Des (((experts en sécurité nationale))) se mobilisent contre Trump

La lettre anti-Trump

AFP :

Cinquante républicains ayant exercé d’importantes fonctions dans l’appareil américain de sécurité nationale ont dénoncé lundi dans une lettre cinglante l’ignorance et l’incompétence de Donald Trump qui serait, selon eux, “le président le plus dangereux de l’histoire américaine”.

Les signataires ont travaillé à la Maison Blanche, au département d’Etat [ndlr: le ministère des Affaires Étrangères] ou au département de la Défense pour des présidents républicains, de Richard Nixon à George W. Bush.

Ils pourraient peut-être nous expliquer en quoi aller envahir l’Irak et y semer le chaos, avant de laisser entrer aux États-Unis des dizaines de milliers d’irakiens était bon pour la sécurité nationale (des États-Unis, pas d’Israël) ?

Ils n’ont pas appelé à voter pour la candidate démocrate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, mais écrivent clairement, dans cette lettre ouverte publiée par le New York Times : “Aucun de nous ne votera pour Donald Trump”.

C’est clairement un appel à faire gagner Hillary Clinton.

Que ce soit publié par le (((New York Times))), l’un des journaux les plus anti-blancs des États-Unis le confirme.

[…]
“M. Trump n’a pas la personnalité, les valeurs ou l’expérience pour être président”, écrivent-ils, soulignant qu’il affaiblirait l’autorité morale des Etats-Unis dans le monde et qu’il semblait ignorer les aspects élémentaires de la Constitution et du droit américains.

Par exemple, Trump ne veut pas laisser les États-Unis être envahis par des musulmans et veut utiliser les lois qui autorisent le président à restreindre l’immigration comme il le juge bon.

Mais apparemment, selon ces (((experts))), cela va contre l’article zéro de la Constitution, qui précise : “Les États-Unis sont un pays multiculturel, multiracial et multireligieux. L’immigration est la fondation des États-Unis et les Blancs sont de méchants racistes qui doivent disparaître par métissage.”

Non sérieusement, comme je le démontre dans le lien précédent, toute forme de restriction à l’immigration, quel que soit le critère, est constitutionnelle. Les arguments selon lesquels Trump ignoreraient le droit ou la Constitution ne donnent jamais d’exemple à la fois précis et correct. Ce ne sont que des hurlements hystériques amplifiés par les (((médias))) anti-blancs. (Ceux qui ne me croient pas peuvent vérifier dans la lettre originale (en), les accusations sont affirmées, pa substanciées.

Non seulement Donald Trump est “ignorant” dans le domaine des affaires internationales, mais “il n’a manifesté aucun désir de s’informer”, affirment ces experts.

Ce sont des (((experts))) : ils n’ont pas besoin d’argumenter ! Quand les (((médias))) vous présentent quelqu’un comme un expert, méfiez-vous plus encore de ce qu’il vous raconte.

The marchand joyeux expert

Reprenant les critiques d’Hillary Clinton, ces personnalités républicaines soulignent que le milliardaire ne fait preuve ni de discipline, ni de maîtrise de soi, et qu’il est “incapable de tolérer les critiques personnelles”.

Concrètement, ces anti-blancs lui reprochent de ne pas laisser ses ennemis le diffamer sans réagir.

“Il a alarmé nos alliés les plus proches en raison de son comportement fantasque”, écrivent-ils.

Il veut obliger les pays protégés par les États-Unis à payer et arrêter de faire plein de guerres pour Israël. Incroyable !

“Ces particularités sont dangereuses chez un individu qui voudrait devenir président et commandant en chef, ayant la responsabilité de l’arsenal nucléaire américain”.

Ce qu’il faut, c’est Hillary et sa 3ème guerre mondiale contre la Russie !

La réponse de Trump

L’intéressé a répondu dans un communiqué les décrivant comme “rien de plus que l’élite washingtonienne qui a échoué et cherche à s’accrocher à ses pouvoirs”.

Donald Trump leur reproche d’être “les auteurs des décisions désastreuses d’envahir l’Irak, de permettre à des Américains de mourir à Benghazi et d’être ceux qui ont permis l’ascension de l’EI (le groupe Etat islamique)”.

