L’AFP s’apitoie sur la “déchirante sélection” des envahisseurs de Calais dispersés à travers la France

L’Agence France Presse, organe de propagande gouvernemental s’il en est, est très touchée par le sort tragique des pauvres envahisseurs qui ne peuvent pas être immédiatement relogés par le gouvernement et qui doivent patienter.

AFP :

“Madame, madame, choisissez-moi s’il vous plaît!” : des dizaines de migrants désirant quitter la “Jungle” supplient, bras en l’air, trémolos dans la voix et regard plein d’espoir, de pouvoir monter dans le car partant mardi matin pour un Centre d’accueil et d’orientation (CAO), loin de Calais.

Hier réticents, ils sont désormais de plus en plus nombreux à opter pour un départ vers l’un des 161 CAO disséminés partout en France, après avoir reconsidéré leur projet de vie, mais aussi parfois par dépit.

Ils voulaient aller en Angleterre, mais le gouvernement anti-français fait tellement d’efforts pour les statisfaire ! Aucune expulsion, entretien intégralement aux frais du contribuable y compris un peu d’argent de poche, un climat préférable à celui de l’Angleterre… Ceux qui n’ont pas déjà de la famille outre-Manche ont toutes les raisons d’accepter les propositions délirantes de l’État.

Le projet de Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, est de “vider” Calais en répartissant les envahisseurs partout en France, rappelons-le.

Victimes de leur succès, ces centres engorgés laissent cependant sur le carreau une grande partie des candidats qui attendaient leur tour et ne comprennent pas pourquoi certains cars repartent à moitié vide.

“Il n’y a presque personne dans ce bus ! J’attends ici depuis hier soir et une fois de plus, je n’ai pas été choisi. C’est la septième fois que je viens, pour autant d’échecs”, confie Achraf, un Soudanais portant un simple baluchon.

Quel racisme odieux de la part de l’AFP ! Non seulement tout-le-monde-il-est-pareil, mais ce n’est pas un soudanais, c’est un de nos futurs compatriotes ! Une fois qu’il aura officiellement reçu le statut de réfugié, il pourra être naturalisé sans délai d’attente. Peut-être même à temps pour voter Hollande, qui sait !

Ce mardi matin, seules 22 places étaient disponibles dans ce car d’une capacité de 60 passagers en partance pour Challans et les Sables-d’Olonne (Vendée).

“Tout le monde n’a pas pu partir, le dispositif est victime de son succès. Il est amené à monter en puissance”, explique, gilet orange siglé “préfecture” sur le dos, Georgia Fayet, chargée de mission à la direction de la cohésion sociale de la préfecture du Pas-de-Calais.

La “direction de la cohésion sociale”, parlez d’un nom orwellien ! À quand le ministère de l’amour ?

Avant un démantèlement “rapide” de la “Jungle”, promis début septembre par Bernard Cazeneuve, les autorités privilégient la méthode douce en s’appuyant sur ce mécanisme, noeud de la politique migratoire, pour désengorger le plus grand bidonville de France, où vivent entre 6.900 et 9.100 personnes.

Le gouvernement compte ainsi avoir créé 12.000 places d’hébergement d’ici à la fin de l’année pour évacuer les migrants de Calais et Paris, selon un “relevé de conclusions” révélé mardi par le Figaro, qu’a pu consulter l’AFP. Il chiffre à 8.200 le nombre de nouvelles places encore à créer compte-tenu de l’existant.

Si seulement, par hasard, quelques uns des centres prévus pour les envahisseurs pouvaient partir en fumée…

Mais en attendant, sur le terrain, la théorie se heurte à la pratique…

La jeune femme de la préfecture porte sur elle la lourde charge de sélectionner, avec l’aide de travailleurs sociaux, les quelques élus du jour qui pourront “monter dans le bus”, faute de places suffisantes dans les centres.

Là où la théorie va surtout se heurter à la pratique, c’est que les nouveaux envahisseurs vont continuer d’affluer afin de gagner eux aussi le “droit” d’être redistribués.

La scène frappe par sa dureté : un cordon de policiers bloque une rangée d’environ 150 migrants, certains ayant dormi sur place pour espérer se retrouver aux avants-postse, criant de désespoir dès que la représentante de l’Etat réapparaît.

Après la “déchirante sélection” du titre de la dépêche”, les “trémolos” du premier paragraphe, voici la “dureté” et le “désespoir”.

