La victoire de Trump prouve que le Front National doit cesser de s’amollir

C’est une thèse que j’ai défendue depuis de longs mois.

Et je ne suis visiblement pas la seule – espérons que Marine Le Pen en tire des leçons.

Voici les passages pertinents d’un article que j’écrivais le 12 décembre dernier :

J’ai dénoncé dans plusieurs articles les tactiques malveillantes des médias face au Front National. […] J’estime toujours qu’il faut voter pour lui ce dimanche, pour balayer LRPS, et faire évoluer ce que les gens sont prêts à considérer comme idées acceptables. C’est un vote tactique qui sert nos intérêts, il n’a aucunement besoin d’être un vote d’adhésion.

Mais j’ai souvent précisé les griefs que je porte au FN qui ne sera pas la solution définitive, seulement un petit pas en avant. La déclaration récente de Marine Le Pen, qui cocufie littéralement son électorat pour se donner une apparence de respectabilité, mérite d’être dénoncée avec la plus grande vigueur.

Le candidat américain à la primaire républicaine, Donald Trump, avait déclaré dimanche soir qu’il faut interdire l’entrée des États-Unis à tout les musulmans. Il a depuis précisé que bien sûr cela ne concernerait pas les athlètes lors d’une compétition ou bien des diplomates. Par ailleurs, il était entendu qu’il n’expulserait pas les millions de colons déjà présents.

Il avait à l’appui de ce choix cité dans son communiqué un sondage estimant que pour 20% des musulmans aux Etats-Unis, tuer aux Etats-Unis dans le cadre du djihad global est justifié et que pour 51% ils veulent être sous la charia.
[…]
Il a affronté un torrent de boue de la part des médias américains aux mains des juifs, et les autres médias occidentaux, en France par exemple, n’ont pas hésité à en rajouter.
[…]
Donald Trump étant un homme véritable, ayant fondé sa campagne sur l’écrasement du politiquement correct et ayant remporté un succès fou à ne jamais s’excuser, il a continué dans cette même voie. Il savait dès le début que cette tempête se déclencherait, mais elle a forcée tout ses adversaires, anti-blancs qui se masquent, à révéler leur position : ils souhaitent poursuivre une immigration musulmane destructrice.

Trump tuant le politiquement correct

Venons-en maintenant à Marine Le Pen. C’est très simple : elle a dénoncé les propos de Trump.
[…]
Là me diront certains : « Oui, mais elle ne peut pas dire ça, sinon… »

Mais concrètement, elle a donc peur, ou alors pas réellement envie, de dire qu’il faut empêcher plus de musulmans de rentrer en France.

Trump a pu le dire. Il est dans un pays au moins aussi frappé par le politiquement correct que le nôtre. Le contexte post-attentat est similaire. Le terme musulman, quoiqu’il sous-tende bien une composante non-blanche, n’a pas le même rang de tabou que ne peut l’avoir la question raciale. La critique contre les musulmans reste dans une certaine mesure « casher ».
[…]
Peut-être Mme Le Pen aurait-elle perdu certains électeurs dimanche. Ce n’est pas sûr. Il se trouve néanmoins que l’écrasante majorité de ses électeurs auraient soutenu Mme Le Pen, et une majorité des français auraient aimé l’idée.

Car soyons clairs. Les français ne votent pas pour Mme Le Pen parce qu’ils trouvent qu’elle a un joli minois. Ni parce qu’ils trouvent Philippot génial. Ils sont de plus en plus nombreux à soutenir le FN parce que leurs conditions économiques s’aggravent et parce qu’ils font face à un remplacement de population génocidaire détruisant l’essence charnelle de la France. Ils voient la catastrophe et veulent y mettre fin.

Lors du lancement de la campagne présidentielle de Marine Le Pen, j’avais à nouveau souligné l’importance de s’inspirer de Donald Trump. Je préciserais aujourd’hui qu’il faut tout particulièrement le faire sur la question économique et commercial : les médias anti-français adorent le critiquer, et pouvoir répliquer que leur programme ressemble à celui du nouveau président des États-Unis, homme d’affaires de génie, serait très utile.

