Après l’élection de Trump, Poutine dit la Russie prête à restaurer ses relations avec les États-Unis

Ni Trump ni Poutine ne sont parfaits, loin de là, mais s’ils peuvent réduire la tension et éviter le risque d’une guerre, c’est indubitablement très bon pour nous. Trump était le candidat de la paix.

RT :

A l’issue du scrutin présidentiel, le candidat républicain est devenu le 45e président des Etats-Unis. Après son discours, le président russe l’a félicité pour sa victoire et a exprimé son espoir de normaliser les relations russo-américaines.

« Nous comprenons que le chemin de la normalisation des relations entre les Etats-Unis et la Russie ne sera pas facile mais nous sommes prêts à remplir notre part », a fait savoir le président russe lors d’une rencontre avec des ambassadeurs du monde entier à Moscou.

Il a aussi précisé que l’état actuel des relations entre la Russie et les Etats-Unis n’était pas à imputer à la Russie.

« La Russie est prête à restaurer les relations en plein format avec les Etats-Unis », a-t-il précisé.

Plutôt dans la journée, le Kremlin a annoncé que le président russe avait envoyé un télégramme à Donald Trump pour le féliciter de sa victoire.

« Vladimir Poutine a fait part de son espoir de coopération dans les difficiles relations russo-américaines afin qu’elles s’améliorent, et de travail commun sur les dossiers internationaux en quête de réponses et sur les défis relatifs à la sécurité dans le monde », a déclaré la présidence russe dans un communiqué.

« Le président russe espère l’émergence d’un dialogue constructif entre Moscou et Washington, qui se baserait sur des principes d’égalité, de respect mutuel et d’attention envers les positions des uns et des autres », a-t-on conclu au Kremlin.

C’est du langage diplomatique prudent et pas très original, mais c’est mieux que des attaques réciproques.

[…]
Un membre du Comité du conseil de fédération pour la défense et la sécurité, Alexeï Pouchkov a, pour sa part, précisé que le jeu mené par Hillary Clinton face à la Russie pendant la campagne présidentielle lui avait joué un mauvais tour.

« Jouer la carte russe et décrire Vladimir Poutine comme un sale type n’a pas aidé Clinton. Au contraire, l’entrée dans un conflit avec Moscou n’a causé que la peur », a-t-il lancé sur Twitter.

L’impact réel ne sera sans doute jamais connu, mais le risque de guerre provoqué par Clinton a certainement du lui couter des voix réduisant l’efficacité de sa stratégie “Quand quelque chose ne va pas, dire que c’est de la faute de Poutine”.

En plus de Poutine, de nombreux autres dirigeants ont félicité Donald Trump.

Pas vraiment du côté de l’Europe de l’Ouest – François Hollande ou Angela Merkel étaient très fâchés, et n’ont fait que des déclarations de pure forme -, mais du côté du reste du monde, il a eu plus de succès.

Le président égyptien al-Sissi, que Trump avait rencontré en septembre, a adressé ses félicitations à Donald Trump, et a été le premier chef d’État à s’entretenir avec le président nouvellement élu.

Rodrigo Duterte, le nettoyeur des Philippines, a lui aussi félicité Trump, et après avoir eu des mots très durs à l’encontre des États-Unis, a rouvert la porte à une coopération constructive.

Daily Mail :

Le président des Philippines Rodrigo Duterte a félicité Donald Trump pour sa victoire électoral choc, disant [qu’il] peut aider à améliorer les relations avec le pays asiatique.

Duterte, qui avait dit de manière tristement célèbre au président Obama d’« aller en enfer » le mois dernier, a son exprimé son indignation envers [le] gouvernement [d’Obama].

Ayant menacé de manière répété de mettre fin à l’alliance de son pays à Washington, il est dit être “impatient de travailler avec le gouvernement à venir”.

Le prix nobel de la paix 2017 pour Donald J. Trump ? Si Obama a pu le recevoir en 2009 en n’ayant rien fait, Trump qui vient déjà d’éviter le risque d’une confrontation russo-américaine le mérite bien davantage !

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Après l’élection de Trump, Poutine dit la Russie prête à restaurer ses relations avec les États-Unis"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Snapdragon
10 novembre 2016 0 h 09 min

On a évité une guerre russo américaine ou/et une guerre civil aux USA.
J aimerai savoir si ((ils)) ont conscience de cela et le voulait ou bien sont (((ils))) complètement dégénérés au point de ne plus avoir le minimum d intelligence nécessaire à la survie d une race.
Peut être est ce la nature (ou yahvé hi hi hi ) qui les puni et les conduit vers leur extinction définitive.

Vinking
10 novembre 2016 1 h 05 min

Ben dans tout les cas les blancs on va reprendre notre dut et ça va mal et même trés mal. Et (((ils))) le savent faut voir le nombre d'”allya” qu’il y a même JJ Goldman-saxe à dit qu’il se barrer et Enrico Macias devrait pas tarder à suivre ainsi que toute les salope du gouvernement et la ça seras le signe que la chasse est ouverte.

Snapdragon
11 novembre 2016 2 h 06 min

jj goldman part à Londres .

Sven le latin
10 novembre 2016 10 h 00 min

il faut espérer que Trump ai la marge de manœuvre pour appliquer ses idées !
mais si il les applique alors l’étau qui emprisonne les européens sera desserré et charge a chaque peuple d’Europe alors de faire le nécessaire pour se remettre sur les bons rails.

wpDiscuz