Le conflit ethno-racial très vif dans les prisons françaises

Si les non-Blancs sont encore assez nettement une minorité dans l’ensemble du pays, la situation est différente dans les prisons, où ils sont une majorité grâce à leur forte surreprésentation au sein de la gent criminelle.

La question islamique complexifie les choses, mais s’ajoute plutôt que se substitue à la question ethno-raciale.

L’Express :

Il y a aujourd’hui plus de 67500 personnes incarcérées dans les prisons françaises. Mineurs et femmes sont en minorité. Les maisons d’arrêt concentrent les petites peines (moins de deux ans), les maisons centrales abritent les plus lourdes (de dix ans à perpétuité). C’est dans les premières, que l’incarcération est la plus pénible, alors que les autres détenus sont mieux traités, vivant, seuls, dans une cellule.

Les médias font état de l’importante surpopulation carcérale, de la présence de malades mentaux qui n’ont rien à faire en prison.

Les solutions diffèrent : si la plus évidente est de construire davantage de places de prison, beaucoup de médias y sont hostiles, tout comme (((Adeline Hazan))), “contrôleur général des lieux de privation de liberté” qui préconise de relâcher plus tôt encore les condamnés.

Mais le grand intérêt de la fracassante enquête du sociologue Farhad Khosrokhavar, éminent spécialiste de l’islamisme, est de mettre les pieds dans le plat, d’ouvrir la prison à ses lecteurs, en évitant langue de bois et préjugés.

L’univers carcéral est une zone de non-droit, non qu’il échappe aux règlements, mais du fait que ces derniers y sont constamment contournés, négociés et que, finalement, la force règne et l’emporte. C’est le cas entre surveillants et détenus. Les premiers se plaignent de voir leur autorité bafouée, de manquer du respect minimal et d’exercer le dernier des métiers, surtout les jeunes. Alternant soumission et protestation, un détenu peut obtenir beaucoup : une cigarette, une douche supplémentaire, éviter l’humiliation de la fouille intime, gagner quelques minutes de plus au parloir…

Mais cet essai met en évidence les tensions qui sont en train de transformer la prison en poudrière. Les “petits Blancs” sont devenus une minorité qui se vit dans une relation conflictuelle avec les détenus musulmans, majoritaires.

Remarquez bien comme Blancs et musulmans sont mis en opposition : si il existe dans l’univers carcéral des blancs imbéciles et criminels qui se convertissent à l’islam, cette religion demeure avant tout une force unifiant la racaille non-blanche.

Ils se sentent l’objet d’un racisme inversé, habités par une véritable conscience de l’exil, la certitude d’être déracinés en Ile-de-France.

L’Île-de-France toute entière est largement envahie. Alors parmi les criminels… Dans les prisons de la région, on doit davantage se sentir au carrefour de l’Algérie et du Mali qu’en France…

Leurs propos, recueillis par le sociologue, en font foi ; il y a une hostilité croissante vis-à-vis de détenus musulmans qui affirment leur identité et dont les “Gaulois” minoritaires supportent mal la culture de banlieue.

C’est encore un euphémisme. Réussir à ne pas devenir raciste en ayant fréquenté ces sauvages dans les prisons, voilà le vrai miracle !

Au coeur de Prisons de France se pose surtout la question cruellement actuelle de la radicalisation. Les musulmans forment entre 40% et 60% de la population carcérale. Dans le cadre porteur d’un islam qui reprend de la force, on peut distinguer trois types de religiosité.

Et vous l’aurez compris, ça va du gentil qui utilise ça pour mieux se comporter à la racaille salafiste, avec bien entendu un fort penchant pour la dernière tendance.

Cette radicalisation suit, toujours, le même chemin : sentiment d'exclusion, réel ou supposé, victimisation, haine de soi et de l'autre, qui se dénoue dans l'islamisme et trouve son achèvement dans la figure du "héros négatif", le candidat djihadiste.

Les médias anti-blancs, les (((associations))) anti-racistes et l’éducation “nationale” ont aidé ces subhumains à faire la moitié du chemin, en leur inculquant sans cesse qu’ils sont d’éternelles victimes des Blancs : colonisation, racisme qui expliquerait leurs échecs, etc.

