Richesse culturelle : une vingtaine de “jeunes” commettent d’importants saccages à Juvisy

Ce n’est précisé nulle part dans les articles des médias français, mais pourtant le doute est inexistant : les “jeunes” dont il est fait mention depuis la presse jusqu’à la télévision sont des racailles non-blanches – la seule question est de savoir s’il s’agit de maghrébins ou de noirs.

Le Figaro :

Un quartier de Juvisy-sur-Orge dans l’Essonne a été saccagé dans la nuit de samedi à dimanche par une bande de jeunes.

Des “jeunes”.

Cagoulés et armés de barre de fer, de battes de baseball et de machettes, ils ont terrorisé les habitants du quartier du Plateau pour un motif pas encore clairement défini.

La présence de machettes me fait toujours penser à des nègres…

Nègres à machettes

Personne n’a été blessé. Alors que les jeunes [sic] sont arrivés par bus vers 20h, la police n’a pu intervenir que vers 21h30. Ils ont interpellé onze personnes, parmi lesquelles sept mineurs connus des autorités. Ces derniers seraient des habitants d’Athis-Mons, une commune voisine. Après avoir nié les faits, ils ont été relâchés dimanche avec une convocation devant le juge pour enfant. Ce lundi, de nouveaux individus, âgés de 17 à 22 ans, ont été placés en garde à vue, selon France Info.

Samedi soir, une vingtaine de voitures, garées rue des Écoles ont été attaquées et deux portes d’immeubles de la résidence du Petit Merlet ont été fracturées. Un appartement a également été ravagé, alors que les habitants, un père de famille et son jeune enfant, étaient présents. Mais ce dernier n’avait « manifestement rien à faire dans cette histoire de règlement de comptes (…) Ils se sont trompés d’appartement. », a déclaré sur France Info le maire Les Républicains de la ville, Robin Reda, qui a évoqué une « scène de véritable guérilla urbaine ». Il pourrait plutôt s’agir d’un règlement de comptes entre deux bandes de jeunes, l’une d’Athis-Mons, et l’autre de Juvisy-sur-Orge.

La nouvelle méthode pour se régler les comptes c’est de saccager le quartier du rival ?

Interrogé par Le Figaro, l’édile a fait part de « sa sidération» déplorant «cette violence gratuite ayant une ampleur inédite dans la commune ». Ce quartier n’était pas connu comme étant difficile en comparaison à celui de la gare. Il reconnaît toutefois des « occupations d’escaliers et de caves » qui inquiètent les riverains.

Des occupations menées par des enrichisseurs culturels extra-européens qui mènent en ces lieux des activités hautement culturelles comme le trafic de stupéfiants.

De nombreux retraités vivent au Plateau et ont été choqués par cette soirée. L’un des représentants de l’association de riverains « Juvisy C’est Vous » confirme : « C’est la consternation. Ce sont des gens modestes qui ont été attaqués. Il y a 20-30 ans, Juvisy était une ville sympathique, sans violence. Si la police n’arrive pas à nous protéger, certaines personnes vont finir par vouloir se défendre tout seul. Je ne serai pas surpris si certains habitants décidaient de s’armer. »

Et qu’est-ce qui a changé en 20-30 ans pour produire ce résultat ?

De manière très “étonnnante”, c’est une question que les grands médias évitent très soigneusement de seulement même formuler.

Parce qu’ils savent que cela pourrait orienter vers une réponse gênante : la composition ethno-raciale de la population de Juvisy et des communes avoisinantes.

La police municipale, qui a continué de nettoyer les débris de verre dans la matinée de lundi, a également fait du porte-à-porte pour rassurer les habitants. Robin Reda a de son côté rencontré la préfète de l’Essonne afin d’évoquer « un renforcement de la vigilance et un appui opérationnel ». Il espère faire avancer le déploiement de la vidéo protection, notamment pour lutter contre le trafic de drogue et d’armes qui se développent dans la commune. Mais pour le membre de « Juvisy C’est Vous », « la vidéo surveillance ne remplacera pas la police humaine ». Il appelle également à une réponse pénale plus ferme à l’encontre des délinquants récidivistes.

Car en effet, quelles peines seront infligées aux délinquants interpelés par la police ? De la prison avec sursis pour les mineurs et peut-être un peu de ferme avec rapide libération conditionnelle pour les majeurs ?

Il faut néanmoins comprendre que si une politique d’emprisonnement massive des délinquants et criminels fera chuter le taux de criminalité – les États-Unis l’ont prouvé en mettant en place ces dernières décennies un niveau d’incarcération extrêmement élevé – elle n’ira pas jusqu’à la racine du problème.

