Les dirigeants régionaux de l’AfD votent en faveur de l’exclusion de Björn Höcke

La branche des cocus au sein de l’AfD apparaît dominer celle des personnes raisonnables.

Pour rappel, Höcke n’avait pas contesté le récit officiel sur le méchant nazisme, mais avait jugé qu’il est temps de mettre fin à la culture de la honte et de la repentance ; critiquant le (par ailleurs très moche) Mémorial de l’Holocauste comme un monument à la défaite.

C’est cela qui a servi de prétexte à des attaques politiques et médiatiques vicieuses, auxquelles se sont jointes certains politiciens de l’AfD prétextant que les paroles de Höcke nuiraient au parti – alors que leurs réactions nuisent bien davantage non seulement au parti, mais aussi à leur pays.

Reuters :

Deux-tiers des dirigeants régionaux de l’AfD ont voté lors d’une vidéo-conférence pour débuter un processus légal au sein du parti pour exclure Höcke, qui a dit dans un communiqué qu’il regrette la décision du parti.

“Je suis convaincu que je n’ai violé ni les statuts ni les règles du parti”, a-t-il déclaré.

Le corps d’arbitrage du parti en Thüringe devra maintenant décider d’accepter ou non la motion, a déclaré le parti dans un communiqué envoyé par courriel. Si ce corps rejettait la motion, le parti pourrait se tourner vers son corps d’arbitration fédéral pour un jugement final.

Créé en 2013 par un économiste pour s’opposer au renflouement de l’eurozone, l’AfD s’est depuis transformé en un parti anti-immigration, recevant le soutien d’allemands furieux contre la décision de la chancelière Angela Merkel en 2015 d’accueillir les réfugiés [sic].

Le co-dirigeant du parti Jörg Meuthen, vu comme le représentant d’une branche modérée dans le parti, a dit que le corps arbitral de Thüringe rejetterait probablement la motion parce que les remarques d’Höcke lors d’un discours.

Meuthen a voté contre la motion.

“Le processus d’expulsion fait face à des barrières importantes”, a-t-il déclaré à Reuters. “La résolution est ecessive.”

Ce même Meuthen est un cocu qui s’était indigné quand Höcke avait parlé de l’explosion démographique africaine (en).

Le parti a dit que la décision a été prise après un examen approfondi du discours d’Höcke aux jeunes soutiens de l’AfD en janvier à Dresde, [ville] abritant le mouvement anti-musulman PEGIDA.

Les remarques d’Höcke selon lesquelles le mémorial de l’Holocauste était un “monument de honte” ont été applaudies par les sympathisants et critiqués par les politiciens, dont certains qui l’ont qualifié de nazi.

Et voilà.

Il est admis que les sympathisants de l’AfD en ont largement marre de cette culture d’auto-flagellation permanente et sont pour la plupart d’accord avec Höcke, mais divers dirigeants cocuservateurs veulent quand même l’exclure.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

8 Commentaires sur "Les dirigeants régionaux de l’AfD votent en faveur de l’exclusion de Björn Höcke"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Aryan Nation
15 février 2017 12 h 12 min

Un anecdote concernant le fameux memorial de mes couilles à Berlin. J’y suis passé pour rire un peu avec ma fille de 8 ans. L’innocente (du moins le croit elle encore) bambine s’amusa d’emblée à sauter de bloc en bloc alors que je la tenais par la main. Un garde s’approche alors de moi, non pour me réprimander pour mon manque évident de sentiment de culpabilité, mais pour m’expliquer qu’il y a déja eu de nombreux accidents avec des enfants ayant fait de mauvaises chutes et qu’en plus vu la configuration des lieux (un labirynthe de blocs de beton) il est impossible d’accès à un véhicule de secours. Non seulement ce machin est une plaie hideuse et humiliante (c’est le but) mais en plus c’est physiquement dangereux.

Bien sur aucune mesure de sécurisation ne sera prise car ce serait une fois de plus tuer les 6.000.000 une deuxième fois.

15 février 2017 15 h 41 min

Pourquoi vouloir dégrader un si joli monument ? Ajouter de la sécurité reviendrait à ne pas rendre hommage à 6 000 000 de morts affreuses !! Voyons voyons.
Quelqu’un pourrait aller repeindre ce joli monument pour montrer notre compassion avec les morts de cette jolie fable ?

Aryan Nation
15 février 2017 20 h 09 min

Détail (holo)caustique: cet endroit Sacré Porteur de la Souffrance de Lumière devient dès la nuit tombée un endroit où les PD viennent s’enculer. http://next.liberation.fr/sexe/2013/02/06/l-histoire-sanglante-et-l-esthetique-fasciste-de-berlin-exercent-une-attirance-sur-les-gays_879805

SS88 anonyme
15 février 2017 20 h 23 min

Oh là là, quel dilemme entre les juifs et les gays qui passe en premier ?

Remarquez le ton de l’article de (((libé))). Une simple photo le bras levé serait ultra sanctionné et vouée aux gémonies, même une gamine qui joue est réprimandée, mais les gays qui s’enculent là ce n’est pas scandaleux.

En temps voulu ces choses là seront à détruire.

14/88

15 février 2017 20 h 28 min

Au moins cette chiure de monument sert à deux types de dégénérés, deux pour le prix d’un ? En plus ça fait le jour et la nuit donc rentabilité du truc au maximum !
Il va falloir détruire puis reconstruire beaucoup de choses, et dire que certains ont peur de se retrouver au chômage ! …

SS88 anonyme
15 février 2017 20 h 31 min

Effectivement ce n’est pas le travail qui manquera 🙂

14/88

Felipe
15 février 2017 16 h 02 min

Que Höcke crée son propre parti, et on verra dans quelques années que le vent du changement réel sans langue de bois, soufflera vers lui.

Steph
16 février 2017 5 h 06 min

Dans combien de temps allez-vous comprendre que ce n’est pas au niveau des partis que s’exerce le pouvoir ?
La vie politique ne sert qu’à indiquer à la haute-finance le “chemin de moindre résistance” à l’extension de son pouvoir.
Le marché électoral fait se rencontrer des putes en manque d’estime avec des clients en manque de rêve. Et au milieu, les intermédiaires juifs spéculent à la hausse pour l’un ou l’autre.

wpDiscuz