Deux bombes explosent à Dresde : résistance contre l’invasion ?

On n’a pas beaucoup de détails, mais ce pourrait être bien le cas.

RTL :

Un double attentat à la bombe, qui n’a pas fait de blessés, a été commis à Dresde (est de l’Allemagne) dans la soirée du lundi 26 septembre. Une mosquée a notamment été visée lors d’une de ces deux attaques, a annoncé la police allemande, qui évoque “des motivations racistes”, sur fond de violences xénophobes en hausse.

Là, on ne chante pas “pas d’amalgame”, la police et la presse n’hésitent pas avant de blâmer.

La première explosion s’est déroulée lundi soir devant une mosquée où se trouvaient un imam, son épouse et leurs deux fils, a précisé la police qui a retrouvé les restes d’un engin explosif de fabrication artisanale.

Une demi-heure plus tard, la police a de nouveau été alertée d’une explosion cette fois-ci sur la terrasse d’un centre de congrès de la ville de Saxe. Il s’agissait encore une fois d’un dispositif explosif artisanal. “Même s’il n’y a jusqu’ici aucune revendication, nous devons partir du principe qu’il s’agit d’actes à motivation xénophobe”, a affirmé le président de la police locale, Horst Kretzschmar, cité dans le communiqué.

Je comprends l’explosion devant la mosquée ; mais quel aurait pu être l’objectif de l’explosion sur la terrasse du centre de congrès ? S’agit-il de montrer qu’il y a plusieurs bombes et que d’autres viendront ?

Cela paraît bizarre.

En tout cas, n’ayant pas fait de blessés, ces bombes n’ont pas fait les gros titres sur les sites internets de Bild ou de la Frankfurter Allgemeine Zeitung même si des articles pas trop en vue rapportaient les faits.

Pas de campagne de diabolisation des “poseurs de bombe” nazis pour l’heure.

Mais nul doute que le gouvernement allemand s’inquiète. La prochaine bombe ne pourrait pas juste faire quelques dégâts mineurs, et l’évolution de la situation ensuite deviendrait incertaine – si cela tue des Allemands ou des enfants, le gouvernement anti-blanc pourrait certainement en tirer grand profit et c’est ma plus grande crainte à ce sujet. La bombe a un risque inhérent nettement plus élevé pour ce genre de dommages collatéraux mauvais pour l’image.

Notons par ailleurs qu’on voit la différence entre un concepteur de bombe blanc et bougnoule – il n’y a pas eu la moitié des bombes n’explosant pas.

Dresde doit accueillir les cérémonies annuelles marquant le 26e anniversaire de la Réunification allemande lundi prochain, en présence notamment de la chancelière Angela Merkel et du président fédéral Joachim Gauck. Cette ville de plus de 500.000 habitants, dans l’ancienne RDA communiste, est devenue depuis deux ans le théâtre de manifestations anti-islam et anti-réfugiés du mouvement Pegida alors que la population étrangère y est extrêmement minoritaire.

La logique sous-entendue “ah, ces anti-migrants sont vraiment ineptes, il n’y a même pas beaucoup de migrants là-bas”.

Comme s’il y avait besoin de les fréquenter beaucoup pour voir ce qu’ils font en France, en ex-Allemagne de l’Ouest, au Royaume-Uni, etc. ! Comme s’il y avait besoin de fréquenter beaucoup les autres peuples pour vouloir préserver le sien et ne pas être envahi par une peuplade étrangère.

Cela me fait aussi penser à certains intellectuels juifs qui se moquent de “l’antisémitisme sans juifs” que l’on trouve par exemple en Pologne ; comme si les gens ne pouvaient pas avoir gardé cela comme ressentiment envers ceux qui avaient été à la tête du (((communisme))) au début de l’après-guerre.

Depuis l’afflux en 2015 d’un million de demandeurs d’asile, le nombre de crimes et délits racistes a explosé en Allemagne, en particulier dans l’ex-RDA. Un rapport au gouvernement allemand a qualifié la semaine dernière cette tendance de “menace très sérieuse pour la paix sociale et le développement économique”.

Qui sème le vent récolte la tempête !

Colonne d'invasion migratoire
Le vent
Parade nazie
La tempête

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

10000

wpDiscuz