Les théoriciens qui estiment qu’il ne faut pas critiquer la stratégie du FN sont nombreux. Quand je dénonçais récemment l’absurdité du programme “banlieues patriotes”, j’étais encore accusée par certains de ne pas voir que cela aiderait supposément à démobiliser une réaction de second tour de la part des afro-maghrébins.

Mais l’élection de Trump et les résultats électoraux précis indique autre chose.

Il y a trop peu de musulmans aux États-Unis pour avoir vraiment fait pencher la balance, mais il y a beaucoup de Latinos. Trump a évité de critiquer directement ces gens – de même que je n’appelle pas Marine Le Pen à dire ouvertement qu’elle souhaiterait virer les arabes – mais il a critiqué de manière extrêmement forte l’immigration latino. Il a parlé de tueurs et de violeurs, littéralement. Les médias ont fait une immense campagne de haine à son égard sur ce thème. Bilan ? Il a perdu un petit peu de terrain dans le Sud-Ouest largement envahi, mais sans que cela ne lui coûte un seul État qu’il aurait gagné autrement.

Avec les Blancs qui constituent encore 70% de l’électorat américain, une surmobilisation d’un groupe qui en constitue 10% a un effet marginal.

Rappelons que la France a encore une proportion de non-Blancs significativement inférieure aux États-Unis. Au sein de l’électorat, leur proportion ne dépasse pas les 15%.

Donc, de la même manière, une surmobilisation arabo-nègre n’aurait qu’un impact réduit, même si le vote arabo-nègre est une nuisance certaine pour les perspectives électorales du FN.

Le Front National ne peut pas satisfaire tout le monde, et il doit s’y faire.

Il s’avère que je ne suis pas seule à faire cette analyse.

Le Figaro :

Si la victoire des Républicains à la présidentielle américaine semble avoir glacé une grande partie de la classe politique française, au Front National, la victoire de Donald Trump sonne au contraire comme une excellente surprise. En témoignent les nombreux tweets satisfaits de ses cadres qui se félicitent de voir les électeurs américains avoir pris le contre-pied des prévisions des élites politiques et médiatiques. Mais l’événement suscite également la joie des adversaires de Marine Le Pen au sein de l’extrême droite, notamment de ceux qui dénoncent la stratégie de dédiabolisation qu’elle a engagée depuis cinq ans au sein de son parti.

Au premier rang des pourfendeurs, on trouve Jean-Marie Le Pen, fondateur du FN, mis au ban du parti depuis l’été 2015. « Vive Trump ! La dédiabolisation est une foutaise et une impasse. Les peuples ont besoin de vérité et de courage. Bravo l’Amérique ! Formidable coup de pied au cul aux systèmes politico-médiatiques mondialistes et aussi français ! », exulte sur Twitter le père de Marine Le Pen.

Son directeur de campagne, Lorrain de Sainte-Affrique abonde : « Le succès de Donald Trump prouve que l’obsession de la dédiabolisation est une foutaise. Inutile de singer le système ! ». Allié de Jean-Marie Le Pen, Thomas Joly, le secrétaire général du Parti de la France (PDF) se félicite lui aussi que la victoire de Trump soit « le contraire de la dédiabolisation de Marine le Pen ». Une pensée également développée sur l’un des sites à succès de « la fachosphère » Riposte Laïque.

Riposte Laïque est un site qui se fourvoie très largement quoi qu’ayant moins tort que la vision officielle promue par les médias. Je prévois d’en parler prochainement, leur judéolâtrie est un vrai problème.

L’article du Figaro cite aussi le président du SIEL, un maghrébin du nom de Karim Ouchikh, qui fait cette même analyse. Quand on trouve même des maghrébins plus pro-français que le FN, ça montre qu’il faut changer de stratégie !

Cette analyse se fait aussi dans des cercles plus radicaux encore, comme du côté de Benedetti & cie.

Espérons que cela ne tombe pas dans l’oreille de sourds.

