Meurtres de policiers blancs à Dallas : un tireur noir revendiquait ouvertement la motivation raciale du crime

La revendication raciale du crime

Il ne faisait d’emblée pas de doute que les meurtres de Dallas faisaient suite à (((l’agitation médiatique))) consécutive à la mort de deux noirs tués par des policiers cette semaine. Les médias ont longtemps résisté. Maintenant, certains admettent, à demi-mot, qu’il s’agit d’un acte anti-blanc. C’est le cas du Figaro, qui reprend cependant sans broncher les déclarations selon lesquelles ce ne serait pas du terrorisme.

Par contre, le journal Le Monde enterre bien loin sur sa page d’accueil l’affaire de Dallas, et ce seulement pour parler de la difficulté pour Facebook de gérer les vidéos en direct. Sans doute l’affaire était-elle à la une ce matin, mais ils l’ont évacuée dès que possible. Moins de 18h après le crime, cela devrait toujours faire la une. Regardez-moi cette page d’accueil débordante de malhonnêteté,  :
Page d'accueil du Monde le 8 juillet 2016 à 22h40

Le Figaro :

Lors des négociations, le suspect tué a expliqué qu’il était “en colère” après la mort de Noirs aux mains de la police, qu’il voulait “tuer des Blancs, en particulier des policiers blancs”, a déclaré David Brown vendredi matin. Le suspect a aussi affirmé qu’il “n’était affilié à aucun groupe, et a affirmé qu’il avait fait ça tout seul”, a ajouté le chef de la police de Dallas.

A. Wyatt Mann - meurtres de Dallas

Les anti-blancs “excluent la piste terroriste”

Selon (((certains))), le vrai danger c’est le terrorisme des pro-blancs. Pour le moment, il n’y a encore à peu près rien eu, mais ils se disent qu’à force d’essayer de nous génocider, ça va mal se passer.

En attendant, la menace la plus immédiate, ce sont les criminels nègres qui tuent des milliers de personnes chaque année aux États-Unis – mais il n’y a pas d’indignation des (((médias))) quand c’est une famille blanche qui est massacrée par des noirs.

Le Figaro :

Les enquêteurs américains excluent la piste terroriste dans la fusillade de Dallas dans laquelle cinq policiers ont été tués, a annoncé vendredi soir la Maison-Blanche.

“Les enquêteurs ont maintenant publiquement exclu la possibilité que l’individu qui a perpétré cet horrible acte de violence ait eu un lien quelconque avec une organisation terroriste aux Etats-Unis ou ailleurs dans le monde”, a dit le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest, qui accompagne le président Barack Obama au sommet de l’Otan à Varsovie.

Je veux bien qu’on dise que cela n’a rien à voir avec le terrorisme islamiste, cela n’a en effet rien à voir. C’est un problème racial. Mais “terrorisme” n’est pas forcément “terrorisme islamiste”.

Le meurtre de cibles politiques dans un conflit politique est une forme de terrorisme. Sinon, il faut requalifier tous les meurtres commis par l’Armée Irlandaise de Libération (IRA) dans le cadre du conflit nord-irlandais.

Policiers tués à Dallas
Trois des policiers tués : deux blancs et un métis hispaniques qui dans la nuit a du sembler assez blanc pour les tireurs nègres.

Le terrorisme politico-racial peut être justifié dans certaines circonstances – si je pensais le contraire, je ne publierais pas La Brigade et Hunter. Mais cela reste du terrorisme.

L’objectif ici est donc, en refusant d’employer les termes adéquats, d’essayer de calmer le jeu.

Obama en a aussi profité pour demander une fois de plus le contrôle des armes – c’est à dire la confiscation des armes des personnes honnêtes, blanches. Tout le discours du “problème des armes” est mensonger.

Fox News :

Le président Obama a renouvelé sa poussée pour des mesures de contrôles des armes vendredi alors qu’il condamnait les “meurtres absurdes” de cinq policiers de Dallas dans une attaque de sniper coordonnée au cours de la nuit.

Les (((médias))) qui aiment bien nous reprocher d’exploiter politiquement les évènements qui nous donnent raison ne se plaindront pas qu’Obama essaye d’exploiter politiquement un crime qui lui donne tort.

[…]
“Nous savons aussi que quand les gens sont armés avec des armes puissantes, malheureusement cela rend des attaques comme cela plus mortelles et tragiques, et dans les jours à venir nous allons devoir aussi considérer ces réalités”, a déclaré Obama.

Si les fondateurs des États-Unis voulaient que le peuple puisse être armé, c’est pour pouvoir se défendre d’abord contre la tyranie du gouvernement. Et les agents du Système comprennent qu’à force d’essayer d’écraser les Blancs, ils risquent de le payer…

Par ailleurs,, tous les (((médias))) et toutes les personnalités noires qui ont agité sans fin les masses noires, qui ont sans fin répété que la police tue des noirs par plaisir raciste, et qui pour certains ont ouvertement appelé à tuer des policiers blancs, ne seront bien entendu pas poursuivis.

Conclusion

Ma compassion va aux familles des policiers blancs tués. Même s’ils étaient des agents in fine au service de l’ordre mondialiste, il y avait sans doute de bons bougres parmi eux, et surtout, ils ont été tués parce que blancs.

Cet épisode tragique va continuer d’accroître les tensions raciales aux États-Unis. L’effet sur l’élection présidentielle américaine reste à voir – je ne vois pas comment cela pourrait faire autrement que bénéficier à Trump, mais cela serait probablement un effet assez modéré.

En tout cas, le réveil de la race blanche est en marche, et ce genre d’épisodes ne font que l’accélérer. L’heure n’est plus à la tolérance.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Meurtres de policiers blancs à Dallas : un tireur noir revendiquait ouvertement la motivation raciale du crime"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
OTOOSAN
9 juillet 2016 10 h 41 min

La solution existe pourtant, elle est simplissime : Mettre que des policiers noirs dans les quartiers “noirs.”..Pas de racisme possible à priori, …après il suffira d’attendre…un peu comme à Marseille où les femmes allogènes ont manifesté pour avoir plus de blancs dans les classes des quartiers nords (vu dans les presses)…

OTOOSAN
9 juillet 2016 10 h 44 min
wpDiscuz