Le 2 octobre, des votes importants

Le référendum hongrois sur les “réfugiés”

Le premier vote important qui se tiendra le dimanche 2 octobre est le référendum hongrois sur l’accueil forcé d’envahisseurs non-blancs à l’exigence de l’Union Européenne. Ce référendum met en grande difficulté les (((élites mondialistes))) : ou bien elles décident d’en accepter le résultat, et alors d’autres pays voudront prendre la suite de la Hongrie – le cas du Brexit illustre ce phénomène de contagion. En France même, si les sondages indiquent encore un avantage pour l’UE, il y a beaucoup de personnes incertaines et le sujet n’a pas fait l’objet d’un débat public sérieux.

L’autre possibilité pour l’UE serait de passer en force. Mais l’UE est basée sur la religion des “droits de l’Homme”. Elle violerait ainsi son principe fondateur et saboterait sa propre légitimité. Imposer de force des colons a un pays qui n’en veut pas serait très mal perçu.

Les (((tribunes))) multiples contre les référendums s’appliquent tout autant à celui organisé en Hongrie. On peut d’ailleurs imaginer des pressions pour tenter de l’annuler.

Le résultat du vote en Hongrie ne fait aucun doute. Il y aura au moins 75% des gens qui refuseront que la Hongrie accepte la relocalisation forcée d’envahisseurs par l’UE.

Les (((médias))) choisiront sans doute de ne pas trop en parler. Stratégiquement, le mieux pour l’oligarchie anti-blanche est d’éviter que les autres peuples européens ne soient au courant.

L’élection présidentielle en Autriche

[Note du 14/09/16 : L’élection présidentielle autrichienne a finalement été reportée d’environ 2 mois.]

Autre vote qui aura lieu le 2 octobre, et sans doute le plus important : l’élection présidentielle autrichienne. Après que le précédent scrutin ait été annulé en raison d’irrégularités massives, la date du 2 octobre a été choisie pour organiser un nouveau second tour, qui verra s’affronter une fois de plus Norbert Hofer et Alexander Van der Bellen.

Une fois de plus, cela sera serré et les votes par correspondance auront un impact inquiétant. La mobilisation des différents électorats sera la clé.

J’ai le sentiment que cela favorisera Hofer qui a besoin d’un rien pour gagner, mais l’incertitude est encore grande. Un sondage mené par Gallup le 6 juillet (de) donne Hofer à 51%. Cependant – et d’autant plus avec le petit échantillon de 600 personnes – l’écart est largement dans la marge d’erreur de plus ou moins 4,5%.

Nous n’en aurons vraiment le coeur net que le soir du 3 octobre.

Consultation non officielle de Sul é Meu País

Ce n’est pas un vote officiel, mais c’est une information néanmoins intéressante.

Le 2 octobre, le jour des élections municipales le mouvement “Le Sud est mon pays” organisera à travers la région Sud du Brésil – qui compte près de 30 millions d’habitants et fait la superficie de la France – des consultations dans toutes les municipalités. Ce vote, semblable à ce qui fut fait en Catalogne en 2014 mais avec pour le moment moins de prise populaire, vise à la fois à accroîte la légitimité du mouvement et à accroîte sa notoriété. Tout comme en Espagne, la constitution brésilienne interdit toute sécession, mais tout comme en Espagne ce qui comptera avant tout est le rapport de force.

Les trois États du Sud du Brésil (Rio Grande del Sul, Santa Catarina et Parana sont relativement blancs – à environ 75 pourcents. Ce n’est pas vraiment un idéal de pureté raciale, mais c’est déjà le paradis par rapport au reste du Brésil. De plus, beaucoup des habitants descendent d’allemands, italiens, polonais arrivés au cours du XXème siècle : présents depuis peu de génération, ils n’ont pas encore eu le temps de se métisser.

O sul é meu pais

Le cône sud de l’Amérique latine, avec l’Argentine, l’Uruguay et le Sud du Brésil est souvent oublié lorsque l’on pense au monde blanc. Le métissage y a déjà eu des effets vicieux et l’identité culturelle y est défavorable à une identification raciale. Néanmoins, on y trouve encore des blancs en nombres non négligeables.

Le Sud est une région moins corrompue, qui se fait extorquer d’importantes sommes par l’État fédéral. C’est l’une des principales motivations de l’indépendantisme. Mais cette situation est une conséquence de la composition ethnique de la région ; et les opposants à cette sécession n’ont que le mot “raciste” à la bouche – même si le mouvement s’en défend farouchement.

Le Brésil est actuellement en pleine dépression économique et dans une crise politique grave, avec la destitution de Dilma Rousseff. Les Jeux Olympiques de Rio se passeront dans des conditions déplorables et n’ont fait que contribuer à aggraver la situation financière du pays.

En Espagne, la crise économique fut un facteur important dans l’essor de l’indépendantisme catalan. On peut envisager une évolution semblable dans le Sud brésilien, même si il n’y aura pas de conséquences politiques concrètes avant au moins plusieurs années. Et même si la sécession devait advenir, on voit malheureusement mal s’interrompre le phénomène de métissage dévastateur dans la région.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Le 2 octobre, des votes importants"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Ksenia
11 juillet 2016 23 h 18 min

Marine Le Pen et ses cadres devraient davantage insister sur le terme UE car beaucoup de Français croient que le FN rejette l’Europe, ce qui n’est pas le cas. Pour avoir un débat serein et sérieux, ils doivent être infiniment pédagogues, afin que les Français saisissent bien la différence. Actuellement encore, beaucoup ne comprennent pas.!
Espérons qu’il n’y aura pas trop de fraude en Autriche -pas du tout, ce serait mieux – et que les 2 et 3 octobre prochain nous pourrons saluer la victoire de ces deux magnifiques nations sur le ((( Système )))!!!

33charlemagne
12 juillet 2016 14 h 12 min

Le problème que je vois venir pour Hofer, c’est que la juiverie à jusqu’au 2 octobre beaucoup de temps pour diffamer tous les Autrichiens qui aiment leur pays. Ils feront comme en Allemagne où toute personne qui ose se dire solidaire avec l’AFD est un nazi.

wpDiscuz