Je ne perçois pas le Front National et sa direction actuelle comme étant vraiment motivé par des considérations idéologiques, mais davantage par un désir de gagner, quitte à se renier.

Il faut tout simplement qu’ils comprennent qu’ils ont davantage de chances de gagner en ne se pliant pas au politiquement correct.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

55 Commentaires sur "La victoire de Trump prouve que le Front National doit cesser de s’amollir"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Cozzzzzz
10 novembre 2016 22 h 48 min

La comparaison entre les situations ainsi que les psychés nationales française et états-unienne est juste inepte.

Habituel d’une certaine façon de VOULOIR CROIRE plutôt que de constater.

A preuve du contraire, l’électorat franchouille trouve encore aujourd’hui le Fn comme trop zextrémiste, et pas trop fade.

RUDEL
11 novembre 2016 7 h 02 min

Trump contre le politiquement correct : Soral avait raison !
https://www.youtube.com/watch?v=vfKfict_3ww

Europaïen
11 novembre 2016 15 h 55 min

Les lecteurs de Blancheurope n’ont pas besoin de l’avis du traître racial Alain Soral.

Irminsul
11 novembre 2016 17 h 37 min

Si, les lecteurs de Blanche Europe ont parfois besoin de l’avis d’Alain Soral. Il dit souvent des choses très justes, même si bien sûr son concept de réconciliation nationale est inepte.

11 novembre 2016 17 h 59 min

J’ai déjà écouté certains de ses discours et il dit parfois des choses juste sur le (((système))) néanmoins son discours sur les bougnoules et les nègres qui pourraient être nos amis est totalement ridicule. Je pense que niveau racial en effet il se trompe totalement. Certaines choses qu’il dit peuvent être intéressantes mais je me demande si son rôle n’est pas d’attirer des gens favorables à nos idées pour éviter qu’on les “recrutent”. Je pense qu’il joue un role contre-productif pour nous.

Cozzzzzz
12 novembre 2016 19 h 24 min

Plus que nos “amis” , soral estime qu’il faut s’en faire des alliés.

la sociologie de sa mouvance montre surtout qu’elle détourne des boucaques du système, et pour les Blancs qui y adhèrent, ce sont plutôt d’anciens gauchos libertaires qui n’aiment pas l’assymétrie des libertés concernant ichrael et qui, eux aussi, sortent de la matrice.

Tactiquement, il apporte plus qu’il ne “coûte”.

Après, il raconte ^pas mal de merde, a une culture nettement plus superficielle que ce qu’il a l’air de croire et son postulat d’égalité entre autochtones et allogènes est , évidemment, indéfendable.

Mais il doit être utilisé.

13 novembre 2016 0 h 31 min

Son problème est principalement d’ordre marxiste : il raisonne en classes sociales multicolores tout en prônant une émergence beurre en France… et tout en disant qu’Israël qu’avec des médecins, ça ne peut pas marcher… il connaît beaucoup moins bien la mosaïque juive que Ryssen, lors même qu’il côtoie de leurs écrivains.

Son travail d’éditeur /libraire est plus intéressant et explique aussi certaines de ses contradictions : comment tenir une ligne politique autour de la promotion de livres au points de vue très divers ?

Quand on le découvre en tombant sur une très bonne vidéo on trouve qu’il n’y a que 20% à jeter. Mais sur d’autres, le rapport s’inverse carrément…

Mais peut-être s’est-il à nouveau amélioré ces derniers temps ?

Ksenia
11 novembre 2016 11 h 02 min

JMLP a parfaitement raison, mais le funeste Philippot est aux manettes et exclue à tour de bras tous les adhérents et surtout les cadres importants qui ont le malheur d’être un peu de droite.

En 2014, il avait commencé par écarter Cassandre Fristot , une ancienne miss Moselle se situant à droite, et qui en raison de sa notoriété dans la région aurait pu lui faire de l’ombre.
Récemment, ce fut Pierre Granjean, président du collectif Audace jugé trop libéral.
Une élue aux Départementales à été exclue pour son appartenance à La Manif Pour Tous – c’était justement ce qui l’avait fait élire … la liste est longue, très longue !!!

