Dix-huit mois de prison pour l’exécution d’un palestinien par un soldat israëlien : un minimum pour sauver les apparences

Nous avions déjà discuté de cette affaire quand les juges avaient reconnu coupable le soldat, tandis qu’une large majorité des Israëliens étaient en faveur de l’acquittement.

Les youpins sont en effet pris entre deux feux : d’une part la nécessité de préserver un tant soit peu leur image internationale, et d’autre part l’idée très dominante chez eux selon laquelle, pour citer (((Dreuz))), “celui qui lève la main sur un juif pour le tuer doit savoir qu’il ne rentrera vivant pas [sic] chez lui”.

Et les juges ont donc pris une décision cherchant à ménager la chèvre et le chou.

RT :

Elor Azaria a été condamné à 18 mois de prison par un tribunal israélien pour avoir tiré une balle dans la tête d’Abdel Fattah al-Sharif à Hébron, un assaillant palestinien qui était hors d’état de nuire. La scène s’était déroulée en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, le 24 mars 2016 et avait été filmée par un militant d’une ONG israélienne.

Le sergent de 21 ans est le premier soldat israélien depuis plus de dix ans à être condamné pour homicide selon la presse.

Sans doute parce qu’il y avait une vidéo offrant une preuve irréfutable de son action.

Le prévenu a accueilli sa condamnation avec un large sourire, comme en témoignent les photos de l’intérieur du tribunal.

Elor Azaria avait été déclaré coupable d’homicide volontaire par les trois mêmes juges le 4 janvier. L’accusation avait requis au minimum trois ans.

Le porte-parole du gouvernement palestinien Tareq Richmaoui a estimé que cette peine était un « feu vert » donné aux « crimes des soldats » israéliens. Il a dénoncé une « peine allégée » à l’encontre du militaire.

C’est exactement ce que c’est.

Il ne s’agit pas ici de critiquer l’idée selon laquelle un peuple pourrait condamner à mort une personne s’attaquant à lui – contrairement aux youpins, je recherche la cohérence, et je ne pourrais dire autre chose tout en soutenant la mise à mort de tous ceux qui menacent la race blanche.

Il s’agit bien de critiquer l’immense hypocrisie juive, qui exige en même temps des Blancs anti-racisme et droit-de-l-hommisme. Le cas est évident avec les principales organisations juives tendances CRIF/LICRA, mais il ne se limite pas à elles.

Ainsi, soutien fanatique d’Elora Zaria, le site (((Dreuz))) écrivait : “Les excellents chiffres de baisse du racisme doivent être portés au bénéfice des Français de souche, dont la tolérance une fois de plus est confirmée.” Un ethno-nationaliste comme Boris Le Lay est considéré comme “dégoûtant” par ces mêmes youpins non seulement à cause de ses propos anti-juifs, mais aussi anti-arabes et anti-nègres.

Bref, ces youpins ci voudraient un peu plus de vigueur contre les musulmans “antisémites”, mais surtout conserver des blancs bien manipulables et parasitables.

A l’extérieur, plusieurs dizaines de personnes, étroitement surveillées par les policiers après des heurts lors d’une précédente audience en janvier, ont manifesté leur soutien au soldat, brandissant des pancartes et des banderoles où étaient écrits des slogans tels que « On ne laisse pas tomber les combattants » ou « Mort aux terroristes ».

D’éminentes personnalités politiques, y compris des membres du gouvernement, considéré comme le plus à droite de l’histoire du pays, avaient volé au secours du soldat Azaria.

Le ministre de la Culture Miri Regev avait invoqué la sensibilité des mères dont quasiment tous les enfants doivent accomplir leur service militaire. Elor Azaria est « notre fils, notre enfant », avait-elle déclaré.

Comme si le fait d’accomplir son service militaire faisait de quelqu’un automatiquement un tueur extra-judiciaire.

L’état-major, lui, avait bravé la réprobation de la droite dominante, et poussé au procès.

Il fallait bien préserver l’image du Youperets et faire comprendre aux soldats que les règles officielles doivent être respectées.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Dix-huit mois de prison pour l’exécution d’un palestinien par un soldat israëlien : un minimum pour sauver les apparences"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Guilty Spark 88
22 février 2017 22 h 57 min

J’espère que les braves et courageux palestiniens se révolteront et arracheront leur liberté à ces vils colonialistes israëliens !
Le cas échéant, j’espère aussi que les juifs défendront corps et âmes et phosphore blanc leur terre ancestrale contre ces palos débiles !

albert
23 février 2017 2 h 09 min

Personne ne les aime ,, nulle part . Il en fut toujours ainsi car leur racisme outré nous en éloigne .
Les youpis n’en prospèrent pas moins et nous serions très avisés de nous mettre à leur école … pour ne pas disparaître .

23 février 2017 12 h 26 min

Palestiniens ou youpins c’est la même merde. Pourvu qu’ils se règlent leurs comptes entre eux ça ne me dérange pas. Plus les morts seront nombreux mieux c’est. Israël/Palestine même combat, une balle pour ses sous races.

Ksenia
23 février 2017 13 h 21 min

Les Israéliens sont tout de même les plus dangereux, ces youpins étant la cause de tous nos malheurs, depuis très très longtemps… Mais ce conflit n’est pas le nôtre, n’en déplaise à Mélanchon, Besancenot and co.

23 février 2017 22 h 16 min

Oui je suis d’accord mais soyons honnêtes : si ses deux populations merdiques venaient à disparaitre sans que nous mettions un quelconque effort là dedans, ce ne serait que bénéfique pour nous. Et pour finir leur conflit en effet nous n’en avons rien à carrer. Tout les cons qui manifestent en France pro israel ou pro palestine et ben tout le monde dans l’avion et ils vont se battre là bas mais pas chez nous : bon débarras, mais je sais très bien que pour le moment personne ne les mettras dans un avion…

wpDiscuz