Le maire pointe également le manque d’effectif criant dans cette circonscription. Un seul commissariat couvre les communes de Juvisy-sur-Orge, Viry-Châtillon et Grigny, soit un policier pour 800 habitants. Une seule voiture était disponible ce soir-là, ce qui explique que les forces de l’ordre ne soient arrivées qu’une heure trente après le début des faits.

Le taux de policiers est quelque chose qu’il est difficile de juger sans pouvoir le mettre en contexte : les agents administratifs sont-ils comptés ? S’agit-il seulement des forces de terrain ? Dans un pays blanc normal où les forces de police ne sont pas surdimensionnées pour protéger l’État ou contenir les racailles, 1 policier pour 800 habitants serait un ratio tout à fait raisonnable en ce qui concerne les forces d’interventions ; quoique un seul véhicule d’intervention disponible pour une zone couvrant 70.000 habitants apparaisse insuffisant.

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que le problème de fond n’est pas un manque de policiers mais un excès de racailles immigrées.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

13 Commentaires sur "Richesse culturelle : une vingtaine de “jeunes” commettent d’importants saccages à Juvisy"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Le National-Libéral
17 janvier 2017 9 h 51 min

“pour un motif pas encore clairement défini.” : Comme si les gens de couleur avait besoin d’un prétexte pour tout saccager. Ces gens là n’ont juste ni âme, ni conscience !

Ben
17 janvier 2017 18 h 05 min

Bonjour à toutes et à tous.

Je suis tombé sur ce site au cours de diverses recherches personnelles sur les opinions et points de vus ultra nationalistes.

Je ne partage pas du tout les opinions et l’idéologie que véhicule ce site. Cependant étant pour une liberté d’expression totale je trouve cela intéressant de pouvoir s’informer sur un courant politique qui m’est en tout point étranger. Je vous dresse brièvement mon profil avant de vous adresser mon message afin que vous compreniez mieux qui s’adresse à vous. Jeune homme de 27 ans, pas d’études supérieures ,( je compense ce point par une quête sans fin d’enrichissement culturel), cuisinier de métier actuellement, grand amoureux des lettres j’écris des textes de rap/Slam ainsi que des poèmes , de nationalité française mes parents sont Reunionais mais et le mais en est un grand : le métissage a fait que j’ai un faciès de maghrébin (moi je m’en fous, mais une bonne partie de la population non)n’ayant pourtant aucune origine connues de par ces contrées (recherches généalogiques étant faites), je précise ce point car il a été crucial à un moment de ma vie et l’est toujours plus ou moins.

Ceci étant fait je vais vous exposer mes opinion en réponse globale au message véhiculé par ce site, j’interviendrai si on m’en laisse le droit en plusieurs fois en commentant divers articles.

“Mesdames et Messieurs ultra nationalistes,

De plus en plus l’extrémisme monte en puissance à l’échelle de l’humanité, toutes idéologies confondues.
Ceci tient place dans nos sociétés en tant que reflet de la décadence que l’humain a cultivé au fil des siècles à savoir le :”Toujours plus” d’argent,de pouvoir, de possessions etc…
Nous approchons actuellement d’un stade critique pour l’humanité toute entière et il est logique d’en chercher les causes. Les flux de population, l’ouverture des frontières ont contribué à une expansion économique nécessaire ET au cosmopolitanisme, ceci en toute logique. La course à l’enrichissement de certains pays au détriment d’autres ont mené à des exodes de populations exploitées vers des pays où il fait bon ou meilleur “vivre”. Tout cela découle d’une logique basique l’humain a besoin de confort,si on vous installe sur une chaise et si on vous propose ensuite un fauteuil plus confortable vous irez sur le fauteuil.
Pour recentrer mon écrit sur la France je vais prendre l’exemple de l’Algerie et je vais citer d’entrée les propos de Mr CDG “l’intégration ne sera pas possible”.
Imaginez votre pays colonisé officiellement par un autre et tout ce qui s’en suit, un jour les locaux se révoltent, la colonisation prend fin suite à un conflit armé.
En “compensation” des préjudices subis on vous annonce que le dit pays ex colonisateur permet une immigration, dans un pays plus moderne, en plein essor ou le socialisme à beaucoup œuvré et ou l’on aide les gens à mieux vivre… Une fois de plus la logique humaine pousse une grande partie à faire le voyage. Première vague peu revancharde. Mais ces personnes ont eu des enfants, qui ont grandi en votant la guerre partout dans le monde grâce aux médias, qui ont de près ou de loin entendu les mots de penseurs de toutes idéologies en cherchant leur place dans une société qui de une n’est pas la leur culturellement et qui de deux est elle même en pleine mutation.
(Mon discours reste global car si je précise tout je pourrai écrire un livre et la n’est pas le but.)