Ces méthodes Philippotistes sont totalement staliniennes… !

Et aujourd’hui le SIEL claque la porte après avoir avalé moult couleuvres … Son défaut ? Ce petit parti est de droite …
MLP et Philippot trouvaient qu’il ” était devenu un groupuscule concentrant tous les profils d’extrême droite
dont on ne voulait plus : les virés, les tarés, les racialistes. ” [ sic ]

Si Marion, qui veut rassembler les droites n’a pas été exclue, c’est uniquement parce qu’elle est une Le Pen et est très populaire.
Philippot la déteste et l’avenir nous promet une scission entre ces deux courants…

Même si Marine a félicité D Trump, ce dernier n’a pas gagné au nom de ” l’Amérique apaisée ” !!!

Les Français votent FN parce qu’ils s’inquiètent de la bougnoulisation et de la négrification de notre pays.
Que le funeste Philippot dégage, il détruit le FN !

11 novembre 2016 12 h 09 min

Phillipot n’aurait jamais du intégrer le front national , hélas de par le tournant pris par marine le parti est ouvert aux tantouzes ,nègres, bougnoules et autres joyeusetés. Marion elle est beaucoup plus en accord avec l’ancien fn et c’est regrettable qu’elle n’ai pas un role plus important dans le fn.
A bas la mollesse du fn et vive les idées de jean marie.

Irminsul
11 novembre 2016 17 h 45 min

Cher Nico White, le F.N. était déjà ouvert aux personnes que vous citez du temps de Jean-Marie Le Pen. La Noire Huguette Fatna a adhéré au F.N. au début des années 80. Mourad Khaouah dirigeait la fédération F.N. des Pyrénées-Orientales dans les années 80. L’homosexuel Lorrain de Saint-Affrique travaillait aux côtés du président Le Pen dès les années 80.

11 novembre 2016 17 h 52 min

Oui tout a fait, le fn n’a jamais été un parti suprémaciste blanc. Ce que je voulais dire c’est que du temps de Jean Marie les groupuscules d’extrème droites étaient ralliés au fn et les envahisseurs étaient beaucoup moins enclins a voter pour le FN. Aujourd’hui marine a lancée les banlieues patriotes ce qui est une perte de temps immense et cela montre que le fn veut être le parti de toutes les races et pas seulement les blancs. Cela ramène donc le fn au même titre que tout les autres partis : inutiles pour notre cause. Après dans les années 80 le fn était sur une lignée plus raciste qu’aujourd’hui, marine s’entete a vouloir être anti raciste et condamner les dérapages de son père ce qui est contre productif.

Irminsul
11 novembre 2016 19 h 47 min

Oui, du temps du président Le Pen, il y avait une volonté de faire coexister au sein du F.N. tous les nationalistes, y compris les racialistes tel le médiéviste Pierre Vial. Tandis que Marine fait la chasse à tous ceux qui sont plus à droite qu’elle, et Dieu sait si ça fait du monde! Au lieu d’avoir fait monter l’énarque Philippot, elle aurait mieux fait de faire revenir au F.N. l’énarque Le Gallou.

12 novembre 2016 18 h 58 min

Le Gallou a dit quelque chose de très juste pour expliquer la victoire de Trump, avec un gros clin d’oeil au néo-FN :

En politique il s’agit de mobiliser les siens, pas de convertir ou de neutraliser les adversaires

Cozzzzzz
12 novembre 2016 19 h 34 min

et il se tr(u)mpe : ça c’est valable quand on est majoritaire et/ou qu’on peut disposer d’un appareil majoritaire (le Parti républicain), certainement pas lorsqu’on se présente comme une alternative.

Le But de MLP est d’empêcher la quinzaine de la Haine anti-Le Pen type 2002 et d’inscrire d’où “la France apaisée”

Elle sait ne pas l’emporter en 2017, mais l’essentiel est de ne pas mobiliser le blaireau type Charlie-charlot, et frôler les 40% des voix, avec quelques votes protestataires supplémentaires.

