Le Daily Stormer mentionné au Congrès américain par un député nègre

Moins de 24 heures avant les meurtres de Dallas, un député nègre du parti démocrate interrogeait le chef du FBI sur le danger que posent les “suprémacistes blancs”.

Et le nom du Daily Stormer a même été explicitement mentionné, ainsi que celui de son rédacteur en chef, Andrew Anglin.

Cela se passe lors des auditions fédérales du chef du FBI, censées être consacrées au scandale du serveur courriel de Clinton.

Le député négroïde, un certain Lacy Clay, sous l’influence d'(((on sait qui))), parle avec une voix très lente qui indique ses faibles capacités cérébrales.

Clay : Laissez moi poser une question plus direct. Un gentleman du nom d’Andrew Anglin est le rédacteur en chef d’un site internet nommé le Daily Stormer qui est consacré à la suprématie de la race blanche ainsi qu’à attaquer les Juifs, les musulmans, et d’autres. Le site internet compte de nombreux messages avec le hashtag #WhiteGenocide, pour protester contre ce qu’ils considèrent être un effort pour éliminer la race blanche. Êtes-vous familier avec ce mouvement ?

Comey : Je ne le suis pas.

Clay : Ok. Eh bien, ce hashtag a été promu partout sur les réseaux sociaux par un nombre croissant de suprémacistes blancs. Par exemple, un sympathisant nazi a tweeté de manière répété en utilisant le nom @WhiteGenocideTM.

Il était devenu fameux après avoir été retweeté par Donald Trump.

Êtes-vous inquiet que certains de ces groupes augmentent leurs soutiens par ce moyen, particulièrement si certains de ces soutiens pourraient devenir violents ?

Il dit cela moins de 24 heures avant que plusieurs noirs, à la suite des déclarations de l’ensemble des (((médias))) hurlant au méchant racisme des policiers, n’aient décidé d’abattre des policiers blancs à Dallas.

James Comey lui explique qu’ils n’enquêtent pas sur les propos protégés par le premier amendement, tandis que Clay finit d’utiliser ses quelques minutes de parole en se lamentant sur l’emploi du terme “génocide des Blancs” et sur le méchant Donald Trump.

Dans le milieu pro-blanc américain, nombreux étaient ceux qui s’obsédaient à vouloir cultiver une image de respectabilité. Ces gens, proches de l’apoplexie à l’idée d’employer des insultes raciales contre les gens qui veulent nous génocider, ou à celle de dénoncer l’activisme juif, n’avaient de cesse de dénigrer ces approches.

Bien sûr, en réalité cela rend surtout beaucoup plus difficile pour les médias de continuer à qualifier de “néo-nazis suprémacistes blancs” ces mouvements beaucoup plus modérés, mais ces gens aveugles stratégiquement n’en avaient cure.

Ils estimaient aussi que cela manquait d’effets concrets. Cela ne leur suffira sans doute pas ; mais être mentionné par un député inquiet lors d’un direct télévisé, voilà qui n’est pas rien.

A. Wyatt Mann - femme réalisant un salut nazi

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Le Daily Stormer mentionné au Congrès américain par un député nègre"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Belge
8 juillet 2016 22 h 43 min

Toujours à nous montrer du doigt par contre rien contre les suprématistes noires.

wpDiscuz