L’AfD donne des gages aux juifs

Ce n’est pas une surprise. Nous savions depuis le début que l’AfD est un parti qui se veut casher. En fait, sa mutation à l’été 2015 a été opportune en étouffant le NPD, parti allemand significativement plus proche du nationalisme authentique.

Un peu à l’image de PEGIDA, l’AfD compense ses attaques anti-Islam et certaines prises de position réellement courageuses en redoublant sur l’aspect anti-nazi. PEGIDA adore comparer fallacieusement Merkel à Hitler, et l’AfD paraît être dans ce courant de pensée. Par ailleurs, cela se manifeste par les gestes répétés envers la communauté juive. À l’image d’une Marine Le Pen en France, il s’agit de se poser en protecteur des Juifs contre l’islam.

Deux affaires illustrent cette tendance.

Attaque contre un député régional antisémite

Deutsche Welle :

Le [parti] populiste Alternative für Deutschland (AfD) devait faire un geste pour évincer le député controversé Wolfgang Gédéon du parlement régional de Bade-Würtemberg. Après une hésitation initiale à pénaliser Gédéon pour ses déclarations antisémites, le porte-parole du parti Jörg Meuthen a déclaré que l’AfD déposera une requête au tribunal mardi pour qu’il soit exclu de son poste.

Après que le tribunal de Stuttgart ait reçu la lettre, les nationalistes [sic] ont indiqué qu’ils donneraient à Gédéon cinq jours pour partir de sa propre volonté ; autrement ils forceraient son exclusion avec un vote majoritaire.

Les nationalistes ne font pas de chasse aux sorcières contre quelqu’un qui a dit la vérité. Et les nationalistes authentiques sont aussi racistes. Ces gens ne sont pas nationalistes.

Meuthen, qui est aussi un député en Bade-Würtemberg en plus de sa position de porte-parole fédéral du parti, a dit qu’il démissionnerait lui-même si l’AfD n’arrivait pas à expulser Gédéon.

On appelle cela un cocuservateur. (C’est lui qui illustre cet article.)

Les charges contre le docteur devenu politicien découlent d’écrits qu’il a publié il y a plusieurs années.

Des journalistes anti-blancs ont du fouiller frénétiquement dans le passé de tous les députés de l’AfD pour essayer de trouver de quoi les attaquer. Et l’AfD, se comportant en parti faible plutôt que fort, préfère se soumettre à leurs oukazes de peur de perdre le soutien de cocuservateurs.

[Il y] argumentait contre l’existence du Mémorial aux Juifs Assassinés d’Europe à Berlin, disant que “certains crimes” ne devraient pas recevoir trop de proéminence.

C’est l’évidence même. À supposer les fariboles holocaustiques vraies, il n’en serait pas moins stupide de laver le cerveau des Allemands dans la culpabilité. Même si l’Holocauste avait réellement eu lieu, la race blanche et la nation allemande devraient tout autant combattre pour leurs intérêts.

Wolfgang Gedeon
Wolfgang Gedeon

L’hypocrisie des propagandistes juifs, mus par leur intérêt tribal exclusif, est clair dès lors que l’on regarde les faits de manière générale et avec un esprit critique. On n’entend guère de voix prétendre que, en raison des dizaines de millions de morts provoqués par les judéo-bolchéviques, les Juifs devraient tous se mélanger avec des africains pour disparaître…

Il a appelé le judaïsme un “ennemi intérieur” de “l’Occident chrétien”, alors que l’islam en était “l’ennemi extérieur”.

Si je définirais plutôt les choses sous l’angle racial – la (((communauté))) n’est pas moins décidée à éradiquer les Blancs athées, agnostiques ou païens que les Blancs chrétiens – cette définition des Juifs comme ennemi intérieur est tout à fait exacte ; et je salue Wolfgang Gédéon pour sa remarquable lucidité.

Le recul de l’AfD sur la circoncision

Ce recul, réalisé fin avril lors de la convention du parti, est particulièrement déplorable, et en même temps très révélateur.

En Occident, on proteste beaucoup contre la sauvagerie de la mutilation génitale féminine – pratiquée par les populations africaines essentiellement, dans une moindre mesure moyen-orientales. Et en effet, il s’agit de pratiques terribles.

Cependant, il y a un étrange silence sur la sauvagerie de la mutilation génitale masculine. Si (((on sait qui))) a tenté d’expliquer que la circoncision est bénéfique, elle demeure en réalité une mutilation barbare et extrêmement traumatisante. Même quand il n’y a pas un rabbin pour sucer le pénis du bébé mutilé (c’est une pratique réelle et même courante), cela n’en reste pas moins barbare.

Cette mutilation est pratiquée tant par les musulmans que par les Juifs (ainsi qu’aux États-Unis par énormément de Blancs, sous l’influence délétère de certaines formes de protestantisme, de la promotion pseudo-médicale de la pratique, et de la reproduction sociale (un homme mutilé ayant du mal à admettre avoir été mutilé et faisant alors souffrir son propre enfant)).

RT :

Alors que la majorité du parti d’extrême droite allemand AfD soutient l’interdiction, pour les deux religions, islamique et juive, de la burqa, des minarets, des appels publics à la prière et de l’abattage rituel, la proposition des représentants bavarois pour interdire la circoncision a été retirée.

La plateforme de l’AfD donne aux juifs et aux musulmans un ennemi commun et met en évidence le grand nombre de similitudes entre les deux religions si souvent en désaccord.

Les importantes similitudes entre ces deux soeurs du désert sautent aux yeux de quiconque les examine. Mais pour les cocus, si l’islam c’est très mal, le judaïsme ce serait super…

Les règles du halal et du casher, par exemple, exigent que les animaux soient en vie, en bonne santé, et indemne avant qu’ils aient leur gorge tranchée pour la consommation humaine, avec l’intention de minimiser la souffrance de l’animal.

“Avec l’intention de minimiser la souffrance de l’animal.” C’est un gag ?

Les représentants de l’AfD décrivent l’islam comme « un corps étranger en Allemagne » et pensent que cette religion n’est pas compatible avec la constitution des pays de l’Union européenne.

Et le judaïsme lui aussi est de la même manière un corps étranger.

Il est extrêmement clair que l’acceptation de la perpétuation de cette mutilation masculine – dont je vois mal comment même un gauchiste pourrait l’approuver – découle du rôle influent de la communauté juive, et non pas d’une volonté de ménager une communauté musulmane très clairement attaquée par l’AfD.

Conclusion

Si le décollage de l’AfD dans les sondages pour ses positions de réduction de l’immigration et d’opposition à l’islam indiquent qu’il existe encore une flamme de vie en Allemagne, et si il reste souhaitable bien sûr qu’il progresse face aux autres partis allemands plus cocus encore, ces épisodes illustrent sans ambiguïté que ce parti relève au mieux d’un pseudo-nationalisme civique, aveugle aux races, et aveugle à l’influence juive.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

10000

wpDiscuz