Tentative d’incendie contre un centre pour envahisseurs à Paris

Les autorités croient qu’elles peuvent tout imposer sans réaction de la population locale. Cela devient de moins en moins vrai. Ian Brossat, en charge du logement à la mairie de Paris, affirme que “rien ni personne ne nous fera reculer”, mais quand les gens finiront par s’en prendre aux vermines en son genre, il changera vite d’avis.

RT :

Le centre d’hébergement qui doit accueillir 200 migrants et SDF début novembre, a été retrouvé incendié dans la nuit de dimanche à lundi.

Le principe de l’incendie est de provoquer d’importants dégâts. Parler d’un centre “incendié” accroît sans doute les clics vers l’article, mais surestime ce qui s’est passé.

Une bouteille en verre et du liquide inflammable ont été retrouvés sur place. Une plainte a été déposée.

Situé dans l’allée des Fortifications, en lisière du bois de Boulogne, le centre d’accueil a été visé par une tentative volontaire d’incendie dans la nuit de dimanche à lundi. Porté par la mairie de Paris, le projet prévoit six bâtiments modulaires et pourra accueillir plus de 200 migrants, SDF ou femmes et enfants isolés.

La mairie sort l’excuse des SDF, dont elle mettra une poignée symbolique, pour légitimer un projet qui vise essentiellement à l’accueil d’une horde de sauvages extra-européens.

Ce centre avait suscité de vifs débats quant à sa légitimité dans ce quartier huppé de Paris, de la part de riverains et du maire (LR) de l’arrondissement, Claude Goasguen, farouche opposant au projet.

Ah ça, les notables sont pénibles aussi.

D’une certaine manière, c’est une bonne chose que ce centre soit construit là-bas. Je suis pour que tous les centres d’accueil pour sauvages soient construits dans des quartiers bourgeois.

Parce que ces gens, obsédés par leur respectabilité, ne veulent certes pas subir l’invasion (ils ne sont pas fous), mais seraient terrifiés d’être considérés comme racistes et pour beaucoup ont une attitude dédaigneuse envers le petit peuple qui subit de plein fouet l’invasion migratoire – ces considérations étaient assez bien soulevées dans l’article paru hier sur le Royaume-Uni.

Alors, subir l’invasion pourrait être un remède pour que certains comprennent que les Français – blancs – sont ensembles dans la même galère, que croire échapper à l’invasion par leur richesse est un calcul totalement stupide, et qu’il est temps de soutenir des mouvements nationalistes – car ils ont les moyens humains et financiers d’avoir un impact politique fort.

Selon […] l’association Aurore, qui gèrera ce centre, les dégâts causés à la structure sont très minimes. « »On parle d’un volet et de quelques lattes en bois noircis par les flammes », précise l’association. Le centre doit ouvrir fin octobre.

Décidé par Anne Hidalgo, la maire de Paris en décembre, ce projet a été instauré « »sans consulter les élus et les habitants du XVIe qui ont été mis devant le fait accompli », d’après les riverains. En avril dernier, les opposants ont été déboutés de leur demande de suspension du projet.

En mars, plus de 40.000 riverains avaient signé une pétition contre le centre et une réunion d’information organisée à Paris Dauphine le 14 mars par Anne Hidalgo avait tourné au fiasco à cause de riverains débordant de colère, qui scandaient : « Hidalgo démission !» et « Assez d’assistanat ! »

Le cri “assez d’assistanat” est un exemple typique de slogan stupide, car il met dans un même panier les hordes étrangères – que les contribuables français ne devraient pas entretenir – et des autochtones en difficulté véritable à cause des politiques économiques (((mondialistes))).

Il tait la nature ethno-raciale du problème des hordes étrangères, le réduisant à une simple question économique (erreur gravissime), et entretient une vaine division au sein du peuple envahi – le national-socialisme avait réussi à unir le peuple en dépassant ces divisions de classe, et c’était sans doute une de ses plus belles réussites

Ceci étant dit, pour en revenir au cocktail molotov jeté contre le centre pour envahisseurs, ce genre d’actions devraient se multiplier.

Il est temps de reprendre l’initiative.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Tentative d’incendie contre un centre pour envahisseurs à Paris"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
17 octobre 2016 17 h 36 min

Malgré l’efficacité limitée, honneur au combattant qui a fait cette action.
Sieg Heil!!

17 octobre 2016 21 h 36 min

Sans rapport, mais la vidéo est parlante:
https://www.youtube.com/watch?v=Pjz-YRBZfG0

wpDiscuz