Un élu du FN fait mine de s’attaquer au tabou, puis renonce la queue basse

Si Fabien Englemann a eu raison de décider d’expulser l’agence xénocrate Secours Populaire de sa ville d’Hayange, il ne faudrait pas croire que la fermeté contre les parasites de l’anti-France soit à l’ordre du jour au FN. En témoigne cette reculade de Christophe Boudot, responsable FN de la région lyonnaise, présenté pourtant comme un dur de la vieille garde.

Le Figaro :

Aux élections municipales comme aux élections régionales, les candidats du parti de Marine Le Pen ont promis d’assécher les aides publiques versées aux associations à l’engagement jugé trop marqué. Le chef de file du FN lyonnais Christophe Boudot, ex-tête de liste aux élections régionales, a estimé vendredi que le Mémorial des enfants juifs exterminés, géré par une association à Izieu (Ain), méritait de voir réduits ses subsides, car elle serait trop politisée…

Il a voulu s’en prendre au tabou, mais de façon faible et jésuitique.

Il faut calculer son coup quand on se heurte à une religion obligatoire, M. Boudot. Et quand on frappe, on doit s’attendre à être frappé en retour.

Des ressources trop élevées au goût du frontiste, visiblement désireux de voir défendue une autre lecture de l’histoire de la déportation : « Je crois que nous, nous avons toujours voté contre ce genre de subventions, car ça aboutit toujours à une forme de repentance, toujours la même », a-t-il lâché.

L’élu régional ajoutant : « Je ne suis pas opposé du tout à subventionner la question mémorielle, il en faut. Mais je crois que la Maison d’Izieu était trop politisée, un peu “too much”. On s’en est servie pour faire acte de repentance, toujours ».

S’il ne le précise pas explicitement, on comprend que « la repentance » dont il s’agit concerne l’implication de l’État Français du maréchal Pétain dans la déportation massive des juifs de France pendant la seconde guerre mondiale.

Comme c’est faible. Dramatiquement faible. Il aurait pu dire a minima mais clairement que la mémoire historique n’y est pas traitée équitablement, ou encore que l’idéologie véhiculée dans cet endroit vise à salir la France et les Français.

Sur des sujets aussi lourds de contentieux et aussi infectés de mensonges, tout flou est proscrit, car le consensus va contre nous. Ce politicien devrait le savoir.

Quand le responsable d’un parti national attaque une institution ennemie, il ne dit pas que cela est “trop politisé, un peu too much”, il parle français et dit les choses nettement, même s’il ne peut pas tout dire.

Ce cadre du FN proche de Gollnisch devrait savoir que les youpins ont le nez pour ce genre de choses.

En fin d’après-midi, l’élu a publié un message Twitter pour s’excuser. « Mal informé sur cette question, j’ai commis une erreur d’appréciation. Je tiens à m’en excuser », a-t-il écrit. Entre temps, plusieurs responsables politiques avaient réagi.

« La nausée se confond avec l’indignation face à de tels propos. Le minimum serait que Marine Le Pen l’exclue », a confié au Scan le porte-parole du PS Razzy Hammadi. « Les vieux réflexes restent incrustés dans l’ADN du FN, un parti nostalgique de Vichy, marqué par le sceau de Jean-Marie Le Pen », a complété Meyer Habib, député UDI des Français établis hors de France.

Résultat : tout le monde le traite de nazi et un moricaud du PS peut même rigoler à ses dépens en faisant semblant de défendre les Juifs. Les caciques du FN n’ont aucune conviction et sont des tacticiens ineptes. Boudot s’est aplati misérablement et tout le monde va le mépriser, nous les premiers.

Pauvre type.

[Note de Blanche : Il ne faut pas s’excuser lorsque l’on a raison. Comme le dit un ancien proverbe : “Qui s’excuse s’accuse.”]

Auteur: Basile

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Un élu du FN fait mine de s’attaquer au tabou, puis renonce la queue basse"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
8 octobre 2016 8 h 48 min

“La nausée se confond avec l’indignation”… c’est tellement creux.

8 octobre 2016 10 h 42 min

Il n’a rien dit et il présente des excuses… ça en serait presque à se demander s’il n’a pas fait exprès contre la France et les Français !

Ksenia
8 octobre 2016 11 h 54 min

Laurent Wauquiez avait lui aussi tenté de réduire les subventions de cette ((( association ))), avant de reculer…
Les ((( Juifs ))) sont comme les scorpions, il est très difficile de les saisir car ils piquent de tous les côtés et nous ramènent sans cesse au refrain des 6 mille milliards de savonnettes.

Il faut trouver des arguments solides pour baisser les subventions sans se prendre des coups de pince comme les efforts économiques auxquels tout le monde doit participer.
Il aurait dû être rusé, comme eux…

Sven le latin
8 octobre 2016 12 h 05 min

bêtement j’aurais fait faire un bilan des couts d’entretien de ce mémorial et j’aurais fait diminuer la subvention au montant dudit bilan par un centime de plus.

justification : il y a d’autres priorités a subventionner.

on sous-estime beaucoup la puissance de la simplicité.

SnapDragon
8 octobre 2016 17 h 31 min

Les plans les plus simples sont le plus souvent les meilleurs. Sun Tzu.

dissident
8 octobre 2016 15 h 26 min

a partir du jour ou Marine l heritiere a reconnu la religion de la Shoah, c en etait fini du fn comme parti nationaliste, c est sans doute cette opportuniste sans convictions qui a oblige Boudot a se degonfler sous peine d etre exclu du neo fn

wpDiscuz