Guet-apens contre deux motards de la police, à Massy

La dimension ethno-raciale de l’incident est bien entenu, une fois de plus complètement tue.

Le Parisien :

Les masques n’ont mis que quelques heures à tomber, dans le quartier Massy Opéra, lundi soir.

Vers 19 h 30, deux motards de la CRS autoroutière qui revenaient de leur dernière patrouille de la journée ont pris en chasse un pilote de motocross qui effectuait un rodéo en ville. Sans casque, mais le visage dissimulé derrière un masque d’Halloween, il a réussi à attirer ses poursuivants jusqu’à la rue d’Alger.

Les racailles maghrébines ont sans doute cru que cela signifie que c’est leur territoire ?

Là, les fonctionnaires ont été accueillis par des jets de projectiles, lancés par une vingtaine d’assaillants. Encerclés, les motards ont réussi à quitter les lieux malgré les coups, portés sous l’objectif d’une caméra de surveillance.

La vingtaine de “sauvageons”, comme dirait le ministre de l’Intérieur, étaient visiblement préparés.

Ces racailles non-blanches cherchaient délibérément à attirer des policiers dans un guet-apens afin de les agresser.

Cette agression explique aussi pourquoi dans de nombreuses communes envahies, les policiers ont pour ordre de ne pas intervenir quand les racailles non-blanches commettent ce genre de délit : afin d’éviter la confrontation.

La réaction judiciaire a été assez rapide :

L’exploitation de la vidéo a permis d’identifier un jeune homme âgé de 18 ans, connu défavorablement des services de police. Il a été interpellé dès 6 heures du matin le lendemain. « Un second individu, âgé de 20 ans, a été arrêté peu de temps après, grâce à une vidéo de l’agression retrouvée dans le téléphone portable du premier », indique une source proche de l’enquête. Jugés jeudi en comparution immédiate, ils ont été condamnés à quatre mois de prison ferme et conduits directement en détention. La recherche des autres agresseurs se poursuit.

Mais dans un contexte de très forte tension au sein de la police, à la suite de l’agression ultra-violente de Viry-Châtillon, cela va sans doute jeter de l’huile sur le feu.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Guet-apens contre deux motards de la police, à Massy"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Nico White
4 novembre 2016 18 h 55 min

Espèrons que les policiers soient encore plus en colère car ça va peut être engendrer une situation de rebellion contre l’état qui les envoi sans défenses faire respecter le peu de lois que nous avons en France. Bien sur je ne m’attend pas a ce que les policiers lynchent leurs supérieurs et attaquent l’élysée mais une grève du zèle peut bloquer le gouvernement et un peu d’anarchie poussera les Francais a devenir plus extreme ( je pense ).

Snapdragon
5 novembre 2016 2 h 23 min

Y a aussi une policière qui c’est fait péter les deux jambes par une voiture…

5 novembre 2016 9 h 41 min

Et aussi durant la nuit d’halloween :
Dans la nuit de lundi à mardi, une trentaine de personnes armées de pierres, de marteaux et de différents types d’objets ont mis le feu à des poubelles à Lorient, dans le quartier de Kervénanec. Ils ont ensuite lancé des pierres ainsi que des bouteilles remplies d’acide chlorhydrique sur des policiers, qui intervenaient pour protéger les pompiers, a indiqué à l’AFP Laureline Peyrefitte, procureure de la République de Lorient. Seulement 6 jeunes vont etre jugés… on parie qu’ils sortent sans peine ?

wpDiscuz