Les gens qui auront voté pour elle une fois n’auront pas de scrupule à le refaire le jour où elle sera en position REELLEMENT de gagner, en 2022.

Le Système a parfaitement, contrairement à certains natios inconséquents type fsetouche, analysé cette stratégie, d’où les premiers signaux qu’il envoie pour une recomposition de type “grande coa” à l’allemande. Ils SAVENT pertinemment que c’est l’éectiond ela dernière chance, non pas pour elle (comme le rabâchent les blaireaux type sautarel) mais pour EUX.

Le Gallou, que je ne déteste pas, refuse de le comprendre, parce que c’est avant tout un droitard libéral qui vient du rpr et qui y serait resté si le rpr était resté un parti de droite. Bref il veut une France bourgeoise pompidolienne, mais sans bougnes, rien de plus.

Vinking
12 novembre 2016 21 h 23 min

De toute façon il faut la Marine sinon c’est dans le baba pour nous, quand elle passeras la préférence national suiveras alors je sait ce qu’on va me dire les “de papier patin coufin ” certes , mais ça feras un paquet de merde au aides social et si Marine la joue fine elle coupe les allocs à tous les bi-nationaux et non-nationaux déjà v’là le soulagement, de plus frontiere fermée ouf!!!! ça seras un bon départ sans retour de ces parasites .
Après les blancs seront prioritaire sur les emploi cela va de soit qu’elle devrait abroger la mixité forcée des entreprise et les patrons un tant soit peu soucieux de leur boite préfère 1000 fois un blanc bosseur qu’un négrognoule branleur le tri se feras tout seul . Maintenant j’aimerais bien voir comment leur famille va évoluer sans leur salaire volé grâce à la discrimination “positive” de Sarkozy.

Avec tout les malheur qu’ils ont semés j’aimerai qu’on m’explique qui voudrait encore d’eux socialement??? Et une mort sociale les inciteras à tout lacher ici pour rentrer dans leur bled pourrit avec l’argent qu’ils nous ont volé il pourront se payer une vie de rêve la bas , selon leur charia ça seras le paradis putes pas cher, drogue quasi donnée , esclavagisme possible grâce à leur fortune et j’en passe.

Et le peu qu’il resteras ben finiront soit en taule, soit sous les ponts.

Le dernier point et celui qui est problématique c’est que faire des mulatre??? J’ai ma petite idée en tête tonton Hadolf l’a déjà mise en pratique. Mais la c’est pas avec Marine qu’il faudra compter et faudra un dirigeant intransigeant la dessus.

12 novembre 2016 21 h 47 min

Oui le fn sera comme Trump : une porte ouverte à nos idées. Comme on en parlait dans des commentaires auparavant : commencer faible pour finir sur les extrèmes. Le fn de marine est mou mais utile pour notre cause je pense. Pour ce qui est du sort des envahisseurs on verra comment les choses vont se passer puis on avisera…

dissident
13 novembre 2016 17 h 32 min

LE GALLOU n a jamais ete gaulliste, donc, il n etait pas au rpf mais au PR, ensuite sur la strategie de MLP consistant a vouloir eviter une quinzaine de la haine apres le premier tour, deux observations :
UN, on ne choisit pas ses ennemis et on ne peut les amadouerr avec des mots, la quinzaine de la haine aura lieu si MLP accede au deuxieme tour,
deux, il faut deja gagner au premier tour ou au moins etre deuxieme et ce n est pas gagne! il faut rassembler son camp et pas le prendre a contre pied sans arret, dans mon entourage, je connais des gens qui apres ses déclarations scandaleuses sur ” l islam compatible avec la raie publique” ne veulent pkus voter MLP au premier tour, ils s abstiendront

maxwell
11 novembre 2016 14 h 30 min

Si les élections américaines s’étaient passées avec notre système électoral hyllary aurait été élue il ne faut pas l’oublier ce qui n enlève pas le genie de trump mais qui n’est pas applicable en France.

