Le professeur Faurisson encore condamné par les tribunaux anti-français

Robert Faurisson a plus de 87 ans, mais le système n’est en pas devenu moins agressif envers lui.

RT :

Robert Faurisson a été condamné à une peine de [quatre mois de] prison avec sursis, 4 000 euros d’amende, ainsi qu’à verser 3 000 euros de dommages et intérêts à la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), qui s’était portée partie civile. Un mois de prison ferme et 3 000 euros d’amende avaient été requis à son encontre.

Il y a toujours les youtres de la LICRA pour extorquer de l’argent à leurs opposants, c’est écoeurant.

Moustique juif

L’ex-professeur de littérature à l’Université de Lyon, qui conteste la réalité de l’holocauste depuis plusieurs dizaines d’années, a déjà été condamné à de multiples reprises pour négationnisme.

“Négationnisme” est un mot truqué.

Dire que Faurisson a été condamné pour avoir proclamé publiquement son désaccord avec la religion de la Shoah serait plus exact.

Il est à nouveau poursuivi à ce titre le 28 septembre pour une interview diffusée sur internet en septembre 2014.

Robert Faurisson avait participé les 11 et 12 décembre 2006 à Téhéran à une conférence mettant en cause la réalité de l’holocauste, qui avait suscité une condamnation quasi unanime à travers le monde.

Oui, parce qu’en Tanzanie, au Paraguay, en Algérie, en Inde,en Chine, cela suscitait de vives condamnations ?

L’indignation existait essentiellement dans les médias occidentaux, très largement influencés quand ce n’est pas directement tenus par (((on sait qui))).

Sinon, peut-être n’avez-vous pas fait attention en lisant les lignes précédentes, mais les anti-blancs ont ici utilisé un procédé que “questionnable” ne suffirait pas à décrire.

Pour condamner des propos tenus il y a 10 ans à l’étranger, (((leur))) justice a pris prétexte de la simple diffusion de la vidéo sur internet à une date plus récente.

Parmi les propos visés, il avait déclaré : « Le président Ahmadinejad a eu le mot juste, le prétendu “holocauste” des juifs est un mythe, c’est-à-dire une croyance entretenue par la crédulité ou l’ignorance. »

C’est plus qu’un mythe, c’est un tabou. La terreur est une importante arme d’entretien du mythe.

« Les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des juifs forment un seul et même mensonge historique, qui a permis une gigantesque escroquerie politico-financière dont les principaux bénéficiaires sont l’Etat d’Israël et le sionisme international et les principales victimes sont le peuple allemand […] et le peuple palestinien tout entier », avait-il ajouté.

Pour le tribunal, le propos de Robert Faurisson « ne se limitent pas à une critique des représentants politiques de l’Etat d’Israël ou de l’idéologie du sionisme » mais mettent en cause « la communauté juive dans son ensemble ».

Or, selon le jugement, « l’imputation faite aux Juifs d’exploiter un mensonge historique, celui des chambres à gaz et du prétendu génocide, pour permettre une escroquerie politique et financière, présente à l’évidence un caractère diffamatoire. »

Compensation pour la Shoah

À l’audience, l’avocat de Robert Faurisson, Damien Viguier, avait jugé abusif de tirer une telle conclusion des propos de son client, arguant que « tous les habitants d’Israël ne sont pas juifs et qu’il y a des sionistes chez les chrétiens ».

L’argument de Viguier ne tient pas vraiment – les non-juifs d’Israël sont des palestiniens de nationalité israëlienne ; et les chrétiens sionistes (il y a beaucoup de ces gens totalement aveuglés) ne font pas partie du (((sionisme international))).

Par contre, l’argument du tribunal est ridicule.

Entendons-nous bien – d’un point de vue moral, je suis en faveur de la culpabilité nationale collective. Les Juifs tentent de nous exterminer par le multiculturalisme : pourquoi ne pourrions-nous pas répliquer au même niveau ?

Mais le propos de Faurisson :

  • Ne disait rien sur les juifs de la diaspora n’apportant pas un soutien direct au sionisme.
  • N’inputait en rien un bénéfice retiré par ceux-ci, et donc la moindre participation à l’escroquerie (qu’il existe est hors de propos).

Le tribunal viole la logique pour arriver à sa conclusion politique.

Le verdict des juges est bien sûr à l’opposé de la réalité. Il n’y a pas besoin d’aller loin pour constater que les Juifs bénéficient politiquement (chantage moral et auras personnelles) et économiquement (réparations immenses) du récit de l’Holocauste. Dès lors, il suffit d’établir le mensonge du récit exterminnationiste pour conclure.

A. Wyatt Mann - absurdité du discours de l'Holocauste

La réalité est donc la suivante : ils exploitent un mensonge (auxquels la plupart d’entre eux croient, ils sont plus convaincants ainsi) afin d’en tirer un avantage politico-économique, et ils font licencier, ruiner, emprisonner ceux qui rejettent un peu trop fort leur mensonge. C’est donc pire encore.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Le professeur Faurisson encore condamné par les tribunaux anti-français"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Irminsul
28 septembre 2016 12 h 58 min

Faurisson a 87 ans et pas 77.

Ksenia
28 septembre 2016 14 h 15 min

La LICRAsseuse a également porté plainte contre le Professeur Faurisson pour le discours tenu aux 60 ans de Rivarol.
Ces ((( vampires ))) savent trés bien que ((( leur ))) mur s’écroulera bientôt .

Aujourd’hui une de ((( leurs ))) crapules est décédée, et pas des moindres , ((( Shimon Peres ))).
Après le décès de ((( 6- Truc ))) la semaine dernière , et ((( Wiesel ))) cet été , les pires menteurs claquent les uns après les autres…

wpDiscuz