l’attaque (…) à Londres est un soldat de l’EI et l’opération a été menée en réponse à l’appel à frapper les pays de la coalition” internationale antijihadiste, a affirmé Amaq, l’agence de propagande de l’EI. C’est la première attaque sur le sol britannique revendiquée par ce groupe extrémiste.

La police britannique a arrêté après l’attentat huit personnes à six endroits différentes, sept à Birmingham (centre de l’Angleterre) et une à Londres, toutes soupçonnées de préparer des actes terroristes. Elle a également mené des opérations à Brighton (sud) et dans le Carmarthenshire, un comté du sud du pays de Galles.

Masood avait été condamné à plusieurs reprises dans le passé pour agressions, possession d’armes et trouble à l’ordre public, a précisé Scotland Yard. Sa dernière condamnation remontait à décembre 2003 lorsqu’il avait été arrêté en possession d’un couteau.

“Il y a quelques années, il a fait l’objet d’une enquête du MI5” (service de renseignement intérieur) en lien avec “l’extrémisme violent”, a expliqué la Première ministre Theresa May devant le Parlement, ajoutant qu’il était alors “un personnage périphérique” dans l’enquête.
[…]
Résolue à afficher sa détermination face à l’attaque la plus meurtrière depuis douze ans au Royaume-Uni, la Chambre des Communes, au grand complet, a observé une minute de silence avant de reprendre jeudi matin ses travaux.

“Nous n’avons pas peur”, a clamé Theresa May en s’adressant aux députés, ajoutant que la démocratie allait “toujours triompher”.

Ils n’ont “pas peur” mais ils refusent de faire quoi que ce soit pour mettre fin à la menace terroriste.

[…]
Une veillée en mémoire des victimes a rassemblé dans la soirée quelques centaines de personnes à Trafalgar Square. Le maire de Londres Sadiq Khan y a affirmé que les Londoniens ne se laisseront “pas abattre” par le terrorisme et “se dresseront pour défendre leurs valeurs”.

Élire un maire pakistanais n’a pas protégé Londres du terrorisme pakistanais. Il semblerait même que ces succès rendent les colons musulmans plus arrogants et agressifs. Qui l’eut cru ?

Conclusion

Les attentats islamistes en Europe ne sont désormais plus des évènements qui provoquent une grande surprise. Le choc et la stupéfaction sont chaque fois plus faibles.

Si une partie de la population s’accroche désespérément au mythe vivre-ensembliste ; la tolérance envers les vermines musulmanes n’a cependant de cesse de diminuer.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

18 Commentaires sur "Attentat islamiste devant le parlement britannique !"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
odin29
23 mars 2017 1 h 00 min

Va t-on voir des bougies, des dessins, des fleurs sur les lieux de l’attentat? Des ” vous n’aurez pas ma haine “???
Réveillez vous bon sang! Nous sommes en guerre et on ne répond pas aux égorgeurs avec des fleurs.
Puissent les identitaires Anglais répondre avec force aux musulmans, islamistes ou pas, modérés ou pas. L’islam n’a rien a faire chez nous.
Une pensée émue aux victimes dont trois petits Bretons qui ont fait connaissance avec l’islam. Courage à tous…

fribrolet
23 mars 2017 4 h 12 min

Quand certains reconnaîtront qui sont leurs ennemis potentiels et que les gens de l’extrême droite sont bons et utiles, ils agiront ! A cause d’eux la France et l’Europe manquent de protection et se laissent envahir et terroriser ! Marre de ceux qui disent qu’ils condamnent alors qu’ils n’agissent pas ! Ce qui arrive n’est pas de la faute des nationalistes ! Connards d’islaniques : je suis mécréant, je déteste ton dieu allah qui pour moi, n’existe pas et n’est pas grand. Je déteste aussi ta sale tronche poilue, idiot, convertisseur de blanches (tes femmes sont moches comme toi ?), pédophile, frustré ! Si on se dit Français on a qu’un pays et qu’une langue natale. Allez gauchistes, croyants, collabos et trouillards votez en avril pour la Présidentielle pour un type se nommant … “on” à la fin du nom mais surtout pas FN ! Lol ! Seule l’extrême droite nous protégera par tous moyens possibles. Ca fait plus de 20 ans que je vote contre ceux que je n’aime pas croiser et entendre parler dans la rue ! Allez ouste ! Merci pour la diffusion de mon com 🙂

White Skin
23 mars 2017 7 h 38 min

Nostradamus lui-même l’avait prédit, la lâcheté de l’occident va provoquer une guerre d’invasion des musulmans contre l’Europe et d’après ses prédictions ça va chauffer.