De plus le but n’est pas que la France brûle dès le lendemain de l’élection de Marine le Pen, elle a raison d’essayer de rassurer au maximum il y a peut-être plus de 15 % D allogènes en France et plutôt plus jeunes que fdsouche

même une fois élue présidente tout ne serait pas résolut pour autant ils ne partiront pas d’eux-mêmes et vivent au milieu de fdsouches on l’oublie souvent

Sven le latin
11 novembre 2016 20 h 43 min

de ce que je peux constater depuis que Trump a été élu, c’est que la plupart des gens autour de moi pensent que l’Apocalypse est en marche, que les américains ont commis la pire erreur de l’histoire !

mais il y a un élément qui m’a vraiment fait prendre conscience a quel point passer par les urnes va etre une purge : aucun des anti-Trump n’a exprimé une opposition rationnelle par rapport a son programme, non ils le rejettent a cause de son humour graveleux et de ses déclarations vis a vis des femmes, discours tenu en privé ! autrement dit les gens se sont fait une idée politique via des arguments de type “voici” et “closer” !!!!

personne n’a relevé le fait que Trump est un partisan de l’apaisement dans les relations russo-américaines contrairement a Hillary qui souhaitait quasi-ouvertement déclarer la guerre a l’axe russo-chinois ! ni le fait que Trump propose dans son programme de cesser de faire des USA le pompier(-pyromane) du monde en étant de tendance isolationniste ! alors que Clinton est impliquée dans quasiment toutes les guerres “justes” provoquées par les USA depuis la guerre de Bosnie !

non Trump a eu des propos déplacés sur les femmes et ça aux yeux des français (et surtout des françaises) c’est pire que tout !

et ce sont ces gens qui en Avril prochain vont voter ! c’est sur ce troupeau d’ignorants serviles que nous sommes sensés compter pour changer le destin de notre pays !

Irminsul
11 novembre 2016 21 h 21 min

Bonnes remarques cher Sven le Latin. Il est comique qu’on reproche à Trump ses propos graveleux alors que presque tous les hommes à un moment ou un autre de leur vie ont tenu des propos similaires. La vulgarité provoque une excitation cérébrale et satisfait donc à un besoin. De nombreux couples aiment accompagner la copulation de propos vulgaires pour accentuer l’excitation. Les adolescents qui n’ont pas encore couché aiment parler vulgairement car cela excite le cerveau qui est le premier organe sexuel. Quelle hypocrisie de la part de Français de reprocher ça à Trump! Traiter une femme de salope n’est pas forcément scandaleux, cela peut être très beau au contraire si c’est dans le cadre d’une véritable grammaire des sens.Tout dépend du contexte.
Votre seconde remarque prouve la grande paresse intellectuelle de nombreux Français qui n’ont même pas pris la peine de regarder ce que propose Trump pour redresser l’Amérique. Ils préfèrent rester dans le superficiel. Avec de tels concitoyens, c’est pas gagné!

Darkeuclyde
11 novembre 2016 23 h 30 min

Pour continuer sur la remarque de Sven qui a totalement raison sur ce point, une personne de ma famille, qui est médecin dans un hôpital il me semble en psychiatrie, m’a sortie que Trump était fous et que les gens comme lui étaient des narcissiques et qu’ils étaient incontrôlables.
Pareil, quand je prenais exemple des dictateurs ou rois d’il y a quelques siècles ou plus, elle me disait que ça n’avait rien avoir et pourtant je lui ai dis que si puisque eux même selon sa logique étaient des dictateurs et donc allaient dans son sens.

Même si mon argumentaire et le placement de mes phrases manquait d’un certains ordre logique ce que je regrette amèrement. J’aimerai savoir mieux m’exprimer à l’oral car j’ai souvent tendance à m’embrouiller dans mes mots et à un peu bafouiller, alors que je tends sur le fond à avoir raison.

D’ailleurs au cours de notre discussion, on en est arrivé au sujet du métissage et elle me débite que celui-ci, est quelque chose de très fréquent et je lui réponds par la négative, que si il était si fréquent que cela nous ne serions pas des blancs aujourd’hui.