Si la radicalisation ne se produit pas toujours en prison, le chercheur livre quelques portraits de convertis très aguerris, à jamais irréconciliables avec les principes du fondement de nos sociétés. Ghassan, le détenu radicalisé qui aspire au martyre, Khaled qui fait de la dissimulation le meilleur moyen pour frapper l’impie au coeur, Hassan, la faible proie psychologique idéale pour l”ensorcellement” islamiste.

C’est un enrichissement culturel, goyim !

Cette prison travaillée par une intense ethnicité est en train de devenir une poudrière. Surveillants antillais méprisant les Noirs africains, Noirs et Maghrébins des cités contre “autochtones”, mépris interethnique des gardiens ; seul l’islam fonctionne, pour beaucoup, comme une solide référence commune, au-delà de la religion.

Si la prison n’est pas près de disparaître, on peut vraiment craindre, malgré toutes les places construites, qu’elle ne devienne un lieu extrême d’affrontement, préfigurant le pire.

Il y a, dans cet article de L’Express, encore bien des non-dits.

Ou plutôt, des conséquences qui ne sont pas tirées.

Car si il est remarquable que le magazine de (((Drahi))) ose parler de conflits ethniques dans un pays où l’égalitarisme universaliste a frappé si fort que l’on est en sommé de nier les réalités ethno-raciales, il n’est bien sûr pas dit que cette conflictualité exacerbée au sein des prisons n’est qu’un reflet plus extrême de l’ensemble du pays.

Dans bien des quartiers déjà, les Blancs ont été quasi-totalement évincés, et ce n’est que la pauvreté qui empêche beaucoup d’autres de fuir au plus vite des zones à forte population afro-maghrébine.

Enfin, surtout, ce n’est guère un problème culturel contrairement à ce qu’insinuent les médias dominants.

C’est une question raciale, parce que les différences génétiques sont le facteur le plus important et le plus solide dans ces différences comportementales qui remplissent nos prisons d’afro-maghrébins.

C’est une question tribale, au sens où un humain se définit d’abord par son appartenance à un groupe (tribu, nation, race). Si quand une super-majorité blanche impose l’ordre, un semblant de coexistence peut apparaître ; dès lors que le rapport de force change et que le conflit s’exacerbe – comme c’est déjà le cas en prison -, l’individu redécouvre à quel camp il appartient vraiment.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

24 Commentaires sur "Le conflit ethno-racial très vif dans les prisons françaises"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
maxwell
22 novembre 2016 14 h 13 min

C est plus compliquer que cela ayant vecus dans ses cités tu es obliger de t allier avec certains muslims car en cas de bagarre si tu es considerer comme blanc tu passes un sale quart d heure dans quartier ou blancs sont devenues minoritaires

Beaucoup de patriotes ou suprematistes n y ont pas vecus, apres le blanc qui y vis a le choix entre black ou rebeux mais pas freres blancs des cités pavillonaires qui n ont pas envis de se ramasser des coups ce qui arrives si tu n as pas l esprit d une victime
Ce qui explique la conversion de quelques uns tu es fils de prolos blanc et n as pas envis d etre une victime tu ne peux pas compter sur tes freres et tu te prends pour allier blacks ou rebeux ou on te valoriseras si tu te convertis

ce que je dis choqueras certainement mais c est la realités des blancs de cités il faut en prendre conscience

Earl Turner 31
22 novembre 2016 22 h 42 min

se ke tu di chokera si seulement on arrivait à te comprendre. La réflexion t’a déjà été faite : mets des majuscules, des virgules, des points, relis toi. Utilise un bon vocabulaire, ici on ne dit pas blacks et rebeux !

Mario
23 novembre 2016 9 h 02 min

Pourtant ce commentaire est très éloquent sur la forme comme sur le fond. Il y a du vécu dedans et ça se voit, ça se lit même…

maxwell
23 novembre 2016 20 h 02 min

Merci Mario,la forme n est pas mon fort ni ma priorité alors dire black ou rebeu au lieu de race de boue négros metèque youpin etc ou oublier virgule, c est pour moi un détail .

Le combat n est pas que intellectuel mais physique certains l on oubliés, je ne lui en veux pas car son idéologie est la même que la mienne mais j aurais aimés qu il se soit cotoyé au chance de la France au quotidien et là je penses que mon orthographe le generait déjà moins

Darkeuclyde
23 novembre 2016 20 h 14 min

C’est vrai que quand on a la réalité en face, on sait ce qui nous attend, mais quand on la reçoit sans avoir été prévenu, ça fait d’autant plus mal.
Je les ai côtoyé aussi et je peux dire que Earl Turner 31, devrait mesurer ses mots sur ce genre de critique, car se faire cracher à la gueule comme ça, c’est très déplaisant.