Ils sont directement responsables de la guerre d’Irak, et s’ils n’étaient plus là lors des dernières décisions citées, ils soutenaient l’intervention en Lybie et une intervention en Syrie, il est donc adéquat de leur reprocher les conséquences des politiques menées envers ces deux pays.

“Je propose une meilleure vision pour notre pays et notre politique étrangère, une vision qui n’est pas celle d’une famille régnante en politique”, a encore écrit le candidat.

Et Trump a parfaitement raison. Ces (((néo-conservateurs))) font partie du (((système))), lequel fait tout ce qu’il peut pour essayer d’arrêter Trump.

Qui sont ces (((experts))) ?

J’utilise des triple parenthèses : c’est donc qu’il y a du juif par-dessous. Bien entendu, ce n’est pas exclusif. Il y a aussi une large dose de traîtres blancs.

Regardons la liste des signataires. Ceux entre triples parenthèses sont juifs, les non-blancs non-juifs sont mis en italique, un point d’interrogation indique que je manque d’éléments pour trancher (a priori, la majorité de ceux-là sont blancs). La liste :

  • Donald B. Ayer
  • John B. Bellinger III
  • Robert Blackwill
  • (((Michaël Chertoff))) (qui illustre l’article)
  • (((Eliot A. Cohen)))
  • (((Eric Edelman)))
  • Gary Edson (?)
  • (((Richard Falkenrath)))
  • Peter Feaver
  • (((Richard Fontaine)))
Richard Fontaine
Richard Fontaine
  • Jendayi Frazer (nègre)
  • (((Aaron Friedberg)))
  • (((David F. Gordon)))
  • Michaël Green (?)
  • Brian Gunderson
  • Paul Haenle
  • Michaël Hayden
  • Carla A. Hills (?)
  • John Hillen (?)
  • William Inboden
  • Reuben Jeffrey III (ancien de Goldman Sachs)
  • (((James Jeffrey)))
  • Ted Kassinger (?)
  • (((David Kramer)))
  • James Langdon
  • (((Peter Lichtenbaum)))
  • Mary Beth Long (?)
  • Clay Lowery
  • Robert McCallum
  • Richard Miles
  • Andrew Natsios
  • (((John Negroponte)))
  • Meghan O’Sullivan
  • Dan Price
  • Tom Ridge
  • (((Nicolas Rostow)))
  • Kori Schake (?)
  • (((Kristen Silverberg)))
  • Stephen Slick (?)
  • Shirin R. Tahir-Kheli (pakistanais)
  • William H. Thaft IV
  • Larry D. Thompson
  • William Tobey
  • John Veroneau
  • (((Kenneth Wainstein)))
  • (((Matthew Waxman)))
  • (((Dov Zakheim)))
  • (((Roger Zakheim)))
  • (((Philip Zelikow)))
  • (((Robert Zoellick)))

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Des (((experts en sécurité nationale))) se mobilisent contre Trump"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Warezerie
9 août 2016 20 h 59 min

La proportion de juiservateurs est plus que criante.
Beaucoup se font mystifier par le titre « d’expert » asséné dans les (((médias))), comme vous dites : plus il est question « d’expert » – quel que soit le sujet – plus il est impératif d’être vigilant et de vérifier le moindre de leurs propos.

Merci Blanche pour le travail de recherche sur ces 50 franches saloperies.

un blanc
9 août 2016 23 h 20 min

Le père du terroriste d’#Orlando, qui a tué 49 gays, au 1er rang d’un meeting d’H. #Clinton.
La candidate de #Daesh! https://t.co/sVpAeiRstM

11 août 2016 16 h 42 min

Trump semble bien plus de notre bord que Hillary, et il a de très bonnes idées. Ceci dit, je pense qu’il faut rester méfiants, on pourrait avoir une grosse déception ;

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/ameriques/106959-160321-les-adversaires-d-israel-ne-creuseront-jamais-de-fosse-entre-nous-clinton

“The only [candidate] that’s going to give real support to Israel is me,” said Donald Trump. “The rest of them are all talk, no action. They’re politicians. I’ve been loyal to Israel from the day I was born. My father, Fred Trump, was loyal to Israel before me.”

wpDiscuz