Et elle m’a sorti la connerie que ce que nous étions n’était pas le fait de la transmission héréditaire génétique mais le simple fait de l’environnement et que un groupe de noir vivant en Europe deviendrait au fil de l’évolution blanc. Je ne crois pas avoir entendu autant d’ânerie en si peut de temps quand cette journée même.

J’aurai peut-être dû lui sortir:”Alors pourquoi dans ce cas les russe qui vivent dans la partie de asiatique de la Russie et dans les pays de l’ex-URSS n’ont pas une gueule asiatique ou turco-mongol ?

Ou encore: Pourquoi les blancs qui sont allés en Amérique ne sont pas devenues comme les peaux-rouges ?”

À mon avis ça lui en aurait bouché un coin à celle-là.

Bonne soirée à tous 14/88

Votre cher Darkeuclyde

11 novembre 2016 23 h 47 min

Dommage que ton manque de facilité a l’oral t’ai géné à ce moment là. Un conseil : quand tu participe à une conversation comme ça écoute bien ce que l’autre en face te dit pour pouvoir le contrer ( et ne pas sortir un propos hors contexte), prend aussi confiance en toi et n’hésite pas à exprimer le fond de ta pensée. Même si la personne en face ne va pas être d’accord avec ta pensée mais qu’elle voit que tu es sûr de toi et que tes phrases ( et que ta réflexion) sont logiques et bien construites elle te prendra plus au sérieux. Tu peut même réussir à convaincre quelqu’un si tu es un bon orateur. J’espère que la prochaine fois tu sera maître du débat 🙂
Ensuite la phrase : attention c’est des fous Trump et compagnie c’est la phrase type qu’ils te sortent à toutes les sauces. Puisque le membre de ta famille est du métier tu aurais pu lui parler du comportement troublant d’hillary : si c’est une personne objective elle aurait sûrement reconnu que clinton a vraiment des problèmes. M’enfin j’extrapôle beaucoup trop. Les gauchistes ont tendance à sortir beaucoup de bétises et c’est là leur point faible : de par le nombre d’énormités qu’ils sortent au moins une de leur idée est facile a démonter : cela provoquera alors une remise en question ( de son point de vue) de toutes ses reflexions la déstabilisant ainsi. Bonne chance si une prochaine fois arrive. Bonne soirée à toi.

13 novembre 2016 0 h 50 min

Les niggas en Amérique ne sont pas devenus blancs, donc… zéro évolution !

Vinking
12 novembre 2016 22 h 06 min

Intéressant , c’est bien que tu nous fasse partager tes soucis dialectiques et rhétoriques ( si je me trompe pas sur les terme, moi suis nul en vocabulaire) car , ce serais bon de proposer à Blanche un article sur comment bien retourner le cerveaux des opposants à notre cause , les blanc bien sûr afin soit de leur faire abandonner leur camp voir au mieux nous rejoindre.

Personnellement j’ai eu une copine dernièrement qui était vraiment très conne et endoctrinée et m’as sortie qu’être raciste c’est mal car les blancs si il font moins souvent de la taule ( elle ne niée pas les rapport de surreprésentation afrobougnoule) c’est pour des motif plus grave essentiellement comme le viol commis par des français essentiellement, je lui ai expliquer qu’elle avait tort et que c’était largement plus rependu chez les négrognoule sans rentré dans le fait que c’est culturel chez eux ( car elle m’aurais opposé qu’etant raciste je ne peut connaitre leur culture pis ce genre de débat me gonfle ) je lui ai claqué dans les dents que les tournantes ( viol collectif ) se passé toujours dans les cités afrobougnoules et que 90% des victimes été des petites blanches et 100% des auteur sont des négrognoules et ce depuis les année 90 au moins ou le nombre de plaintes a explosées pour les délits et crimes sexuels .
Ca lui a fait l’effet d’une bombe , car elle n’a rien pu m’opposer à ça , un mur venait de tomber les negrognoules sont pire que les français elle l’as reconnue au moins sur le plan de la criminalité, par la suite elle m’as gonflé car elle a trop de chemin à parcourir pour comprendre tout ( les allocs, le parasitisme, leurs culture diamétralement différence et inintégrable à la notre et la lutte raciales qui se joue en ce moment), mais l’intérêt qu’a chaque fois qu’on tombe sur un personne qui est endoctrinée et qu’on lui casse un mur mental, à force elle ne s’oppose plus et vient même à nous cautionner ( sans forcement nous soutenir) et donc se détacher de ses (((maitres))) à penser. Et je croit que ça fait parti du combat et c’est peut etre actuellement le plus gros boulot à taper en ce moment, car les actions type guérilla nous discrédite trop en ce moment , mais rallier le max de personne et détruire le camps de l’autre nous est parfaitement bénéfique et ne nous expose a rien de concret juridiquement.