Earl Turner 31
23 novembre 2016 22 h 51 min

Je les ai côtoyés et les côtois toujours les chances pour la France. Quand on a 30 ans à Toulouse, même sans vivre au Mirail, à Empalot ou aux Izards, c’est impossible de les éviter que ce soit dans le voisinage, à l’école, au travail…

En France pas grand monde ne les côtoient pas. Seulement dans certaines campagne qui votent à gauche et qui disent égoïstement : “Moi j’ai rien contre les immigrés, ils ne m’ont rien fait.”.

Quand quelqu’un me demande : “Pourquoi tu n’aimes pas les juifs ?! Ils ne t’ont rien fait pourtant !”. Je leur répond : “Et toi pourquoi tu n’aimes pas Hitler, il ne t’as rien fait.”.

Earl Turner 31
22 novembre 2016 22 h 43 min

On n’est pas dans les commentaires de L’Equipe.

Snapdragon
22 novembre 2016 19 h 07 min

Si c est culturel…. mais bien sur le culturel est l expression de l ADN …
Pour les noirs antillais qui méprisent les noirs africains… en fait c’est simple c’est parce que les antillais ont compris que leurs ancêtres ont étés capturés et vendu aux blancs par les autres noirs. J ai déjà entendu parlé de ça.

Sinon pour les blancs criminels en prison qui se fritent avec les muzs cela peut être une bonne info et être un atout.
Bas oui des blancs criminels qui n ont peur de rien et qui ont envie de massacrer du muz c bon ça !
On pourrait monter un réseau maffieux blanc et pour récupérer des parts de marché il faut buter du muz.
Comme dans les films américain les nazis trafiquent vendent de la drogue etc c pas bien ?? ben oui et non le truc c que de toute façon dans l état actuel on a pas le pouvoir légal et donc il faut le conquérir et si c pas nous qui vendons la drogue c les muzs qui le feront et c est eux qui encaissent l argent et avec cet argent ils achètent des armes et prennent encore plus de pouvoir et donc d argent et à un moment il pourront corrompre les politiciens et la c’est fini pour nous !!
Prennez donc enfin conscience que l’on est en guerre !
Et à la guerre comme à la guerre !
Ce qui veut dire que tous les coups sont permis !
La faim justifie les moyens.
Code d honneur nia nia nia droiture nia nia nia mais comment gagner contre des gens qui n’ont aucune droiture c’est impossible. C est la même chose que quand le gouvernement dit non ont peu pas déchoir de la nationalité car se serait contre nos valeurs nia nia nia et nia nia nia. Bref des faibles et les faibles sont destinés à disparaître !

22 novembre 2016 23 h 38 min

Avec les révolutions et la monnaie, une (((autre))) mafia a pris le pouvoir et ça a été ultra-violent (France, Russie, Ukraine, etc.).
Au nom des “valeurs”, les cathos n’ont pas touché à l’argent, avant de devenir les victimes des banksters judéo-protestants.
Tous les étrangers fraudent le fisc et les prélèvements sociaux en France, dans les grandes largeurs !
J’y connais un marchand de journaux / loto et autres babioles asiate qui touche le R.S.A. car il a repris un commerce déjà pas rentable, mais il roule en grosse Mercedes… car il ne déclare pas ce qu’il palpe par ailleurs.
Pareil pour les conducteurs de taxis non-blancs. Ils se contre-fichent de cotiser à la retraite, ils continueront à toucher le minimum en France et profiteront de leur pécule jamais déclaré.

22 novembre 2016 21 h 41 min

Une solution très simple au problème des prisons : les violeurs, les pédophiles et les non blancs sont executés. Plus aucun problèmes de surpopulation et au moins certains se poseront des questions avant de faire des bétises. Il faut abroger la loi taubira qui remet les envahisseurs en liberté. Pas de pitié et seuls les Blancs devraient avoir des procès équitables ( avec une vraie justice bien sûr, pas comme maintenant.)

