Québec : une femme en voiture fonce sur deux policiers et crie “Allah”, la police parle de problèmes mentaux

C’est fou cette vague de problèmes mentaux ces derniers temps, avec tous ces “désquilibrés” qui crient “Allah Akbar” et variantes.

En France, on ne compte plus les petits faits divers de ce genre, qui après les vagues d’attentats ont fini par recevoir des sanctions plus sérieuses.

Au Québec, on tente encore de masquer l’existence du problème, et c’est avant tout les déclarations de la police sur les causes de l’incident qui motivent cet article.

Journal Metro :

Une femme a tenté de renverser deux policiers dans la nuit de mardi à mercredi [du 9 au 10 août], dans le stationnement du poste du quartier (PDQ) 39 à Montréal-Nord.

Selon le commandant Jonathan Martel, chef du PDQ 39, cette femme d’une quarantaine d’années s’est introduite, avec son véhicule, dans ce stationnement vers 2h45. Deux policiers étaient alors à l’extérieur de leur automobile.

Elle a percuté ce véhicule des forces de l’ordre, qui a été endommagé, avant de tenter de prendre la fuite. Les deux agents ont rapidement pu la maîtriser.

Au cours de l’incident, elle aurait également proféré plusieurs menaces à caractère terroriste.

« Selon ses agissements et ses paroles, on pouvait croire à des propos à caractère terroriste. Mais, après l’enquête complète, il n’y a pas de lien avec une activité terroriste », indique le commandant Jonathan Martel, joint par TC Media.

Elle n’appartient pas à une cellule islamiste, donc ses propos et actions n’avaient aucun lien avec le djihadisme ? Ah ?

Qu’elle soit un peu dérangée, personne ne le conteste vraiment. Même chez les islamistes, il faut être un peu dérangé pour commettre une attaque aussi inefficace et stupide.

Mais les personnes un peu dérangées peuvent elles aussi avoir des motivations raciales et religieuses.

Ce dernier précise qu’une évaluation psychiatrique de l’agresseuse a été demandée par le procureur. Trois chefs d’accusation ont été portées contre elle, pour conduite dangereuse, menaces et agression armée.

Cette femme était connue par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Elle avait déjà été interpellée en 2014, à Montréal-Nord, mais n’avait jamais proféré de menaces envers le PDQ 39.

Les deux agents concernés n’ont pas été blessés.

Cela se passe à Montréal, une ville malheureusement ravagée par le cancer cosmopolite.

Sachant que le Québec a reçu depuis la France nombre d’immigrés maghrébins qui se sont concentrés dans les grandes villes, la probabilité qu’il s’agisse d’une non-blanche musulmane est extrêmement élevée.

Bien sûr, aucune mention de la race ou de l’origine ethnique de la “folle” chez les médias. Mais quand ils ne précisent pas, en général, c’est assez foncé…

Regardez moi ces inepties :

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Québec : une femme en voiture fonce sur deux policiers et crie “Allah”, la police parle de problèmes mentaux"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Guilty Spark 88
16 août 2016 21 h 43 min

Tiens, ça soulève le problème de la poule et de l’oeuf :

L’islam est-il vecteur de psychose ? Ou est-il sorti de l’esprit d’un fou ?

Vous avez 4 heures.

OTOOSAN
17 août 2016 10 h 40 min

L’islam est inspiré par deux “religions du Livre” antérieures qui ne sont pas “piquées des hannetons” quand on veut bien prendre le temps de s’y pencher ! ))

Ksenia
17 août 2016 0 h 37 min

Dans la famille Martel, je demande Charles.

GrandSorcier
19 août 2016 2 h 31 min

Montréal compte la 2e plus importante population juive mondiale hors Israël, se plaçant tout juste derrière Jew York. Pas étonnant qu’on y retrouve de nombreux quartiers “vivants” et “divers” tels que Côte-des-Nègres. Un endroit de choix pour toucher un maximum de cibles d’un seul coup !

wpDiscuz