De la vous vous retrouvez avec des gens perdus, ils sont étrangers en France mais le sont aussi dans leur pays d’origine… Ceci crée selon mon avis un déséquilibre énorme dans l’inconscient de certains individus qui motivé par les stimulus de la société de consommation actuelle se retrouvent pilotés par le dicton “La faim justifie les moyens”. L’état d’esprit de ras le bol général, les mots bien visés de certains penseurs amènent forcément à des dérives humaines dans ce cas de figure.

Je ne justifie en aucun cas ces dérives violentes dont il est question dans l’article ce dessus, je les condamne mais mon message est le suivant : A qui la faute ? Le monde est fou aujourd’hui en j’en pleure, mais c’est désormais le monde dans lequel nous vivons qui définit conditionne les actions humaines qu’elles soient bonnes ou mauvaise, le vice étant prédominant il l’est aussi désormais dans” l’human behavior” actuel. Tout le monde en a marre de tout, tout le monde veut tout, toute monde ne veut rien faire, tout le monde est en quête de reconnaissance, d’espoir de briller par quelconque moyen, tout le monde est à bout, c’est l’humanité qui crie au secours à chacun de ces actes insensés.

17 janvier 2017 18 h 56 min

Boaf le motif en effet ils en ont pas besoin : si ils s’emmerdent c’est soi ils vont dealer soit ils vont casser des trucs… futurs ingénieurs qu’ils disent !

Gemar.Pressac.39/45
17 janvier 2017 19 h 18 min

C’est des candidats potentiels pour la réconciliation.

17 janvier 2017 20 h 06 min

Qui aurait envie de se réconcillier avec des races de boue ?
Soral ou les banlieues patriotes du fn me font bien rire sur ce sujet…

Ksenia
17 janvier 2017 14 h 53 min

Encore une négrerie…et ils sont tellement stupides qu’ils se sont trompés d’appartement !

17 janvier 2017 19 h 02 min

Faut pas trop leur en demander hein, ils arrivent déja à coordonner leurs deux bras pour taper sur des voitures alors c’est pas mal.

17 janvier 2017 19 h 02 min

“Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que le problème de fond n’est pas un manque de policiers mais un excès de racailles immigrées.”
Surtout aussi que les policiers n’ont pas la loi avec eux, et puis voir le jeune que t’a arreté dans la journée repartir sans être condamné car plus de place dans la prison de une ça doit démoraliser et de deux( alors que nous on roule un peut trop vite, bon vraiment trop vite, on y a le droit) ils peuvent pas être efficaces…
Et ce n’est pas un excès qui est le problème, le problème c’est eux tout court ! Qu’on en a 1% ou 10% on les trouvera toujours dans les mauvais coup. Des sales races. D’ailleurs encore une fois ce sont des “jeunes”.
Petite parenthèse au niveau des jeunes, allez donc visionner un clip de rap sur youtretube et vous vous apercevrez que ce genre de comportement violent est prônée par les “jeunes”… et aussi les violences envers les Blancs bien entendu.

Trombone
17 janvier 2017 21 h 43 min

“un seul véhicule d’intervention disponible”… Cela me parait douteux. Il n’ont plutôt pas voulu intervenir pour ne pas être attaque en riposte. Devoir attendre 1 heure et demi alors que tout un quartier (une rue) se fait vandaliser s’est ridicule. Je n’y croit pas un instant alors que la France est (soit disant) en état d’urgence. C’est plutôt un test pour pouvoir se poser en martyr en cas de réaction de la police…

UnPosteur
19 janvier 2017 20 h 41 min

En effet c’est là la plus grosse hypocrisie, si ils sont intervenu au bout d’une heure et demi c’est parce que le saccage était pratiquement terminé et la plupart des auteurs disséminés. Je vis en banlieue chaude et je connais bien le courage dont la police sait y faire preuve. Ils sont bien plus coulants et sympathiques envers les “jeunes connus des services “qu’ils ne le seront jamais envers un blanc qui a grillé un stop en vélo.

20 janvier 2017 18 h 45 min

Et oui comme d’habitude et puis le Blanc qui grille un feu rouge ne risque pas de ramener la moitié de sa cité pour venir bruler les policiers dans leur propre bagnole… faire peur pour regner : ils ont bien compris cela et ça marche bien pour eux.

Earl Turner 31
17 janvier 2017 22 h 28 min

On a le droit de savoir qu’ils ont entre 17 et 22 ans, qu’ils habitent Athis-Mons mais on a pas le droit de connaître leur race. C’est hypocrite. On dit tout ou on ne dit rien.
Ce qu’on a appris peut créer un amalgame contre tous les jeunes entre 17 et 22 ans ou contre les habitants d’Athis-Mons.

wpDiscuz