Le truc je croit , et je le fait au mieux que je peut c’est de détruire toute les barrières mentales que le veau français de base peut avoir, en permanence , sachant que la plupart des veaux ont ces barrières ,car insérer socialement dans des milieux blanc ne souffrant pas de peste africaine . Pareil quand je tombe sur des gens qui me parle qu’ils sont intéressant économiquement je prend mon exemple personnel dans le batiment, où beaucoup de blancs français sont rejetés du fait du coût et que nos competences sont largement supérieurs mais qu’on coute trop cher ; donc que si ils tolèrent ou disent que les français veulent pas faire ces boulot là c’est que soit ils me haïssent soit qu’ils sont des esclavagistes , et ça fonctionne généralement trés bien car le veaux de base qu’on puisse remettre en cause ses nobles sentiment envers son prochain.

12 novembre 2016 22 h 20 min

Tout à fait ils faut absolument convaincre le plus de blancs possible. Si ils n’en sont pas au stade de trahison avec l’envahisseur rien n’est perdu. Commencer par essayer de convaincre vos amis, ayant des relations amicales avec vous ils vous prendront plus aux sérieux. Ensuite sortez des chiffres (pas au hasard bien sûr) les gens se fixent beaucoup sur les chiffres ( mêmes si la plupart des gens n’y comprennent rien, va chercher tiens). Plus vos arguments seront nombreux plus vous aurez de chances de la convaincre. Ne soyez pas agressif dans votre discours et ne perdez surtout pas patience !! Prenez des exemples simples pour convaincre la personne. Si vous connaissez votre sujet, que vous n’hésitez pas quand vous parlez et que vous mettez la personne à l’aise vous allez sans doute remporter la discution. Le langage est une arme redoutable pour qui sait le manier. Comment les élites qui nous gouvernent ont ils pu en arriver là ?( de par leur nullité pour gouverner ). Ce sont de très bons orateurs et même parfois charismatiques et c’est comme ça que la plupart des gens sont convaincus. Ne pas penser que convaincre quelqu’un est difficile au contraire. Je n’ai pas dit que c’etait facile mais moins complexe qu’on l’imagine. Blanche, ça serait un sujet d’article intéressant : comment répondre à un gauchiste en vue de le convaincre ( ou dans le genre).
Vinking je ne parlerais pas de détruire des barrières mentales mais au contraire en construire qui sont fondées sur nos arguments ( je pense c’est ce que tu voulais exprimer). Une personne de gauche ( on va dire) n’a aucune barrière et c’est justement comme ça que les élites les manipulent.

Darkeuclyde
12 novembre 2016 23 h 54 min

Il est vrai qu’à force de prendre toutes ces informations on oublie beaucoup de choses en plus des chiffres car on connait la situation général mais l’oublie de détails fait que nos arguments ne risques pas de peser dans la balance et c’est dommageable pour nous.

13 novembre 2016 0 h 48 min

Ce qui est encore plus efficace, c’est qu’elle soit harcelée par un nigga et que notre présence l’incite à se calmer un peu ou au moins à être spectateur qu’elle le rejette… il faut rester là, faire sentir qu’on est dispoible pour intervenir, tout en la laissant gérer sa vie comme elle le prétend… et là, en direct, elle devient raciste et nous sommes son témoin de moralité 🙂

wpDiscuz