Merkel accepte de prendre en Allemagne des milliers de non-blancs qui envahissent l’Italie

Traduction de l’article de New Observer.


Le gouvernement d’Angela Merkel va prendre des milliers d’envahisseurs actuellement en Italie – même ceux qui ne sont de manière évidente pas des “réfugiés” dans le moindre sens du terme.

Les envahisseurs – entrés illégalement en Italie par bateau – commenceront à être transférés directement à partir de septembre, à un rythme prévu de “centaines” par mois.

Seuls les syriens, erythréens et irakiens sont éligibles au programme de réinstallation, ce qui signifie que cen’est pas le cas de la majorité des envahisseurs venant d’Afrique.

Le ministre allemand des Affaires Étrangères, Thomas de Maizière, parlant lors d’un sommet à Rimini (it), s’est excusé auprès de l’Italie parce que l’Allemagne n’avait pas accueilli tous les envahisseurs de l’Italie qu’elle s’était engagée à prendre, et a déclaré que cet oubli serait corrigé.

Selon les dernières données, quelque 3915 erythréens, 787 syriens et 686 irakiens sont arrivés en Italie lors des sept premiers mois de 2016.

“L’arrangement” a été annoncé par le ministre italien de l’Intérieure, Angelino Alfano, qui a dit qu’un accord a été atteint cette semaine pour commencer à déplacer des “centaines” d’envahisseurs chaque mois.

Ce plan est une tentative pour relancer le “programme de réinstallation” de 2015 de la Commission Européenne, gelé, qui était conçu pour déplacer les envahisseurs du Tiers-Monde de l’Italie et la Grèce vers les autres États-membres de l’Union Européenne.

Selon le projet original, jusqu’à 40.000 envahisseurs devaient être réinstallés depuis l’Italie, mais jusqu’à présent, seuls quelques centaines ont été envoyés, avec beaucoup de pays réticents à les laisser entrer.

“Jusqu’à présent, la réinstallation a été un vrai fiasco”, a déclaré Alfano à La Repubblica TV (it).

“[Mais] Aujourd’hui nous avons entendu qu’à partir de septembre des centaines de réfugiés pourront aller chaque mois en Allemagne. Si les choses vont bien avec l’Allemagne, nous pensons qu’elles iront bien aussi avec les autres pays”, a-t-il ajouté.

“Nous devons nous souvenir que l’Allemagne a déjà pris plus d’un million de migrants en 2015. Si elle peut aussi prendre certains des nôtres […] le message sera extrêmement fort, parce que si l’Allemagne peut le faire, alors le peuvent aussi tout ceux qui n’ont pas engagé l’énorme effort que l’Allemagne a déjà déployé”, a déclaré Alfano.

Selon lui, le système “était fondé sur les deux piliers de la solidarité et de la responsabilité”, ajoutant que l’Italie aurait fait sa part, dont le relevé d’empreintes digitales de tous les non-blancs qui sont arrivés en Italie, la mise en oeuvre de toutes les contre-mesures exigées, et la mise en place de centres pour l’identification et l’enregistrement des envahisseurs.

“Nous étions supposé recevoir de la solidarité en échange, ce qui signifierait une distribution égale des réfugiés de l’Italie à travers l’Europe. Pourtant, cela ne s’est pas produit”, concluait-il.

Le chiffre de 40.000 était basé sur les niveaux d’invasion de 2014, et depuis lors, le nombre d’africains envahissant l’Italie a brutalement augmenté.

Selon les estimations officielles, au moins 420.000 envahisseurs ont débarqué en Italie depuis début 2014.

Beaucoup des envahisseurs africains à QI ultra-bas sont déjà parti plus au Nord vers des terres plus favorables dans les États-providence du Nord-OUest de l’Europe, mais des restrictions récentes sur les franchissements de frontières ont provoqué une importante accumulation en Italie, mettant le pays en difficulté

Relancer le programme de “réinstallation” est voué à accroître les tensions avec les pays d’Europe de l’Est qui ont déjà déclaré leur opposition à cette idée.

Le gouvernement hongrois en particulier a déjà lancé des procédures légales contre la commission européenne pour faire annuler la décision ; et la décision de l’Allemagne de poursuivre unilatérelement selon le plan est de ce point de vue une provocation délibérée.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Merkel accepte de prendre en Allemagne des milliers de non-blancs qui envahissent l’Italie"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Sven le latin
28 août 2016 19 h 55 min

plus ça va plus je me dis qu’il y a les pays européens qui s’en sortiront et ceux qui ne s’en sortiront pas…..

Ksenia
29 août 2016 12 h 06 min

Comment cette affreuse Merkel peut-elle trahir son peuple et sa race à ce point ????
N’aurait-elle pas des origines ((( juives ))) ???
Qui est- elle vraiment pour haïr les Allemands à ce point ?

En tous cas, bravo à Viktor Orban, aux présidents tchèque , slovaque….

Huguenot
29 août 2016 15 h 23 min

Merkel est juive . elle a passé une partie de son enfance en RDA et était formée par la Stasi … elle vient du sérail

antoine
31 août 2016 11 h 58 min

J’ai un article a votre dispo. sur le sujet. Je ne peux pas personnellement vérifier les infos de cet article mais si vous avez le temps………….me concernant vu l’obstination de cette renégate (mot faible) je suis bien près de trouver là l’explication à la volonté de destruction du peuple allemand.

http://lesobservateurs.ch/2016/06/23/qui-est-vraiment-angela-merkel/
J’ai été un grand lecteur de H.Ryssen que je vous recommande. celui ci a étayé les pressentiments.

wpDiscuz