Vinking
22 novembre 2016 22 h 30 min

On pourrait même ajouter que si un blanc bute une race de boue pour un motif légitime ( agression d’un membre de sa famille , légitime défénse , cambriolage etc….) il devrait non pas être jugé mais être décoré. Et que pour n’importe quel accrochage routier , tapage nocturne , entrave à la libre circulation , ou peu importe le litige le blanc à raison et la race de boue doit être condamné au bagne à vie.

Darkeuclyde
22 novembre 2016 22 h 40 min

On devrait nous aussi se mettre à faire des choses illégales, ne laissons pas au gouvernement et aux racailles le monopole de tout commerce ou trafic fructifiant entre leurs mains. Pendant que nous on se fait enculer à respecter les lois eux font du trafic de drogues, d’armes, d’influences, pots de vins etc…
Qu’est-ce qu’on attend pour s’y mettre ?

33ème Division
23 novembre 2016 22 h 33 min

Kamarad, je peux affirmer que c’est sensiblement le tarif réservé aux blancs impliqués dans un accident de la route aux émirats arabes unis. Lorsque cela arrive et même si le blanc n’est pas responsable, il doit baisser la tête et s’excuser et il est automatiquement jugé responsable par la justice locale. Nous avons la justice la plus laxiste du monde car elle est profondément gangrenée par les loges judéo-satanico-maçonniques.

Earl Turner 31
22 novembre 2016 22 h 48 min

Oui et il doit y en avoir beaucoup qui n’ont même pas de papiers français. Au lieu de les renvoyer chez eux on les garde, les nourri, les soigne, etc… A nos frais encore une fois bien sûr.

Darkeuclyde
22 novembre 2016 22 h 56 min

Arrêtons de payer les impôts dans ce cas ! Par contre ça te grille totalement.

OTOOSAN
22 novembre 2016 23 h 51 min
Ksenia
25 novembre 2016 1 h 05 min

Ça paraît incroyable…
Afin de ne pas les vexer, que leurs ‘ hôtes ‘ n’oublient pas les Ferrero Roche d’Or pour Noël…

eric
23 novembre 2016 0 h 43 min

Les blancs devraient s’organiser en gangs dans les prison française et prendre en exemple les gangs de prisons suprémacistes blancs américains comme “l’aryan brotherhood” ou les “nazi low riders” voir les “hell’s angels” car ceux qui contrôle la taule contrôle la rue en faite c’est simple contrôle la taule et tu contrôlera la rue c’est l’un des chef de la mafia mexicaine qui dit ca dans un film, le film en question c’est “sans remissions” un film de prisons…Le problème c’est que si une guerre raciale éclatait en face y’en n’a beaucoup qui sont prêt à mourir pour leur territoire,leur cause et leur race, en plus ils sont tous armés. Si les blancs en faisaient autant il serait respecter par leur adversaires… Les blancs devrait avoir comme philosophie de la réciprocité extrême de “si tu meurt pour moi alors moi aussi je meurt pour toi” car cela ne vaut pas le coup de sauver ou de défendre quelqu’un qui n’est pas prêt au moins a se battre pour vous ca sa s’apelle des vrais frères d’armes car si on n’est pas prêt a sa et que chacun défend ses petits intérêt égoïste alors je le dit la race blanche ne vaut pas le coup d’être sauver et sa sera chacun pour soi… si on fait une guerre c’est soit pour être victorieux soit pour être martyr de la cause et qu’on soit tous solidaire dans le pire comme dans le meilleur en vue d’un intérêt plus grands pour nous que l’intérêt égoïste sinon c’est même pas la peine de commencer si on n’est pas prêt a de grands sacrifices en gros la victoire ou la mort plutôt que l’esclavage, les blancs doivent retrouver leur fierté au moins les plus fort d’entre eux les autres suivront .. je voulai vous mettre un lien sur un reportage d’un type de gang de prison blancs en Amérique sur lequel les blancs des prisons française devrait prendre en exemple..https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiB5oXDv73QAhUEAxoKHWGgBvkQtwIIKjAC&url=http%3A%2F%2Fwww.dailymotion.com%2Fvideo%2Fx7z5g5_gang-land-l-aryan-brotherhood-frate_news&usg=AFQjCNFJM181sxM44TTXgtRWBIhZZkQV5A&bvm=bv.139250283,d.d2s

Snapdragon
23 novembre 2016 23 h 53 min

j avais vu aux infos qu il y avait des hell’s Angel’s en France.

wpDiscuz