The marchand joyeux compassion

Ils portent un simple sac à dos ou en plastique avec quelques effets personnels, mais la plupart arrivent les mains vides.

Elle désigne alors un homme qui sort avec une canne de la foule, le visage qui s’illumine. Il entame immédiatement des pourparlers pour que son ami puisse le suivre. “Plus de place”, lui rétorque-t-elle. Il partira, seul.

“Nous choisissons en priorité des sujets vulnérables, repérés par les travailleurs sociaux, qui nécessitent un accompagnement particulier”, explique Mme Fayet.

Hussein a également eu cette chance. Parti de Syrie voici un an et vivant seul dans une tente de la “Jungle” depuis janvier, il souffre d’un lumbago.

Un “syrien”, mais bien sûr !

Remarquez, l’AFP a peut-être déniché la perle rare qui traînait au milieu des nègres et afghans que montrent les photographies de la “Jungle”

“J’ai tenté à plusieurs reprises de rejoindre l’Angleterre, en vain. J’en peux plus, je suis fatigué ! Je veux partir loin de Calais et demander l’asile”.

Qui lui sera accordé sans discussion par les traîtres qui dirigent ce pays.

Quelques minutes plus tard, Mme Fayet contourne la rangée et revient aux côtés d’un mineur soudanais, timide et resté en retrait : “nous devons proposer ces places à tout le monde et faire attention que ceux qui jouent moins des coudes ne soient pas désavantagés”, précise-t-elle.

“Stop, finish !”, lance-t-elle ensuite, les bras croisés en l’air. La déception se lit sur de nombreux visages. Certains tentent de négocier mais la jeune fille, navrée, explique qu’un autre bus partira dans l’après-midi, avec 25 places, pour Nîmes et les Pyrénées orientales.

Toutes les régions de France auront droit à leur dose exclusive d’enrichissement culturel !

Envahisseurs à Calais - dose d'enrichissement culturel

“A tout à l’heure”, glisse, confiant Achraf, avant de rejoindre ses amis malheureux du jour.

Et voici comment l’AFP conclut en essayant de donner aux Français des remords pour la situation de ces parasites de sucroît violents.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

12 Commentaires sur "L’AFP s’apitoie sur la “déchirante sélection” des envahisseurs de Calais dispersés à travers la France"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
14 septembre 2016 12 h 23 min

A quand les nègres imposés chez les particuliers? En gros, on perce l’abcès de Calais pour répandre le poison partout…

Ksenia
14 septembre 2016 14 h 06 min

Si Calais est vidé, c’est afin de pouvoir le remplir de nouveau… ?
Bientôt , des déductions fiscales pour ceux qui hébergeront les négres, des primes de naissance versées aux traîtres qui se métisseront ?
Foutons le feu à ces centres ! Rendons- leur la vie infernale .

Victoire
14 septembre 2016 14 h 54 min

Foutons le feu à ces centres ! Rendons- leur la vie infernale

Tu m’as dévancer Ksenia, j’y pensais en lisant l’article de Blanche

National-socialiste convaincu
17 septembre 2016 10 h 30 min

Pas d’accord pour ce qui est de mettre le feu à ces centres, il ne faut surtout pas faire le jeu de la République (maçonnique) qui n’attend qu’une seule chose, que l’on s’entretue pendant qu’elle fera la police en faveur de l’ennemi qu’elle a elle-même importé sur le territoire national dans l’unique but de provoquer la guerre civile, ricaner, s’en frotter les mains, puis persécuter les méchants blancs que nous sommes de vouloir le rester tout en prenant un vil plaisir à nous attribuer la totale responsabilité du conflit dans leurs médias mensongers. Ce n’est pas très intelligent comme commentaire, si il était question de devoir foutre le feu quelque part, il vaudrait mieux le foutre à l’Élysée, car une fois le pouvoir entre les mains des nationalistes, il serait beaucoup plus simple d’expulser légalement et sans violences ces migrants indésirés que les sangsues juives du gouvernements.

Ksenia
17 septembre 2016 12 h 09 min

Foutre le feu à l’Elysée qui fut la demeure de madame de Pompadour ? Nous ne sommes pas des islamistes , nous respectons l’art, la Beauté , la belle architecture.

En extirper les occupants, oui !!!!!! en commençant par voter FN.

Il faut foutre le feu à ces centres – avec prudence et sans se faire prendre – et pourrir la vie des envahisseurs s’ils s’installent près de chez nous.
Merci beaucoup pour le commentaire ” pas intelligent “.

Allez, love&peace ^^ !

