Donald Trump déclare que le bombardement de la Serbie en 1999 était une faute

Donald Trump a accordé un entretien exclusif à l’hebdomadaire serbe Nedeljnik (sr) (dont le nom signifie littéralement… “hebdomadaire).

Les relations américano-serbes ont été extrêmement dégradées à cause de l’agression américaine de 1999, alors que Bill Clinton était président. Cette agression était destinée à aider les islamistes albanais du Kosovo, que les États-Unis eux-mêmes classaient comme terroriste quelques années plus tôt.

Cette aide aux islamistes du Kosovo a permis la séparation de facto de ce territoire, et à terme son indépendance auto-proclamée, que la Serbie se refuse à raison de reconnaître mais que les États-Unis et leurs alliés ont reconnue.

B92 :

Parlant à l’hebdomadaire serbe Nedeljnik, le candidat présidentiel républicain a promis de “renforcer les relations avec le gouvernement serbe” quand il entrera en fonction.

“Tout d’abord, laissez moi vous dire que c’était une grande erreur de bombarder les Serbes qui furent nos alliés lors des deux guerres mondiales. Les Serbes sont un très bon peuple. Malheureusement, le gouvernment Clinton fut très mauvais pour les Serbes, ils ont semé le désordre dans les Balkans. Je me suis excusé auprès des Serbes pour les actions et notre politique, essentiellement celle des Clinton. Je renforcerais la relation avec le gouvernement serbe. Quand j’entrerais en fonction, la politique étrangère changera de direction pour le meilleur”, a déclaré Trump.

Trump a aussi dit qu’il s’assurera que les “États-Unis aient une meilleure relation avec la Russie”.

“Cela ne peut pas être pire qu’aujourd’hui.”.

Au vu de toutes les déclarations précédentes de Trump, il y a de fortes raisons de croire qu’il s’agit d’une position sincère. Il l’avait d’ailleurs déjà tenue il y a plusieurs mois de cela.

Mais il y a aussi un aspect tactique à cette déclaration : Donald Trump appelé les électeurs d’origine serbe – qui se trouvent en nombres non négligeables autour des Grands Lacs, de l’Ohio jusqu’au Wisconsin (qui sont des États clés de l’élection), à voter pour lui.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Donald Trump déclare que le bombardement de la Serbie en 1999 était une faute"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Ksenia
14 octobre 2016 13 h 20 min

Bravo ! Donald Trump est le seul à pouvoir pacifier les relations Est-Ouest et nous sortir de cette nouvelle guerre froide…
Imaginons un instant que La Pourrie et Juppé soient élus …. ce ne serait plus seulement une guerre froide …
Cauchemar absolu.

LC2009
17 octobre 2016 20 h 24 min

j’espère que ce n’est que tactique, vu comment les serbes, en majorité ont soutenu jusqu’au bout l’état pluritethnique et communiste yougoslave. Kosovo albanais !

Darkeuclyde
17 octobre 2016 20 h 43 min

D’ailleurs un pote Serbe m’a dit la semaine dernière pendant l’heure de sport au lycée que les Serbes voulaient recréer une sorte de Yougoslavie et que les Serbes de Bosnie-Herzégovine voulaient être rattaché à la Serbie. Donc voilà tout est dit.

wpDiscuz