Darkeuclyde
23 mars 2017 10 h 52 min

Nostradamus disait aussi qu’une armée venant de l’Est envahirait la France, certains suppute que ce serait l’armée russe, au vue des tensions actuelles, ce n’est pas une possibilité à mettre de côté.

Ksenia
23 mars 2017 12 h 26 min

En général, je ne crois pas trop aux prophéties, mais je me souviens avoir lu un vers qui disait à peu près :
‘ Le grand chameau viendra s’abreuver aux sources du Rhône…’, donc l’islam sera maître chez nous, en France…ou alors il voulait dire autre chose…il est difficile de dater ses prophéties, si toutefois ce ne sont pas que des poèmes…

Darkeuclyde
23 mars 2017 21 h 26 min

C’est toujours compliqué d’interpréter des prophéties comme celles-ci car il peut y avoir des interprétations plus ou moins plausibles.
À mon avis Ksenia il serait fort désavantageux de renier ce genre de prophéties qui pourraient très bien se réaliser et de notre vivant.
Non pas que tout soit vrai mais ce n’est pas quelque chose​ à prendre à la légère.

Muzzfighter
23 mars 2017 10 h 43 min

Je ne pleurerai pas sur le sort qui frappe les brits : ils ont élu un maire moslem, ils tolèrent depuis des décennies les menaces des prédicateurs les plus fada, issus de la sphère moslem, au nom de leur espèce de tolérance de communautés qui vivraient côte à côte, dans la célébration commune du “business as usual” !

Londres sera dans moins de 20 piges (s’ils ne se réveillent pas), une ville de musulmans qui feront régner leur loi !

Les anglais sont devenus des larves, et d’ailleurs France Info ce matin, insistait sur le fait que visiblement, les londoniens continuent à vivre sans trop se soucier outre mesure, de ce qui s’est passé !

Je cite grosso modo la dinde de l’agit’ / Prop’ d’État : ” ils checkent leurs mails sur les téléphones (par ce que bien entendu, le verbe vérifier, bah c’est pas tendance), ils marchent vite, ils courent au boulot en sirotant leur café dans un gobelet à emporter (elle n’a pas employé un bon vieux “take away”), bref, business as usual donc !

Propagande ? Certes, en partie, mais pas seulement ! Réalité aussi, car ces inconscients se croient protégés par leur vie virtuelle, leur dévouement au business, et se disent que les attentats, bah, ça fait dorénavant partie de la vie, donc faut juste essayer de courir plus vite que les autres, pour pouvoir rester en vie !

Grosso modo, vous pouvez transposer ça dans n’importe quelle ville de l’Occident, Paris Berlin, Londres, New-York…….business, business, fric, profits, voilà ce qui reste aux occidentaux !

Bref, je ne vois pas trop d’espoir, dans nos pauvres populations d’origine, décérébrées, sans aucunes valeurs d’esprit, sans plus grand chose qu’une laisse technologique qui vibre et sonne à tout va, leur laissant espérer le tintement du fric dans la poche !

Demain, en bons dhimmis, ils plieront l’échine et lécheront les babouches, contre la promesse d’une plus grande télé et d’un nouveau smartphone !

Vous et moi camarades, on sera dans des camps d’internement, on servira aux jeunes bougnoules et blancs convertis, à s’entraîner à la décapitation !

J’espère me tromper, mais je ne fais que peu d’illusions !

Adishatz

Mf /

Sven le latin
23 mars 2017 10 h 53 min

en tout cas sur les réseaux sociaux ça n’a pas l’air d’émouvoir grand-monde !
quand je repense aux cris d’orfraie des gens qui pensaient que la fin du monde était arrivée et que la terre allait s’ouvrir sous nos pieds…..

moralité les gens sont plus choqués par l’élection démocratique d’un dirigeant nationaliste que par la barbarie islamiste !

quand j’écoute sur internet des gens être confiants sur les chances de victoire du FN, dire qu’il y a un réveil ou autre discours de ce genre…. moi je veux bien mais autour de moi c’est pas flagrant du tout ! et j’habite dans un secteur ou le vote FN est fort !
la seule chose que je constate c’est que les gens a tendance nationaliste ne se cachent plus et affirment leurs convictions, ça oui donc ça donne peut-être l’impression d’un réveil mais dans les faits le FN n’a toujours conquis aucune région et doit se contenter d’une dizaine de communes et de deux députés a l’assemblée (dont un qui est plus que suspect).

wpDiscuz