Christian Movio et Luca Scatà ont été youpinés de leurs médailles

Christian Movio et Luca Scatà sont les deux policiers italiens très courageux qui ont abattu Anis Amri, le terroriste de Berlin. Blanche Europe les saluait en décembre dernier, remarquant que ces deux policiers sont de bons fascistes, ce qui est tout à fait normal et sain.

Mais ceux qui nous gouvernent ne pouvaient pas laisser impuni ce pied de nez du destin.

RT :

Le gouvernement allemand aurait envisagé d’honorer les deux policiers italiens qui ont abattu l’auteur du carnage du marché de Noël à Berlin. Problème : les profils sociaux des deux fonctionnaires sont truffés de références au fascisme et au nazisme.

Le gouvernement allemand aurait envisagé d’attribuer la « Bundesverdienstkreuz », littéralement, la « croix fédérale du mérite » aux deux policiers qui ont abattu dans la nuit du 22 au 23 décembre 2016 l’auteur de l’attaque au camion-bélier de Berlin quelques jours plus tôt.

Mais, selon le quotidien britannique The Guardian, l’Allemagne y aurait renoncé après avoir appris que les deux fonctionnaires, Luca Scatà et Cristian Movio, avaient publié de nombreux posts à connotation fasciste.

Dans ce monde de pharisiens, ce ne sont pas les actes qui comptent, mais les professions de foi. Si ces policiers ont bien agi, mais qu’ils ont mal cru, qui sait s’ils n’ont pas mal agi ?

En tout cas, cette piteuse manoeuvre n’émeut pas spécialement les proches des braves policiers fascistes.

Le maire de la ville ou réside Luca Scatà a pris sa défense : « Nous sommes très fiers de Luca. La décision du gouvernement allemand de ne pas le récompenser est exagérée. Je connais Luca depuis qu’il est enfant et il n’a jamais fait de politique ».

Le père de Scatà, joint par le Guardian a pour sa part réagi de la façon suivante : « Si le gouvernement allemand a décidé [de ne pas honorer mon fils], il peuvent garder leur décoration à Berlin. Je m’en fiche. »

Je ne vous le fais pas dire, monsieur Scatà !

C’est même un honneur de n’en recevoir aucun de la main d’un traître.

Pour savoir ce que quelques Italiens représentatifs pensent des races de boue qu'(((on))) leur impose, voici une vidéo intéressante :

Auteur: Basile

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Christian Movio et Luca Scatà ont été youpinés de leurs médailles"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Tom
17 février 2017 7 h 02 min

Pas de médailles ? Tant mieux… ne pas être “honoré” par le gouvernement allemand est une très bonne chose!

Pas mal la dernière vidéo ! Truc que l’on ne pourrait pas voir en France…

Sven le latin
17 février 2017 9 h 53 min

elle commence a dater la vidéo, il s’agit de Paolo Di Canio excellent joueur a la Lazio Rome.

pour info, très souvent les clubs de football ont également une connotation politique, religieuse ou culturelle, quelques exemples :

en Italie : a Rome l’AS Rome est le club des extreme-gauche tandis que la Lazio Rome est celui des extreme-droite
a Milan, le Milan AC était le club des italiens de souche tandis que l’Inter Milan était celui des étrangers (bien souvent a l’époque des étudiants)

en Espagne : a Madrid le Real Madrid est traditionnellement le club des classes aisées tandis que l’atlético Madrid est celui des classes populaires

a Barcelone, le FC Barcelone est le club des indépendantistes catalans, l’Espanyol Barcelone étant celui des pro-Espagne (ironie du sort, l’Espanyol joue dans un stade appelé Lluys Companys…… un indépendantiste enragé !)

a Séville le Bétis Séville était le club des catholiques, le FC Séville celui des laïques

et pour finir, mention spéciale aux clubs Moscovites

le CSKA Moscou était traditionnellement le club de l’armée
le Spartak Moscou était le club des coopératives agricoles
le Dinamo Moscou était le club de la police politique
le Lokomotiv Moscou était le club des cheminots
le Torpedo Moscou était le club d’un empire automobile soviétique.

aujourd’hui dans la plupart des cas que j’ai cités, ces clivages n’existent plus a part les cas notables de Rome et Barcelone, le business et le marketing ayant balayé ces identités…… triste époque !

Earl Turner 31
17 février 2017 23 h 18 min

En Ecosse, le Celtic Glasgow pour les chrétiens et les Rangers pour les protestants.

Earl Turner 31
17 février 2017 23 h 23 min

En France, le PSG pour les nègres et l’OM pour les bougnouls.

Ksenia
17 février 2017 11 h 41 min

Ils ont fait leur devoir, et c’est là leur honneur. Mieux vaut ne pas être décoré par la génocidaire du peuple allemand qui n’aura aucun scrupule à distribuer un jour des médailles quelques ‘ migrants ‘…

17 février 2017 19 h 29 min

Dommage pour leurs médailles mais ils n’ont pas à avoir honte, ils ont des idées saines et les ont montrées. Gloire à eux de plus ajoutons que leurs idées valent milles médailles du système anti Blanc actuel.
Bravo à eux !

wpDiscuz