Église noire incendiée et vandalisée au Mississippi : un nègre arrêté

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le (((Huffington Post))) vient d’annoncer explicitement qu’un nègre avait été arrêté pour son implication présumée dans l’incendie d’une église afro-américaine du Mississipi. Une implication que Blanche Europe avait prédit d’emblée.

Au passage, cet État est le plus négrifié des États-Unis, 37% de la population totale s’étant identifié à cette race lors du recensement de 2010.

Huffington Post :

Les autorités du Mississippi ont arrêté un homme soupçonné d’avoir incendié une église afro-américaine et d’avoir inscrit “Votez Trump” sur le bâtiment une semaine avant l’élection présidentielle aux États-Unis.

Le département des affaires publiques du Mississippi a annoncé mercredi l’arrestation du suspect, Andrew McLinton, un Afro-Américain âgé de 45 ans.

Voyez-vous cela, le (((Huffington Post))) qui mentionne la race du suspect alors que celui-ci n’est pas blanc. Serait-ce un signe que les (((médias))) essaient de se rebâtir une crédibilité, trop de gens ayant remarqué leurs omissions tendancieuses presque chaque fois que l’on a eu affaire à des criminels non-blancs par le passé ?

Quoi qu’il en soit, soyez assurés qu’ils ne deviendront pas nos amis pour autant. Si vous veniez à en douter, rappelez-vous simplement que (((ceux))) qui en sont les propriétaires vous considèrent comme des animaux, entre autres choses.

[…]
L’homme a été arrêté à Greenville, au Mississippi, où se trouve l’Église baptiste missionnaire Hopewell incendiée et vandalisée lors de l’attaque du 1er novembre.

Le suspect est membre de la congrégation de l’église, a précisé le pasteur Clarence Greene, joint par l’Associated Press.
[…]
“Nous ne pensons pas que (l’attaque) ait été politiquement motivée. Mais il pourrait y avoir eu des efforts pour la faire paraître comme un acte politiquement motivé”, a déclaré le commissaire aux assurances du Mississippi, Mike Chaney.

Affirmer que cette attaque n’était pas motivée politiquement est d’autant plus inepte qu’elle s’est produite une semaine avant l’élection du 8 novembre.

Les (((médias))), à ce moment, avaient immédiatement tenté de récupérer cette histoire dans le but de salir Trump lors du sprint final de la campagne.

Notons également que, comme par (((hasard))), la révélation de l’identité et de la race du suspect lié à l’affaire est survenue après l’élection. La divulgation de telles informations avant le 8 novembre eût été, en effet, plutôt gênante pour Clinton et son (((équipe))).

Rappelons-nous ce qu’en disaient les médias à l’époque.

RFI :

La police du Mississippi a ouvert une enquête pour incendie volontaire, après la destruction d’une église dans le Mississippi. […] Ce n’est pas le premier incident raciste qui émaille la campagne du candidat républicain.

Je dirais plutôt que ce n’est pas le premier incident dans lequel des nègres sont impliqués des deux côtés… cela se produit tous les jours à Chicago et à Détroit !

Les associations de droits civiques du Mississippi attribuent cet incendie criminel au climat délétère de la campagne. Les responsables de l’église en sont persuadés, il s’agit d’un « crime de haine », d’une manœuvre d’intimidation envers la communauté noire. Le FBI est en charge de l’enquête.

La haine d’un nègre envers d’autres nègres… un noir qui cherche à intimider sa propre communauté… une analyse pleine de bon sens.

La campagne Trump a exprimé sa tristesse et condamné cet acte criminel, mais la NAACP, la plus importante organisation de droits civiques aux Etats-Unis, ne se satisfait pas de ces déclarations. Son président estime que la rhétorique du candidat libère les plus bas instincts dans un pays où le problème de la discrimination raciale est à fleur de peau.

Disons que la (((NAACP))) doit aujourd’hui tenter de se faire discrète ! Malheureusement pour elle, ce sont les plus bas instincts de ceux qu’elle défend qui ont été libérés…

Car à cette affaire s’ajoute le soutien apporté par le journal du Ku Klux Klan au candidat républicain.

Que vient faire le Ku Klux Klan dans cette histoire ???

Bref, l’objectivité des (((médias))) est une fois de plus démontrée. La presse occidentale défend une pluralité d’opinions, goyim. Nul besoin d’aller voir ailleurs !

Marchand joyeux objectivité presse

Auteur: Lothar

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Église noire incendiée et vandalisée au Mississippi : un nègre arrêté"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Dritte
22 décembre 2016 19 h 36 min

“Si vous veniez à en douter, rappelez-vous simplement que (((ceux))) qui en sont les propriétaires vous considèrent comme des animaux, entre autres choses.

Ils nous portent une bien meilleure attention que jamais nous ne pourrions le faire. Des cafards/parasites que l’on écrase sans considération aucune.

22 décembre 2016 19 h 49 min

Ben ça alors !! On ne s’y attendais tellement pas que lorsque l’affaire fut relatée sur Blancheurope l’hypothèse d’un nègre incendiaire était déjà envisagée : mais à ce qu’il parait les médias qui ne sont pas des (((médias))) ne racontent que des mensonges et ne sont en aucun cas fiables… mince, on nous aurait mentis ?
Pour le fait du kkk mentionné c’est la logique des (((médias))) qui veulent simplement essayer de faire passer l’extrême droite pour les méchants dans chaques affaires.

22 décembre 2016 22 h 47 min

Les Gentils deviennent les méchants.
Le pire, c’est que le triple K est surtout du folklore, la revendication d’une éducation de qualité pour les enfants blancs et arrêter la préférence non-blanche des contingents de places en université et dans le travail (discrimination dite “positive”).

D’ailleurs, il n’y a eu que 31 condamnations à mort aux U.S.A. en 2016 (à ce jour) et seulement 20 exécutions ! Il est vraiment urgent de lyncher à nouveau : pendez les criminels haut et court !

Sinon, Andrew McLinton, ça me rappelle quelque chose… Andrew Mac Linton… Andrew Ma Clinton… ah oui voilà. Vraiment “pas politique” du tout !

wpDiscuz