Canada : Trudeau plie le genou face à Trump

Traduction de l’article du Daily Stormer.


Bien joué, Justin.

Une fois que Trump aura annexé le Canada, tu auras peut-être l’autorisation de rester comme gouverneur.

Jusqu’à ce que nous trouvions quelqu’un d’autre.

Le Journal de Montréal :

Mercredi, Justin Trudeau a fait preuve d’une extrême prudence en évitant de livrer le fond de sa pensée. Fuyant les micros des journalistes, M. Trudeau a émis une courte déclaration écrite pour féliciter M. Trump. « Le Canada n’a pas d’ami, de partenaire et d’allié plus grand que les États-Unis », a-t-il dit dans un communiqué émis à l’aube.

Plus tard en matinée, Justin Trudeau a brièvement fait allusion à l’élection de M. Trump dans un discours devant des écoliers.

S’adressant à quelque 16 000 jeunes à l’occasion d’un événement à Ottawa, M. Trudeau s’est dit convaincu que son gouvernement et la future administration Trump partagent « les mêmes objectifs ».

Les mêmes objectifs, Justin ?

C’est le mieux que tu as pu trouver ?

L’objectif de ton gouvernement est d’importer jusqu’au dernier sauvage à bas QI du Tiers-Monde que nous pouvons convaincre de déménager vers ces terres gelées, et puis les vénérer comme des Dieux. Je suppose que ton objectif secondaire est de battre la Suède pour le titre de la nation la plus honteusement dégénérée sur Terre.

Je peux vous le garantir, cela ne sera pas l’orientation du gouvernement Trump.

M. Trudeau a précisé que les États ont « ce désir de bâtir des pays où la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie vont avoir une vraie chance de réussir ».

« Nous avons besoin de gouvernements qui écoutent et qui répondent » aux « inquiétudes » et aux « espoirs » d’une partie de la population, a-t-il précisé, évoquant les électeurs qui ont tourné le dos à l’élite établie en votant Trump.

Tout au long de la campagne électorale américaine, Justin Trudeau a refusé de commenter les frasques et les positions tranchées du candidat républicain.

Je suppose qu’il a du avoir des gens intelligents lui conseiller de fermer sa bouche, prédisant que Trump avait une bonne chance de gagner. Je ne peux pas imaginer Trudeau ayant la discipline pour éviter de signaler sa vertu avec le choeur d’indignation des médias canadiens attaquant Trump à moins qu’il n’ait été retenu par ses contrôleurs.

Trudeau faisant un coeur avec ses doigts
Limite-toi à ce que tu fais le mieux : des opérations photo dérangeantes pour nous humilier sur la scène mondiale.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Canada : Trudeau plie le genou face à Trump"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Cozzzzzz
10 novembre 2016 21 h 19 min

Finalement, assez heureux que cette demie-tapette ait entièrement effacé sa part de sang française au profit de la partie anglo-saleconne.

trudeau est probablement le seul fils de pute qui le soit par filiation paternelle.

10 novembre 2016 21 h 25 min

En effet justin trudeau est une saloperie de marque. Le type est en faveur de l’ultra culturalisme et de la dégenerscence sexuelle. Il figure désormais sur un petit carnet que j’ai rédigé , il dispose dans ce carnet d’une mention : faire souffrir avant d’achever.

BonifazCaius
10 novembre 2016 23 h 44 min

Il veut vraiment annexer le Canada ?

D.noel
11 novembre 2016 14 h 44 min

J’espère que M. Trump va pouvoir le stopper avec l’immigration chinoise, mexicaine et islamiste… pour 2017, Coulliard et troucul font faire venir plus de 300 000 islamistes. Depuis qu’ils sont au pouvoir beaucoup d’entreprises ferment ses portes et tout le monde est touché par le chômage ou menacer de perdre leur travail. Tout ce qui est important pour eux c’est l’immigration… on se demande comment il peut être premier ministre, car tout le monde le déteste que ce soit le côté anglophone ou francophone élection truquée va savoir…

wpDiscuz