Geert Wilders avait été soupçonné d’être un agent israélien par les services néerlandais

La plupart des partis “d’extrême-droite” dont nous parle la presse sont en vérité au mieux des “nationalistes” civiques – seule l’Aube Dorée en Grèce fait vraiment exception.

Ils ont souvent pour tactique d’essayer d’amadouer le (((système))) – une stratégie absurde, chaque renoncement n’étant qu’une preuve de faiblesse à laquelle succède une nouvelle exigence.

Norbert Hofer et le FPÖ avaient tenté cette stratégie – suivi d’une feuille de route imposée par la communauté juive, soutien à la destruction de la maison natale d’Hitler, et autres fariboles – avant que le scrutin présidentiel n’ait lieu à nouveau ; et cela n’a pas payé.

Mais Geert Wilders est un autre numéro.

RT :

Geert Wilders aurait était sous le coup d’une enquête du service général d’intelligence et de la sécurité hollandais (AIVD) entre 2009 et 2010 sur ses « liens avec Israël et l’influence qu’ils pouvaient avoir sur sa loyauté [envers les Pays-Bas] » selon le journal batave De Volkskrant.

C’est un cas exceptionnel en Hollande, remarque le quotidien, qui cite plusieurs anciens officiers des services de renseignement qui déclarent que de telles enquêtes ne sont en général « absolument pas envisageables » car trop sensibles politiquement.

Le journal fait état de liens en 2010 entre Geert Wilders et des personnes influentes à Tel Aviv. Il aurait notamment rencontré le général Amos Gilad, ancien responsable de la division du renseignement du ministère israélien et aurait eu des rencontres fréquentes avec l’ambassadeur d’Israël aux Pays-Bas.

De Volkskrant conclut en citant des sources à l’intérieur de la communauté juive néerlandaise qui expliquent que ces contacts n’auraient pas duré et ne se seraient pas traduits par des actes politiques.

Les résultats de l’enquête de l’AIVD n’ont jamais été rendus publics. Ni Geert Wilders, ni Gerard Bouman, responsable de l’AIVD entre 2007 et 2011, n’ont pour l’instant fait de commentaires.

Il est très probable que Wilders ait été bel et bien un agent israëlien. En tout cas, même dans le cas contraire, sa réthorique exclusivement anti-musulmane, pro-homosexuelle et ultra-pro-juive est à mille lieux de notre pensée (nous n’aimons pas du tout les envahisseurs musulmans, mais certainement pas parce qu’ils n’aiment pas les Juifs).

Son soutien à un référendum sur la sortie des Pays-Bas de l’Union Européenne est sans doute la seule chose vraiment positive dont on pourrait tirer de lui.

J’avais consacré un article plus approfondi cet été, sur les chances de son parti, le PVV, aux prochaines élections.

Je vous invite à le lire, mais retenez à défaut que :

  • Wilders n’est pas de race blanche. Il se teint les cheveux en blond pour essayer de masquer sa part métisse, sa grand-mère maternelle était une juive d’Indonésie selon le Groener d’Amsterdam.
  • Wilders a travaillé plusieurs années en Israël.
  • L’épouse de Wilders est la juive hongroise Krisztina Marfai Arib.

Bref : il n’est pas dans notre camp.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Geert Wilders avait été soupçonné d’être un agent israélien par les services néerlandais"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
5 décembre 2016 19 h 41 min

Dommage, nous aurions pu penser que c’etait un soutien Européen mais non. Il fait part de la tribu et n’est là que pour contribuer à notre génocide…

Driant
6 décembre 2016 12 h 42 min

Chez nous, la “grosse” – vous voyez de qui je veux parler – n’est pas très claire sur ce point non plus.

Et dans une moindre mesure, l’on pourrait citer également la calamiteuse christine tasin, qui ne fait pas mystère de sa judéophilie et profite de chaque occasion pour en remettre une couche, sachant que c’est à chaque fois hors de propos puisque son fonds de commerce est – théoriquement – la lutte contre l’islamisation (et pas l’immigration, soit dit en passant…).

Il y a tout lieu de penser, en effet, que certaines personnes auxquelles on aurait donné de prime abord le bon dieu sans confession roulent en réalité pour Israël et poursuivent des buts occultes…

wpDiscuz