National-socialiste convaincu
17 septembre 2016 14 h 02 min

Vous dites que vous n’êtes pas des islamistes pour foutre le feu mais vous prônez ouvertement et invitez publiquement les résistants à pratiquer cette pyromanie que vous semblez condamner chez l’ennemi mais pas chez vous… C’est de l’incitation à de la violence inutile et gratuite contre des innocents, certes indésirables. Avec cette attitude vous montrez que vous ne valez pas mieux que les Israéliens dans leur conquête de la Palestine et du monde avec terreur. Ce n’est pas très catholique de votre part, (êtes-vous Juif/Juive par le père ?) car avec un tel état d’esprit la providence ne peut pas être de votre côté et votre “peace and love” de fin est tout sauf cohérent d’autant plus que je ne vois pas ce que vient faire l’Anglais avec la langue française, ne le prenez pas mal surtout. Sachez que je ne suis pas favorable aux suprémacistes “sémites” (Juifs – et – Arabes) dans les pays initialement composés de blancs et ces deux-là se sont ligués contre nous sur notre propre sol, l’un ne fonctionnerait pas sans l’autre, il s’agit d’une ruse de l’ennemi pour nous détourner du vrai problème: la domination juive et l’immigration massive qui n’est qu’une conséquence de leur règne, et le début de notre chute si rien n’est fait pour nous en libérer.

Ksenia
17 septembre 2016 14 h 49 min

Le peace&love ^^ n’est pas du tout mon état d’esprit , j’avais repris ce terme employé par un autre commentateur sur un autre mur, pour dire ” restons calmes “.

Je ne suis pas juive du tout et personne ne l’a jamais été dans la famille ! L’un de mes frères, passionné de généalogie est remonté jusqu’au début du XVII éme siècle … Il n’y que du blanc bien blanc .

Il s’agit de foutre le feu aux bâtiments vides, afin que les envahisseurs ne s’y installent pas, comme ça a déjà été fait dans d’autres pays européens et même en France.

National-socialiste convaincu
17 septembre 2016 15 h 59 min

Si les bâtiment sont vides, alors ça change tout. Je pense que dans ce cas c’est votre droit de lutter ainsi pour éviter qu’ils ne s’installent près de chez vous. La politique de la terre brûlée, c’est de bonne guerre.

@Basile

Je comprends exactement ce que vous voulez dire, mon père ayant déjà brûlé un nid de frelons à la campagne, nous savons à quel point ces bestioles peuvent nuire rien qu’à leurs bourdonnements insuportables. Vous auriez pu aussi mentionner les rats, c’est la même saloperie, des nuisibles. J’imagine que ce doit être la même chose avec ces voyous lorsqu’ils se déchainent. Toutefois, je suis d’avis qu’il faut être très prudent, non pas que nous ayons quelque chose à craindre d’eux, mais ceux qui les ont fait venir les protègent également et surveillent activement les opposants à leurs dictats.

17 septembre 2016 15 h 08 min

@NSconvaincu

Quand il y a un nid de frelons, on le brûle. Les juifs et leurs valets nous ont posé ces nids d’horribles envahisseurs, c’est notre droit le plus sacré de les brûler. Je ne vois pas comment lutter contre le parti de l’étranger sans attaquer d’abord ses nuisances et ses crimes les plus intolérables.

Soupçonner une fidèle lectrice de juiverie quand elle tient des propos de bon sens c’est le monde à l’envers !

Personne ne devrait s’insulter gratuitement dans les commentaires.

Leonidas
15 septembre 2016 8 h 34 min

Ainsi dispersés, ces races de chien seront plus vulnérables à leur arrivée dans les locaux qu’on va leur attribuer. Il faudrait en profiter pour brûler ces locaux, et même buter si possible une paire de ces enculés.

14 septembre 2016 19 h 26 min

Ce matin, Raffarin de Ramascon (jeu de mots que s’est attribué JMLP et qui décrit bien le système électoral en générale et des cocuservateurs en particulier) a été questionné sur le sujet.
Il a eu le culot de dire que, voulant aller en Angleterre, ces envahisseurs devaient soit être envoyés en Angleterre soit renvoyés dans leurs pays d’origine.
Mais soutient-il un candidat à la “primaire de la droite et du centre” qui a inscrit ça dans son programme et n’a pas fait le contraire par le passé ?
Et que propose-t-il pour les autres que lui et les siens ont régularisés par centaines de milles depuis des années ?

wpDiscuz