Viktor Orban vante l’homogénéité ethnique, facteur de santé économique

Si seulement Orban voulait bien ne plus essayer de faire tenir cette Union Européenne irréformable et ne plus baiser les pieds des Juifs (en) (PDF), je crois que je serais obligée de cesser de le qualifier d’opportuniste.

Au moins, contrairement au Jobbik, il ne prétend pas que les Hongrois modernes seraient des cousins des Turcs et comprend au contraire que c’est des autres Européens qu’ils sont cousins.

AFP :

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, coutumier des tirades hostiles à l’immigration, a estimé mardi que “l’homogénéité ethnique” de la Hongrie devait être l’un des moteurs de croissance du pays confronté à une pénurie de main d’oeuvre.

Pour le dirigeant souverainiste, chef du parti conservateur Fidesz, l’amélioration des performances économiques du pays ne peut passer uniquement par l’amélioration de la compétitivité.

“Comment y parvenir ?”, s’est-il interrogé lors d’une intervention devant la Chambre de commerce et d’industrie de Budapest. “D’abord en préservant l’homogénéité ethnique. C’est le genre de choses qu’on peut dire aujourd’hui, et pour lesquelles on était exécuté il n’y a pas si longtemps, dans la mesure il est désormais prouvé que trop de mélanges entraîne des problèmes”, a-t-il déclaré.

Ce n’est pas une personne dans un bar qui dit cela.

Ce n’est pas le chef d’un mouvement militant marginal qui dit cela.

Ce n’est pas le chef d’un parti politique qui dit cela.

C’est le chef du gouvernement hongrois qui le dit haut et fort. Le principal dirigeant d’un État qui affirme haut et fort la nécessité de l’homogénéité ethnique.

S’il n’utilise pas le terme de race, encore trop chargé, l’homogénéité ethnique est plus stricte que l’homogénéité raciale, et le sous-entendu racial est très perceptible.

En effet, il y a deux semaines Orban avait invité les “vrais réfugiés” à venir en Hongrie, citant les Français, Allemands, Néerlandais, etc.

[…]
La Hongrie “ne peut pas prendre le risque de changer le fondement du caractère ethnique du pays”, a-t-il réaffirmé mardi, convaincu que cela entraînerait une “dépréciation de sa valeur” et mènerait au “chaos”.

Il a également mis en garde contre le recours à des travailleurs étrangers alors que Budapest est confronté à un problème croissant de pénurie de main-d’oeuvre, lié à une démographie en berne et une forte émigration.

“Je n’aimerais pas voir le pays se trouver dans une situation où les emplois faiblement qualifiés ne sont confiés qu’à des étrangers (…) Nous devons nous-mêmes pouvoir effectuer les tâches nécessaires à ce que la nation fonctionne, qu’il s’agisse de nettoyage de toilettes ou de recherche nucléaire”, a ajouté le Premier ministre.

Je suis absolument et entièrement d’accord avec ces propos de Viktor Orban ; parce qu’ils correspondent parfaitement à ceux que tiendrait toute personne soucieuse de l’intérêt national.

Dans le futur État nationaliste sera mis en place un service de travail obligatoire afin d’effectuer certaines corvées qui doivent être réalisées par quelqu’un. Sans exemption, affectant les enfants des ouvriers comme ceux des dirigeants, il permettra d’assumer des tâches nécessaires à la communauté tout en créant un rite de passage vers l’âge adulte et d’appartenance à la communauté nationale.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Viktor Orban vante l’homogénéité ethnique, facteur de santé économique"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
fleur de lys
1 mars 2017 14 h 02 min

Bonjour

Bon et Saint Carême à tous

Vive la furia franceze

1 mars 2017 21 h 08 min

Bien joué, encore des phrases et des idées respectables tenus par une personne respectable. La Hongrie est bien dirigée par Orban et j’espère qu’elle continuera de l’être. Il a totalement raison pour l’homogénéité ethnique ( raciale même si ce n’est pas dit clairement) et pour accueillir des migrants Européens ( sous entendu : Blancs).
C’est en bonne voie pour nous en Europe, l’heure de la vengeance arrive bientôt.
Toutefois ne mettons pas tout nos espoirs dans la politique, nous ne pourrions être que trop déçus. Il est évident que la politique ne résoudra pas tout…

Snapdragon
2 mars 2017 4 h 51 min

Voyez bien qu au final on ne sais jamais qui est qui .
Fallait bien infiltrer le système.
Et maintenant avec Trump on a enfin des riches conscients de la situation et près à prendre leurs responsabilités du au pouvoir qu’ils possèdent grâce à l argent.
La ligne de front se dessine.

odin29
2 mars 2017 11 h 55 min

Oui Orban est un homme respectable, plein de bon sens, il est de la trempe d’un Poutine et d’un Trump.
La face du monde va changer grâce à ces hommes qui sont notre rempart contre le NOM que veut nous imposer une certaine communauté. J’ose à peine le dire mais ils suivent les traces de pas d’un certain A.H qui, lui, avait bien compris le danger.
Longue vie à Mr Orban, à Mr Poutine et Trump… et à Marine si elle tient le cap.
Le monde blanc n’est pas encore vaincu, loin de là!

Ksenia
2 mars 2017 12 h 56 min

Ce même Victor Orban vient aussi de dénoncer la complaisance de l’UE envers les crimes du communisme… Il est parfait, ou presque…!

2 mars 2017 21 h 05 min

Chaque personne possède des défauts, mais qu’est ce qu’on donnerait pour avoir un Trump ou un Orban Français !

wpDiscuz