Trump nomme l’indienne Nikky Haley à l’ONU : une manoeuvre subtile

Qui s’intéresse à ce machin qu’est l’ONU ?

AFP :

Le président élu des Etats-Unis Donald Trump a insufflé une dose de diversité dans son équipe en cours de formation en nommant au poste d’ambassadrice à l’ONU Nikki Haley, une gouverneure fille d’immigrés indiens, et une autre femme, Betsy DeVos, à l’Education.
[…]
En choisissant mercredi Nikki Haley, gouverneure républicaine de Caroline du Sud, M. Trump semble vouloir élargir sa base. Elle l’avait critiqué avec virulence lors des primaires et pris position pour l’un de ses rivaux, Marco Rubio.

Aux Etats-Unis, l’ambassadeur à l’ONU — poste occupé depuis 2013 par Samantha Power — est membre de l’administration et donc l’un des principaux collaborateurs du président.

Nikki Haley, 44 ans, est la plus jeune gouverneure du pays. Issue d’une famille sikh, elle n’a pas d’expérience en matière de questions internationales, mais est “une négociatrice reconnue et nous avons l’intention de négocier plein d’accords”, a assuré le président élu dans un communiqué.

Donald Trump n’avait nommé jusqu’à présent dans son équipe que des hommes blancs relativement âgés, pour la plupart adeptes d’une ligne dure sur l’immigration ou la lutte contre le fondamentalisme islamiste.

Ce n’est pas dans le genre de Donald Trump de récompenser ceux qui ont tenté de le couler – et l’indienne Haley ne mérite tout particulièrement pas ce genre de considération.

Il est certain que cette nomination a entre autre objectif d’apaiser certaines parties de la population et de son parti avec une dose de “diversité” – hélas, cette folie va encore durer un moment.

Mais selon l’interprétation médiatique – et celle qu’on aurait superficiellement – il s’agirait d’une grande promotion pour Halley et d’un recul pour Trump.

Mais en regardant un peu plus en détail, je trouve l’analyse du Daily Stormer (en) sur la question tout à fait intéressante.

L’AFP donne l’impression que c’est un poste très important, mais concrètement, cela ne l’est que nominalement. L’ambassadeur à l’ONU a un statut de ministre sans vraiment avoir de décisions importantes à faire – il est d’abord relais du président et du ministre des Affaires Étrangères. De plus, Trump peut toujours la virer en cours de mandat si elle pose problème.

La promotion pour mettre quelqu’un de gênant au placard est une technique éprouvée. De plus, Haley doit être remplacée à son poste de gouverneur de Caroline du Sud, et son remplaçant est un homme blanc extrêmement pro-Trump.

Heavy :

Si Haley a refusé de soutenir Trump jusqu’à après la Convention Nationale Républicaine, McMaster a rompu avec son alliée et a soutenu Trump dès janvier 2016. Il était même apparu à une réunion de campagne avec Trump avant la primaire de Caroline du Sud.

Trump et McMaster

[…]
En tant que soutien de Trump de la première heure, McMaster a été considéré comme un choix ministériel potentiel après l’élection. Il a dit le 17 novembre à WIS-TV qu’il fera tout ce qu’il peut pour aider Trump à réussir.

“Je veux faire tout ce que je peux pour aider M. Trump a réussir. Il est l’homme parfait pour maintenant”, a dit McMaster.

Il y a donc davantage en jeu que ce que nous dit la seule dépêche de l’AFP, et dans ce contexte, le choix de Trump se comprend bien mieux.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Trump nomme l’indienne Nikky Haley à l’ONU : une manoeuvre subtile"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Albers
25 novembre 2016 7 h 26 min

La promotion pour mettre quelqu’un de gênant au placard est une technique éprouvée. De plus, Haley doit être remplacée à son poste de gouverneur de Caroline du Sud, et son remplaçant est un homme blanc extrêmement pro-Trump.

C’est l’application du principe de Peter : ou la promotion de quelqu’un jusqu’à son niveau d’incompétence !!
c’est connu depuis très longtemps.

25 novembre 2016 20 h 38 min

Réveler à tout le monde que la personne en question n’est pas capable de gouverner en lui donnant le pouvoir de le faire, puis la virer sous l’applaudissement du public plutôt que de ne pas l’embaucher en premier et ce faire critiquer par la suite pour ne pas avoir essayé. Au moins son incompétence sera prouvée, ou alors elle sera compétente et gardera son poste ?

wpDiscuz