Le gouvernement Trump annule les directives d’Obama permettant aux élèves de se rendre dans les toilettes du sexe opposé

En mars dernier, la ville de Charlotte en Caroline du Nord émettait un arrêté qui permettait aux personnes d’aller dans les toilettes correspondant au sexe qu’elles se sont choisies dans la tête, plutôt que dans celles correspondant à leur sexe réel.

En réponse à cet arrêté, fondé sur la théorie qu’être homme ou femme serait une construction sociale, l’État de Caroline du Nord a voté une loi obligeant les gens à utiliser les toilettes correspondant à leur sexe réel, suscitant des vagues d’attaques de la part des organes mondialistes : médias, multinationales, célébrités… Et du gouvernement fédéral américain.

En mai, Obama instituait des mesures absurdes obligeant les écoles publiques à travers le pays à permettre à leurs élèves à utiliser les toilettes correspondant au sexe qu’elles se sont choisies dans la tête.

France Info :

La “bataille des toilettes” est relancée aux Etats-Unis. L’administration du président américain Donald Trump a annoncé, mercredi 22 février, qu’elle mettait fin à un dispositif fédéral de protection des droits étudiants transgenres.

Être dérangé mentalement donnerait le droit d’utiliser les toilettes du sexe opposé. Une protection contre quelle menace ? Mystère.

Les ministères de la Justice et de l’Education, dirigés tous deux par des conservateurs chrétiens, ont en effet publié mercredi soir un bref communiqué indiquant qu’ils “retiraient les recommandations faites au titre de l’article IX [antidiscrimination] en 2015 et 2016”, sur l’accès à des installations non mixtes, comme des vestiaires ou des toilettes par exemple.

Il revient donc de nouveau aux Etats fédérés et aux districts scolaires de trancher dans ce qui avait été surnommé “la bataille des toilettes”. Ce débat avait été déclenché en mars 2016 par le gouverneur de Caroline du Nord d’alors, Pat McCrory, qui imposait notamment l’utilisation des toilettes publiques en fonction du sexe de naissance.

Il serait plus exact de dire qu’il avait été déclenché par les gauchistes de la ville de Charlotte. Pat McCrory avait, avec le parlement de l’État, simplement réagi contre cette décadence.

Imaginez ainsi un garçon se prétendant “fille” pour accéder aux vestiaires féminins avant une séance de natation…

Les étudiants transgenres sont souvent victimes d’humiliations et de vexations du fait de leurs camarades ou des administrations scolaires, qui maîtrisent mal les questions d’identité de genre.

Difficile de maîtriser toutes les absurdités contre-natures inventées par les gauchistes.

On notera que les gros aussi sont souvent victimes d’humiliations et de vexations.

C’est un mécanisme de pression sociale, et c’est une bonne chose dès lors que c’est un problème réel qui est ciblé.

Cela crée une forte incitation à se reprendre en main. Ceux qui ne sont pas capables de corriger ces défauts sont des ratés dont la souffrance est un moindre mal par rapport à la prolifération de leurs tares.

La pression sociale peut aussi malheureusement servir à réprimer des choses justes et bonnes.

Et aux dernières nouvelles, les vermines gauchistes ne s’alarment pas des difficultés que la pression sociale crée pour les racistes et les nationalistes, au contraire.

[…]
Mara Keisling, responsable du Centre national pour l’égalité transgenre, a estimé que cette décision des ministères de la Justice et de l’Education était “tout simplement et dangereusement, mauvaise et fausse”.

Un argumentaire d’une profondeur renversante.

Les décadents et les médias se lamentent en coeur de la saine décision du gouvernement Trump.

Ils vont devoir prendre l’habitude de perdre !

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Le gouvernement Trump annule les directives d’Obama permettant aux élèves de se rendre dans les toilettes du sexe opposé"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
23 février 2017 22 h 11 min

Enfin cette mesure ridicule pour malades mentaux et psychopathes est enlevée. Des toilettes mixtes mais on aura tout vu avec Bwana. Quel dégénérescence tout de même. Heureusement Trump est là et il fait le ménage, c’est parfait, plus les jours passent et plus j’ai l’impression que nous avons cru en le bon candidat ! Il faut montrer à cette bande d’abrutis stupide que sont les gauchistes qu’ils n’arriveront plus ( aux USA pour le moment) à dicter leurs lois.

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
23 février 2017 22 h 31 min

Faudra enfermer les gauchistes, et les mettrent dans des camps de ré-éducation, pour sauver les moins atteint…

24 février 2017 10 h 22 min

Déconne pas au Canada ils ont fait des centres de déradicalisation pour les extremistes…de droite ! Le Canada est vraiment pourri jusqu’à l’os….
Ils t’ont piqué ton idée pour les gauchistes mais ils l’appliquent pour nous.
N’empeche je me demande bien ce qu’ils montrent dans ses centres ? Des musulmans super gentils et des bisounours partout ?

Ksenia
24 février 2017 14 h 57 min

Bravo au gouvernement Trump de commencer à mettre fin à ces délires LGBT !
De plus, ces toilettes ‘ transgenres ‘, tous comme les vestiaires permettent à tous les pervers hommes de se rendre dans des lieux intimes réservés aux femmes…
Ces gauchistes sont vraiment tarés…

wpDiscuz