L’incendie contre la voiture de sa présidente n’empêche pas l’AfD de percer à Berlin

Traduction de l’article du New Observer, avec correction et ajout des résultats de l’élection de Berlin, qui viennent de tomber.


Un incendie qui porte la marque de la racaille antifa

La voiture appartenant à la présidente de l’AfD (Alternative pour l’Allemagne) a été entièrement détruite par un incendie volontaire, à Leipzig, la veille de l’élection municipale à Berlin.

L’incendie de la voiture de Frauke Petry fait suite à des semaines de criailleries contre l’AfD, de la part des politiciens du système, effrayés à l’idée des récents succès électoraux du parti, qui vient de gagner des sièges dans 9 des 16 régions d’Allemagne.

Dans une déclaration publiée sur sa page facebook officielle (de), Petry a dit que “le harcèlement de [Sigmar] Gabriel [le dirigeant du SPD, social-démocrate], de [Ralf] Stegner [député SPD] et de [Heiko] Maas [ministre de la justice, SPD]” était devenu “chaque jour plus violent” dans leur propagande.

“Comme ils n’ont aucun argument à nous opposer d’une manière démocratique, ils recourent à des méthodes plus extrêmes”, écrit Frauke Petry. “Mais nous ne serons pas intimidés, nous sommes ici pour rester !”

Voiture de Frauke Petry incendiée
L’an dernier, Beatrix von Storch, autre cadre de l’AfD, avait vu sa maison barbouillée de peinture et sa voiture incendiée.

On dénombre beaucoup d’attaques contre des membres de l’AfD par des gauchistes en Allemagne, dont certains ont des liens avec le SPD, qui est au pouvoir, dans le cadre d’une coalition avec la CDU d’Angela Merkel.

Brûler des voitures est l’une des tactiques favorites de l’extrême-gauche allemande. En juillet, des douzaines de véhicules avaient été incendiés par des racailles communistes (en), qui voulaient “se venger” de leur éviction par la police d’un immeuble qu’ils occupaient ilégalement.

En août, Uwe Junge, le président du groupe AfD de la région du Rhin-Palatinat, avait été agressé par quatre racailles communistes à Mainz (de), alors que le même jour, un dirigeant régional de l’AfD était semblablement agressé.

La ville de Berlin est lourdement affectée par la présence des colons non-blancs, le quartier de Kreuzberg étant l’une des plus grandes villes turque du monde, avec au moins 250.000 turcs, qui sont pour la plupart des immigrés légaux présents depuis des décennies.

En outre, il y a une population asiato-vietnamienne assez importante à Berlin, au point que le SPD publie du matériel électoral en turc et en vietnamien. Étant donné ce handicap racialo-démographique, un vote à 14% pour l’AfD représente un très grand nombre d’Allemands de la capitale et donne au parti une présence dans sa dixième région, et donc une position avantageuse pour les élections législatives de l’année prochaine.

Les résultats de l’élection municipale à Berlin

Les résultats sont les suivants : Le SPD, sortant, arrive en tête avec 21,6% des voix et conservera la mairie, la CDU de Merkel est deuxième avec 17,6% des voix, ce qui est très faible, le parti d’extrême-gauche Die Linke obtient 15,6% des voix, suivi des Verts avec 15,2%, et enfin l’AfD arrive cinquième avec 14,2% des voix, ce qui est un très bon score pour une capitale, surtout celle-là, et place le parti dans sa moyenne nationale à 14%.

election-berlin

AFP :

L’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière allemande n’a recueilli que 18% des suffrages, selon les sondages réalisés à la sortie des urnes par les chaînes de télévision publique, en recul de plus de 5 points par rapport au dernier scrutin de 2011. […] Jamais dans l’histoire de Berlin, celle de Berlin-Ouest après la Deuxième guerre mondiale, puis celle de la ville réunifiée après 1990, la CDU n’avait connu pareille débâcle.

Pour la bonne bouche, cette remarque faite avant le scrutin par Michael Müller, le maire social-démocrate de Berlin, qui va rester en poste :

Le maire social-démocrate avait cherché à dramatiser les enjeux durant la campagne. Si l’AfD dépasse 10% des suffrages, “cela sera interprété dans le monde entier comme le signe d’une renaissance de l’extrême droite et des nazis en Allemagne”, avait-t-il lancé.

Puissent les développement à venir lui donner raison !

Auteur: Basile

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "L’incendie contre la voiture de sa présidente n’empêche pas l’AfD de percer à Berlin"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Waffen-SS
18 septembre 2016 22 h 19 min

Oui ,que les Dieux vous entendent Mr Müller et que les nationaux-socialistes reviennent en Allemagne et éradiquent les races de boue,juifs compris;

OTOOSAN
19 septembre 2016 16 h 33 min

Ca n’a pas vraiment de rapport avec l’article mais je ne savais pas où le poser, c’est pour le moral … https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201609191027817573-genghis-khan-decouverte-origine/

Belge
20 septembre 2016 0 h 29 min

Haaaaaaaaaaaa la goche 🙂

wpDiscuz